webleads-tracker

  • Suivez-nous sur Twitter
  • Suivez-nous sur YouTube
  • Abonnez-vous à notre flux RSS
Les emplois
Couverture de Le Journal de la Marine Marchande

Le Journal de la Marine Marchande

Actualités

La part de trafic mondial du bassin méditerranéen est estimée à 19 % et représente 25 % des lignes conteneurisées et 30 % du trafic pétrolier. -
© AFD Méditerranée et développement portuaire Deux rapports présentés à Naples et Civitavecchia ont souligné l’importance du...
La communauté portuaire et Haropa Port du Havre ont signé un accord pour limiter l’impact financier des perturbations sur le tissu économique havrais. -
© Fotolia Haropa signe un accord de place sur les frais de stationnement des conteneurs Un accord relatif aux frais de stationnement prolongé des conteneurs vient d'être...
Emanuele Gri­maldi a annoncé le lancement d’une 5e&nsbp;génération de rouliers et de ropax appelée G5GG (Grimaldi 5e Gé­nération Green), les plus grands au monde à opérer dans le secteur du shortsea. -
© DR Shortsea : Grimaldi fait du marché méditerranéen sa priorité Préparation d’une nouvelle génération de très grands ro-ro/ropax pour le shortsea,...
Un délégué syndical rappelle que les effectifs du Havre ont fondu ces dernières année. En 2013, la fermeture des lignes Afrique avait eu pour conséquence le transfert de 171 salariés vers Marseille. -
© DR 69 postes supprimés en 2017 chez CMA CGM : les syndicats réagissent L’annonce a été officiellement faite à l’occasion d’un comité central...
L’International Chamber of shipping (ICS) s’est félicitée de la prolongation de l’opération Atalante par le conseil de l’Union européenne (UE) prise le 28 novembre. -
© Ministère de la Défense Piraterie : l’opération Atalante prolongée pour 2 ans L’International Chamber of Shipping (ICS) a salué la décision du Conseil européen de...
L’accord de The Alliance pose les mêmes problèmes que pour l’Ocean Alliance, estime le département antitrust du DOJ : échange d'informations sensibles du point de la vue de la concurrence notamment. -
© Hapag Lloyd États-Unis : vives interrogations sur les alliances En réponse à la demande d’avis émis par la Federal Maritime Commission (FMC), le...
Drewry a compté 64 navires qui devraient être livrés au cours de l’année 2017, soit un essor de la flotte de VLGC de 12 %. -
© DR Trop de navires sur le marché du transport d'hydrocarbures Pour le consultant Drewry, les perspectives sur le marché du transport d'hydrocarbures...
Dans une étude, le Global Shippers Forum (GSF) appelle les agences chargées de la concurrence du monde entier à bien examiner les conséquences des fusions-acquisitions. -
© Maersk Transport maritime : une étude encourage à examiner les conséquences des fusions-acquisitions Dans une étude, le Global Shippers Forum (GSF) appelle les agences chargées de la...
S'abonner
Par Hervé Deiss
conteneurisation 20/05/2016

Transport maritime de conteneurs : une troisième alliance voit le jour

Hanjin, Hapag-Lloyd, K Line, Mitsui OSK Lines, NYK Line et Yang Ming ont annoncé la formation d’une nouvelle alliance dans la conteneurisation. Aux côtés de 2M et Ocean Alliance, cette alliance, qui sera effective en avril 2017, va donner une nouvelle configuration au monde maritime.

La constitution d'une nouvelle allian­­ce dans le transport maritime de conteneurs, baptisée "THE Alliance", a été officialisée le 12 mai 2016. Elle regroupe en majorité des armateurs asiatiques : Mit­sui OSK Line (MOL), K Line, NYK Line, Hanjin Shipping et Yang Ming. Du côté européen, l’Allemand Hapag -Lloyd rejoint le groupe.


18% de parts de marché

THE Alliance sera dédiée aux lignes est-ouest : Asie-Europe, Asie-Méditerranée, Asie-États-Unis côte Ouest, Asie-États-Unis côte Est, Transatlantique et Asie-golfe Persique et mer Rouge. Au final, elle devrait réunir environ 3,5 millions d'EVP de capacité, soit 18% de parts de marché, annoncent les communiqués des différents armateurs. "Les 620 navires de cette alliance", précise le communiqué de pres­se de K Line, "formeront la base des services dédiés des différents armateurs".

Cette nouvelle allian­ce pourrait encore s’agrandir avec l’arrivée des navires de UASC. En effet, Hapag-Lloyd et le groupe émirati sont en négociation pour associer leurs flot­tes. D’ores et déjà, si ce rapprochement devait se concrétiser dans les prochains mois – et cela en fonction des décisions des autorités de concurrence des différents pays –, la capacité de The Alliance passerait à 4 MEVP.


Trois alliances sur les routes est-ouest

Cette alliance vient se placer aux côtés des deux autres déjà existantes que sont 2M (formée par Mærsk Line et MSC) et Ocean Alliance, qui regroupe CMA CGM, Cosco Container Lines, OOCL et Evergreen.

Ces trois alliances vont devenir sur les routes est-ouest de véritables géants commerciaux. En effet, sur les 20 premiers armateurs mondiaux, ils ne seront plus que six à ne pas faire partie d’un de ces groupes. Et même encore un de moins lorsqu'aboutira l’union entre CMA CGM et APL.


Des absences remarquées

Parmi les absents de ces groupes figure d’abord le groupe Hamburg Süd, dont l’activité est principalement dirigée sur les routes entre l’Europe et l’Amérique du Sud. Il n’est pas en concurrence avec les membres de ces alliances. Dans les cinq opérateurs "outsiders" figure aussi Wan Hai Lines qui est présent sur les lignes en intra-Asie. Quant à Pacific International Lines, sa présence sur les trafics est-ouest se réalise au travers de slots charters sur les services de CMA CGM.

Un autre opérateur de renom, qui opère de nombreux trafics entre l’Est et l’Ouest, se retrouve absent de ces grandes alliances : il s’agit de Hyundai Merchant Shipping. Et pourtant, l’armement coréen a été membre de la G6 Alliance (qui regroupait en plus APL, MOL, Hapag-Lloyd, NYK Line et OOCL). Les difficultés financières du groupe, avec notamment le recentrage du président du groupe sur son entreprise au détriment de sa présidence du comité d’organisation des jeux Olympiques de 2018, peuvent avoir dissuadé les membres de The Alliance de s’associer avec un opérateur dont les soucis financiers font la une des journaux actuellement.

Enfin, l’armement israélien Zim n’a pas trouvé sa place dans ces différentes alliances. À la différence des autres armateurs, Zim a toujours joué le rôle d’outsider, même si au cours des années il négocie des accords individuellement avec des armements présents dans les alliances.

Une fois la création de ces allian­ces devenues effectives, il appartiendra aux ports de jouer leurs cartes pour attirer l’une ou l’autre, voire les trois sur leurs quais.

© Tous droits réservés

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Z-Transport maritime                -
                Transport maritime de conteneurs : une troisième alliance voit le jour
La nouvelle alliance annoncée dans le transport maritime de conteneurs intègre un seul armement européen, Hapag-Lloyd, aux côtés de compagnies asiatiques. © Hapag-Lloyd

LE CARREFOUR DU JMM

Paris Africa Ports

20 mai 2016 à Paris

Deux tables rondes :
> De la congestion à la surcapacité des terminaux à conteneurs
> Roulier : les besoins des clients en Afrique

Hôtel d'Aubusson
33 rue Dauphine
75006 PARIS

Compte-rendu Palmarès des awards

Agenda

2016
08
Le 08/12/2016
CONFÉRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
2017
24
25
Du 24/01/2017 au 25/01/2017
44e Rencontres de la Mobilité Intelligente
Montrouge
2017
20
22
Du 20/06/2017 au 22/06/2017
PREVENTICA
Paris
Voir toutes les manifestations
Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :