webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Logistiques Magazine Par Françoise Sigot
IMMOBILIER 20/01/2016

Le marché de l’immobilier logistique renoue avec la croissance en région lyonnaise

L’année dernière, la demande placée en immobilier logistique s’est inscrite en hausse de 28 %. Pour la première fois depuis trois ans, elle franchit de nouveau la barre des 300 000 m2 sur le territoire de la grande agglomération lyonnaise. Mais ce sont les stocks qui font défaut...

Selon les chiffres communiqués par la Fnaim Entreprises du Rhône, qui regroupe les grands cabinets de commercialisation d’immobilier d’entreprise, pour la première fois depuis trois ans la demande placée en logistique franchit de nouveau la barre des 300 000 m2 sur le territoire de la grande agglomération lyonnaise. Elle s’établit à 382 500 m2, en hausse de 28 %. "Nous terminons une année très dynamique sur le plan du nombre des transactions. Nous en avons, en effet, enregistré 24 contre 15 en 2014", explique Olivier Durif, pour la Fnaim Entreprises du Rhône.

Sans surprise, le Nord-Isère reste le territoire le plus dynamique en matière de transactions en immobilier logistique. Il concentre huit des dix plus importants deals signés en 2015, dont celui de But qui s’installe sur près de 60 000 m2 à Pusignan. 41 % de la demande placée prennent donc la direction du Nord-Isère. La plaine de l’Ain enregistre toutefois une belle transaction avec le groupe Sonepar, qui fait construire 30 000 m2. Peut-être le signe que la logistique va retrouver les faveurs des responsables du Parc industriel de la plaine de l’Ain (Pipa). "Le Pipa reste très sélectif sur les projets", commente Olivier Durif. Ce secteur draine ainsi 22 % de la demande placée, juste devant le Grand-Est lyonnais, qui accueille 21 % des transactions.

Un stock au plus bas

Si le marché retrouve un volume quasi identique à celui de 2012, sa composition est très différente. L’an dernier, une seule transaction a été réalisée en acquisition et une seule affiche une surface supérieure à 40 000 m2. "Nous manquons de disponibilités immobilières", regrette le représentant de la Fnaim Entreprises du Rhône. Les stocks n’ont d’ailleurs jamais été aussi bas (260 000 m2 disponibles, dont seulement 9 % de neuf) et les professionnels ne cachent pas leur inquiétude.

"Il faut absolument lancer de nouveaux développements pour répondre à la demande. L’offre de qualité est rare avec, notamment, plus aucune disponibilité sur la plaine de l’Ain. Sur la première couronne, les bâtiments disponibles et de qualité sont très rares et ils sont très insuffisants sur le Nord-Isère", déplore Olivier Durif, même s’il voit poindre un espoir avec le lancement en blanc par Aviva Investors Real Estate France de plus de 20 000 m² en Nord-Isère. "C’est un évènement, Prologis pourrait lui aussi lancer un immeuble en blanc. Cette offre correspond véritablement à un besoin, ce sont bien évidemment des opérations que nous encourageons", explique-t-il.

Les investisseurs à l’affût

En attendant de voir sortir de terre de nouveaux immeubles logistiques, les commercialisateurs lyonnais estiment que l’inadéquation entre l’offre et la demande va "encore être plus flagrante en 2016". D’autant que les bâtiments de grande taille font cruellement défaut. "Cette situation de marché devrait profiter aux opérations alternatives plus lointaines, notamment au nord de Lyon et vers Valence", anticipe Olivier Durif.

La pression est forte sur la demande, aussi bien pour les mètres carrés que pour l’achat de bâtiments logistiques. L’année dernière l’investissement s’est, comme la demande, inscrit en hausse. Alors que 128 millions d’euros avaient été investis dans de l’immobilier logistique en 2014, en 2015 les investisseurs ont déboursé 147 millions pour acquérir des immeubles logistiques dans l’agglomération lyonnaise. Face à cette demande soutenue, les taux prime poursuivent leur baisse pour atteindre 6,5 %. "En immobilier tertiaire comme en logistique, tous les indicateurs sont au vert et laissent présager une nouvelle bonne année. Finalement, seule la rareté des biens mis sur le marché pourrait impacter et relativiser les niveaux d’investissements attendus", conclut la Fnaim Entreprises du Rhône.

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

IMMOBILIER              -
              Le marché de l’immobilier logistique renoue avec la croissance en région lyonnaise
La prise à bail par l'enseigne But d'un entrepôt de 59 000 m2 à Pusignan (Rhône) est l'une des opérations significatives du 1er semestre 2015. © DR

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

Spartoo gère 2 millions de commandes annuelles, 3 millions de pièces qui rentrent en stock chaque année et 1 million de pièces en stock.

#
img1

L'aéroport de Bruxelles a dévoilé de nouveaux chariots aéroportuaires lors du Air Cargo Forum 2016 à Paris

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

Agenda

2016
08
Le 08/12/2016
CONFÉRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
2017
24
25
Du 24/01/2017 au 25/01/2017
44e Rencontres de la Mobilité Intelligente
Montrouge
2017
20
22
Du 20/06/2017 au 22/06/2017
PREVENTICA
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :