webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo l'Officiel des Transporteurs Par Gwenaëlle lly
Dialogue social 15/02/2016

La CFDT Transports s'attend à de futures négociations difficiles

Malgré deux accords de branche signés ces derniers mois, laissant entrevoir un climat apaisé, la nouvelle équipe de la CFDT Transports se montre prudente pour les dossiers à venir, notamment sur la réforme de la protection sociale.

"Nous avons retrouvé une certaine qualité de dialogue social, mais des chantiers sensibles nous attendent, notamment celui des classifications", déclare Patrick Blaise, récemment réélu secrétaire général de la branche route de la CFDT Transports. "Nous savons que les organisations patronales ne vont pas accepter tout ce que nous allons revendiquer. Néanmoins, si tout le monde arrive avec une bonne volonté, nous avancerons". 


Désaccord sur les formations "recyclables"

Avec l’élection de Denis Schirm, secrétaire général adjoint de la CFDT, le 10 février 2016, à la présidence de la CPNE (Commission paritaire nationale pour l’emploi), le syndicat espère parvenir rapidement à un accord sur la réforme de la formation.

La liste complète des formations éligibles au Compte personnel de formation n'est pas encore définie. Le principal point de désaccord reste l’intégration des formations "recyclables", soit la formation obligatoire continue (FCO) et les diverses formations Caces, souhaitée par les organisations patronales et refusée par le syndicat.

"Nous ne pouvons pas cautionner leur incorporation", soutient Denis Schirm. "L’ensemble de ces formations représente un gros volume, la question de leur financement se poserait donc. Nous avons en revanche inclus les formations passerelles qui permettent par exemple à un conducteur marchandises de bifurquer vers le secteur voyageurs".


Le chantier de la protection sociale

Le dossier de la protection sociale fera également partie des chantiers sur lesquels les partenaires sociaux de la branche se pencheront en 2016, avec, en tête, la mise en conformité de l’Ipriac (dispositif de prise en charge de l’inaptitude) avec la législation européenne. Laquelle stipule que le régime de prévoyance d’une branche doit pouvoir être accessible sans conditions d’âge ni d'ancienneté à tous les salariés. Or, l'Ipriac a été mis en place spécifiquement pour les conducteurs.

Ces mêmes critères, considérés comme discriminatoires par Bruxelles, conditionnent également l’accès au congé de fin d’activité (CFA) qui devra aussi être revu. "Nous savons que nous allons devoir adapter notre système de fin de carrière si nous souhaitons le garder", souligne Patrick Blaise. "Le CFA, toutefois, ne pourra pas être remis en cause avant 2018 voire 2019 puisque le Fongecfa (organisme de gestion du CFA) doit reconstituer ses fonds pour pouvoir envisager d’évoluer".


Intégrer la pénibilité pour maintenir le CFA

La CFDT se dit favorable à un système à points, qui fournirait les mêmes droits à tout conducteur dès lors qu'il cumule 26 ans d’ancienneté. "Nous avons entendu parler d’un projet de système à points pour le CFA", précise Patrick Blaise, "mais il semble plutôt remplacer l'actuel système de prévoyance et l’Ipriac".

Pour maintenir le CFA, la CFDT se dit prête à y intégrer le compte personnel de prévention de la pénibilité. "Notre régime actuel est quand même beaucoup plus intéressant que le compteur pénibilité", estime Denis Schirm.

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

rémi

19/09/2016

La CFDT entre autres trouve normal qu'un chauffeur routier entré à 36 ans dans la profession ou encore pire dans le code naf si auparavant il était dans une société qui gérait 2 activités sous un même code doive travailler jusqu'à ses 62 ans minimum, si il a tous ses trimestres; sinon il devra continuer pour eviter l'effet trimestres manquants.

Ayant cotisé 26 ans au fongecfa sans y avoir droit, je doute que cela soit très juste; obligé de faire ses 42 ans de cotisation sans l'aide du cfa. Les petits copains qui sont partis évidement plus jeune en cfa n'auront pas travaillé 42 ans; 37 ans au maximun et parfois moins pour ceux qui ont bénéficier de l'allongement de l'âge de la retraite. Une chose est sûre ils auront nettement moins cotisé au fongecfa. Je suis syndiqué à la cfdt je vais avoir 62 ans, je paie les cotisations du fongecfa depuis le début (1997) et je dois encore bosser plus de 3 ans pour ne pas être pénalisé par les trimestres manquants. De plus je commence tous les matins à 3 heures je ne pense pas que ma boite paie pour le cfa et pour le compte pénibilité.

Si le fongecfa a des problèmes cela provient du fait qu'il a indemnisé pendant 5 ans des personnes qui n'avaient pas ou peu cotisé et en se basant sur les 12 derniers mois de salaires, ouvrant la porte à toutes les magouilles. Il aurait fallu prendre en compte les 5 dernières années.

REMI

14/09/2016

Mr Patrick Blaise, trouvez-vous normal qu'un routier âgé de 62 ans qui cotise depuis la création du fongecfa (soit à ce jour 19 ans) soit obligé de rouler jusqu'à 65 ans et 4 mois pour avoir droit à une retraite complète ? Il aura cotisé 22 ans pour celui qui est parti en 1997 sans avoir cotisé un seul mois au fongecfa. Je ne trouve pas cela très juste. (165 trimestres cotisés contre 145 trimestres pour quelqu'un qui profitent du cfa à 57 ans). Cela crée une discrimination pour les seniors ayant eu des trous dans leur carrière.

Dialogue social              -
              La CFDT Transports s'attend à de futures négociations difficiles
Patrick Blaise, secrétaire général de l'Union fédérale Route FGTE CFDT. © Anne Kerriou

DU MêME AUTEUR

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

Inauguration du nouvel entrepôt de la Française des Jeux, en présence de Christian Eckert, secrétaire d'État au Budget, et Mme Stéphane Pallez, Pdg de l'entreprise.

#
img1

Signature de la convention par Christian Eckert, secrétaire d'État au Budget, et les représentants de l'Union Française de l'express (Ufex), qui permettra à la Douane d'intervenir en début de chaîne.

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

24h Camions Le Mans
Du 08/10/2016 au 09/10/2016
24h Camions Le Mans Le Mans
Rencontres des Jeunes Dirigeants
Du 03/11/2016 au 05/11/2016
Rencontres des Jeunes Dirigeants Lisbonne

Agenda

2016
07
08
Du 07/09/2016 au 08/09/2016
DELIVER
LUXEMBOURG
2016
12
14
Du 12/09/2016 au 14/09/2016
PARIS RETAIL WEEK
Paris
2016
12
14
Du 12/09/2016 au 14/09/2016
E-COMMERCE PARIS
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :