• wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo WKTL Par Anne Kerriou
04/02/2013

Le fret aérien mondial connaît sa deuxième année de baisse consécutive en 2012

Alors que l’activité passagers a progressé de 5,3% en 2012, le fret a enregistré une nouvelle chute de 1,5%, après déjà 0,6% de baisse en 2011. C'est ce que révèlent les chiffres de l'Association internationale du transport aérien (IATA).

Pas de reprise pour le fret aérien mondial, mais au contraire, une aggravation du repli. Après une baisse de 0,6% en 2011, la chute atteint 1,5% en 2012, pour des capacités en hausse limitée (+0,2%), ce qui permet au coefficient de remplissage global de ne pas trop se détériorer et de terminer à 45,2%.

La baisse du trafic s’explique tout d’abord par le ralentissement des échanges mondiaux. Mais selon l’IATA, le secteur a également souffert d’une modification substantielle du type de biens échangés.


Moins de biens de consommation, plus de vrac

"Les économies émergentes en croissance ont poussé la demande de vrac, traditionnellement transporté par voie maritime. Parallèlement, l’affaiblissement des économies occidentales a fait chuté la demande de biens de consommation à haute valeur ajoutée acheminés par avion", analyse l’IATA.

Tony Tyler, directeur général et CEO de l’IATA, insiste cependant sur un élément qui lui semble positif dans ce contexte sinistré : le développement des flux entre l’Asie et l’Afrique, qui a profité aux compagnies aériennes du Moyen-Orient et d’Afrique. Ces dernières ont respectivement progressé de 14,7% et 7,1%.

Les compagnies du Moyen-Orient s’en sont particulièrement bien sorties puisque la croissance du trafic a dépassé celle des capacités (+11,4%), entraînant une hausse du coefficient de remplissage à 44,8%. Pour les compagnies africaines, en revanche, l’offre a augmenté de 9,2%, aboutissant à un coefficient de remplissage de 24,7%, le plus faible de toutes les régions.


Les compagnies asiatiques très touchées

Les grandes perdantes de l'année 2012 restent cependant les compagnies asiatiques, avec un repli de 5,5% de la demande pour des capacités en diminution de 2,4%. En tant que principale "usine du monde", la région "a souffert du ralentissement de la demande sur les marchés occidentaux. Le coefficient de remplissage, tout en restant le plus élevé de toutes les régions à 56,1%, a chuté plus que partout ailleurs, fragilisant la rentabilité de l’activité cargo", détaille l’IATA.

Les compagnies occidentales souffrent également : -2,9% pour les transporteurs européens et -0,5% pour leurs homologues d’Amérique du Nord. Les premiers, compte tenu d’une hausse des capacités de 0,3%, voient leur coefficient de remplissage tomber à 47,2%. Les seconds ont réussi à réduire l’offre de 2%. En progression, le coefficient de remplissage reste donc un des plus faibles de toutes les régions à 35%.

Enfin, sur le marché souvent très contrasté d’Amérique latine et d’Amérique du Sud, 2012 n'est pas un bon cru. Les compagnies aériennes de la région ont vu la demande baisser de 1,2%, alors que les capacités grimpaient parallèlement de 4,9%. Conséquence : une dégradation du coefficient de remplissage, qui atteint 38,3%.

© Tous droits réservés

LAISSEZ UN COMMENTAIRE






Rechercher dans les actualités

Ou

Vidéos et audios

#
img1

Laurent Rouault, directeur supply chain de Bonduelle Frais.

#
img1

Noël Samson, directeur général des Transports Malherbe.

Voir toutes les actus vidéos et audios

Quiz

20 abonnements à gagner !

La suspension sine die de l'écotaxe a été annoncée le  :




Agenda

2015
08
2015
27
28
Du 27/01/2015 au 28/01/2015
RENCONTRES DE LA MOBILITÉ INTELLIGENTE
Montrouge
2015
31
02
Du 31/03/2015 au 02/04/2015
SITL PARIS
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :