webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo l'Officiel des Transporteurs Par Slimane Boukezzoula
Express-messagerie 22/01/2016

Ententes dans la messagerie : qui va faire appel ?

Les messagers et expressistes visés par les amendes de l’Autorité de la concurrence pour de présumées ententes ont jusqu’au 25 janvier 2016 pour faire appel. L'Officiel des Transporteurs fait le point sur les intentions des différents protaganistes.

L’Autorité de la concurrence n’a pas lésiné sur le montant des amendes pour sanctionner les présumées ententes sur les revalorisations tarifaires annuelles et sur la fixation du pied de facture gazole dans le secteur de l'express et de la messagerie, entre 2004 et 2010. Les entreprises condamnées ont jusqu'au 25 janvier 2016 pour déposer un recours. Tour d'horizon.

Ceux qui font appel

  • Geodis (196 M€ d’amende)
    "Nous réservons nos arguments dans le cadre de cet appel".
  • Chronopost (99 M€) et DPD France/ex-Exapaq (44 M€)
    "La Poste prend acte de cette décision relative à des pratiques anciennes de deux de ses filiales, acquises par le Groupe pendant cette période […]. La Poste va déposer un recours".

  • XPO Logistics * (9 M€)
    "Norbert Dentressangle n’a jamais exercé d’activité commerciale sur ce marché de la messagerie colis […]. Nous ferons appel de cette décision et nous réservons le droit de donner toutes suites nécessaires".

  • Gefco (30 M€)
    "Nous faisons appel car nous considérons que l’ensemble de nos arguments n’a pas été pris en compte par l’Autorité de la concurrence lors du calcul du montant de l’amende".

  • Dachser (33 M€)
    "Oui, nous faisons appel".

Ceux qui ne font pas appel

  • Heppner (3 M€)
    "Nous sommes conscients de l’avoir échappé belle au regard du montant de l’amende initiale. Les 53 M€ (initialement prévus, Ndlr) ne nous auraient pas tués mais auraient mis en péril nos investissements. Nous ne faisons pas appel, même si nous ne reconnaissons pas nos griefs".

  • Transports Henri Ducros (300 K€) 
    "Je paierai mes 300 k€ et je passerai à autre chose. Cette somme ne met pas en danger la société. Elle ne l’envoie pas au tribunal de commerce. C’est le principal".

  • Ziegler (10 K€)
    Ne fait pas appel.

  • Ciblex (250 K€)
    Ne fait pas appel (l’entreprise appartenait à l’époque des faits à Geodis avant son rachat, en 2014, par Eurotranspharma).

  • TLF (30 K€)
    Ne fait pas appel.

Ceux qui ne se sont pas encore prononcés

  • BM Virolle (4 M€)

  • Fedex (17 M€)
    "Nous nous réservons le droit de faire appel".

  • Alloin/Kuehne + Nagel (32 M€)
    "Nous ne faisons pas de commentaires"…

  • GLS (55 M€)

  • Normatrans (1,7 M€)

  • DB Schenker (3 M€)

  • TNT Express (58 M€)
    "Pas de commentaires" (50 M€ ont été provisionnés, Ndlr).

(*) C’est en fait l’ancienne société Darfeuille qui est concernée. Les faits remontent avant son rachat, en 2007, par Norbert Dentressangle, devenu XPO Logistics en 2015.

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction


nos événements

Étoiles du transport
Le 08/07/2016
Étoiles du transport Château Smith Haut Lafitte, Bordeaux

Agenda

2016
12
14
Du 12/09/2016 au 14/09/2016
PARIS RETAIL WEEK
Paris
2016
12
14
Du 12/09/2016 au 14/09/2016
E-COMMERCE PARIS
Paris
2016
22
29
Du 22/09/2016 au 29/09/2016
Salon de Hanovre
Foire de Hanovre - Allemagne
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :