webleads-tracker

  • Suivez-nous sur Twitter
  • Suivez-nous sur YouTube
  • Abonnez-vous à notre flux RSS
Les emplois
Couverture de Le Journal de la Marine Marchande

Le Journal de la Marine Marchande

Actualités

La part de trafic mondial du bassin méditerranéen est estimée à 19 % et représente 25 % des lignes conteneurisées et 30 % du trafic pétrolier. -
© AFD Méditerranée et développement portuaire Deux rapports présentés à Naples et Civitavecchia ont souligné l’importance du...
La communauté portuaire et Haropa Port du Havre ont signé un accord pour limiter l’impact financier des perturbations sur le tissu économique havrais. -
© Fotolia Haropa signe un accord de place sur les frais de stationnement des conteneurs Un accord relatif aux frais de stationnement prolongé des conteneurs vient d'être...
Emanuele Gri­maldi a annoncé le lancement d’une 5e&nsbp;génération de rouliers et de ropax appelée G5GG (Grimaldi 5e Gé­nération Green), les plus grands au monde à opérer dans le secteur du shortsea. -
© DR Shortsea : Grimaldi fait du marché méditerranéen sa priorité Préparation d’une nouvelle génération de très grands ro-ro/ropax pour le shortsea,...
Un délégué syndical rappelle que les effectifs du Havre ont fondu ces dernières année. En 2013, la fermeture des lignes Afrique avait eu pour conséquence le transfert de 171 salariés vers Marseille. -
© DR 69 postes supprimés en 2017 chez CMA CGM : les syndicats réagissent L’annonce a été officiellement faite à l’occasion d’un comité central...
L’International Chamber of shipping (ICS) s’est félicitée de la prolongation de l’opération Atalante par le conseil de l’Union européenne (UE) prise le 28 novembre. -
© Ministère de la Défense Piraterie : l’opération Atalante prolongée pour 2 ans L’International Chamber of Shipping (ICS) a salué la décision du Conseil européen de...
L’accord de The Alliance pose les mêmes problèmes que pour l’Ocean Alliance, estime le département antitrust du DOJ : échange d'informations sensibles du point de la vue de la concurrence notamment. -
© Hapag Lloyd États-Unis : vives interrogations sur les alliances En réponse à la demande d’avis émis par la Federal Maritime Commission (FMC), le...
Drewry a compté 64 navires qui devraient être livrés au cours de l’année 2017, soit un essor de la flotte de VLGC de 12 %. -
© DR Trop de navires sur le marché du transport d'hydrocarbures Pour le consultant Drewry, les perspectives sur le marché du transport d'hydrocarbures...
Dans une étude, le Global Shippers Forum (GSF) appelle les agences chargées de la concurrence du monde entier à bien examiner les conséquences des fusions-acquisitions. -
© Maersk Transport maritime : une étude encourage à examiner les conséquences des fusions-acquisitions Dans une étude, le Global Shippers Forum (GSF) appelle les agences chargées de la...
S'abonner
Par Marianne Peyri
09/09/2016

Vers une mise en régie du terminal à conteneurs du Verdon

Le 12 septembre, le Grand port maritime de Bordeaux (GPMB) doit trancher. La décision d’une mise en régie de l’exploitation du terminal du Verdon pourrait être votée. Une solution alternative préconisée par le secrétariat d’État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, suite au désistement d’Europorte et à l’échec de la médiation.

Détenteur de l’appel d’offres pour exploiter le futur terminal à conteneurs du Verdon, Europorte a en effet fait machine arrière en juin en résiliant les deux conventions qui le liaient au Grand port maritime de Bordeaux (GPMB) comme à la Société de manutention portuaire d’Aquitaine (SMPA).

Sollicité dans l’urgence, le gouvernement a nommé un médiateur, Jean-Yves Le Ven. Fin août, après deux mois de négociations entre les parties, aucun accord n’a pu être trouvé. Europorte maintient son désistement.


Des conditions de mise en œuvre non conformes

Selon leur service communication, "les conditions de la mise en œuvre de la convention ne sont pas conformes à l’appel d’offres auquel nous avons répondu. La raison principale est qu’il est impossible d’obtenir le transfert de l’activité de Bassens au Verdon du fait de l’opposition locale".

Un argument guère précis et surtout réfuté par la SMPA, filiale de Port Terminal Assets (Portea), qui a investi 10 M€ pour l’achat des grues et portiques et procédé à l’organisation du transfert et de la formation du personnel manutentionnaire.


De fausses allégations

Selon son P-d.g., Pascal Reyne, qui par ailleurs a assigné Europorte devant le tribunal de commerce, "la médiation a eu la vertu de montrer que les allégations d’Europorte étaient fausses.

Tout l’argumentaire sur la non-viabilité du projet par trop de facilités accordées aux dockers, la non-disponibilité de la main d’œuvre ou de l’outil opérationnel a été démonté. Ce qui prouve qu’Europorte, indépendamment de la SMPA, avait décidé de se retirer du projet".


La SMPA reprendrait l’exploitation

Suite à l’échec de cette négociation, une solution alternative a été proposée par le gouvernement : une mise en régie de 18 mois qui permettrait, selon Alain Vidalies, "un démarrage de l’exploitation du terminal dans les prochains mois".

Dans cette hypothèse, le GPMB endosserait le rôle de coordinateur et confierait l’exploitation du Verdon à un autre opérateur, à savoir l’acteur impliqué depuis l’origine dans ce projet : la SMPA. Soumis au débat et au vote le 12 septembre, le conseil de surveillance du GMPB devra ainsi se prononcer.

La SMPA se dit "prête" à endosser la casquette d’exploitant sur la totalité du projet. "Cela impliquera, si le port le demande, de trouver un nouveau tractionnaire ferroviaire pour les navettes entre Bruges et le Verdon. C’est tout ce qui manque, et on a déjà des candidats."

De son côté, Europorte, pour qui la "mise en régie n’est pas une solution", se déclare "prêt à la contester devant une juridiction administrative".

© Tous droits réservés

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Z-Transport maritime                -
                Vers une mise en régie du terminal à conteneurs du Verdon
Europorte a en effet fait machine arrière en juin en résiliant les deux conventions qui le liaient au Grand port maritime de Bordeaux (GPMB). © GPMB

LE CARREFOUR DU JMM

Paris Africa Ports

20 mai 2016 à Paris

Deux tables rondes :
> De la congestion à la surcapacité des terminaux à conteneurs
> Roulier : les besoins des clients en Afrique

Hôtel d'Aubusson
33 rue Dauphine
75006 PARIS

Compte-rendu Palmarès des awards

Agenda

2016
08
Le 08/12/2016
CONFÉRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
2017
24
25
Du 24/01/2017 au 25/01/2017
44e Rencontres de la Mobilité Intelligente
Montrouge
2017
20
22
Du 20/06/2017 au 22/06/2017
PREVENTICA
Paris
Voir toutes les manifestations
Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :