webleads-tracker

  • Suivez-nous sur Twitter
  • Suivez-nous sur YouTube
  • Abonnez-vous à notre flux RSS
Les emplois
Couverture de Le Journal de la Marine Marchande

Le Journal de la Marine Marchande

Actualités

La part de trafic mondial du bassin méditerranéen est estimée à 19 % et représente 25 % des lignes conteneurisées et 30 % du trafic pétrolier. -
© AFD Méditerranée et développement portuaire Deux rapports présentés à Naples et Civitavecchia ont souligné l’importance du...
La communauté portuaire et Haropa Port du Havre ont signé un accord pour limiter l’impact financier des perturbations sur le tissu économique havrais. -
© Fotolia Haropa signe un accord de place sur les frais de stationnement des conteneurs Un accord relatif aux frais de stationnement prolongé des conteneurs vient d'être...
Emanuele Gri­maldi a annoncé le lancement d’une 5e&nsbp;génération de rouliers et de ropax appelée G5GG (Grimaldi 5e Gé­nération Green), les plus grands au monde à opérer dans le secteur du shortsea. -
© DR Shortsea : Grimaldi fait du marché méditerranéen sa priorité Préparation d’une nouvelle génération de très grands ro-ro/ropax pour le shortsea,...
Un délégué syndical rappelle que les effectifs du Havre ont fondu ces dernières année. En 2013, la fermeture des lignes Afrique avait eu pour conséquence le transfert de 171 salariés vers Marseille. -
© DR 69 postes supprimés en 2017 chez CMA CGM : les syndicats réagissent L’annonce a été officiellement faite à l’occasion d’un comité central...
L’International Chamber of shipping (ICS) s’est félicitée de la prolongation de l’opération Atalante par le conseil de l’Union européenne (UE) prise le 28 novembre. -
© Ministère de la Défense Piraterie : l’opération Atalante prolongée pour 2 ans L’International Chamber of Shipping (ICS) a salué la décision du Conseil européen de...
L’accord de The Alliance pose les mêmes problèmes que pour l’Ocean Alliance, estime le département antitrust du DOJ : échange d'informations sensibles du point de la vue de la concurrence notamment. -
© Hapag Lloyd États-Unis : vives interrogations sur les alliances En réponse à la demande d’avis émis par la Federal Maritime Commission (FMC), le...
Drewry a compté 64 navires qui devraient être livrés au cours de l’année 2017, soit un essor de la flotte de VLGC de 12 %. -
© DR Trop de navires sur le marché du transport d'hydrocarbures Pour le consultant Drewry, les perspectives sur le marché du transport d'hydrocarbures...
Dans une étude, le Global Shippers Forum (GSF) appelle les agences chargées de la concurrence du monde entier à bien examiner les conséquences des fusions-acquisitions. -
© Maersk Transport maritime : une étude encourage à examiner les conséquences des fusions-acquisitions Dans une étude, le Global Shippers Forum (GSF) appelle les agences chargées de la...
S'abonner
Par Hervé Deiss
transport maritime 27/09/2016

Méditerranée occidentale : le conteneur a dépassé le roulier

La Méditerranée occidentale est dominée par des trafics de marchandises conventionnelles. Si le roulier a longtemps constitué un trafic majeur, actuellement l’offre de transport se déploie davantage sur la conteneurisation.

La Méditerranée occidentale représente un passage obligé dans les échanges internationaux. Avec le détroit de Gilbraltar à l’ouest et le canal de Sicile à l’est, cette région occidentale de la Médi­terranée s’apparente avant tout à une zone de transit entre l’Asie et l’Europe du Nord. Dans son Atlas des villes portuaires du sud et de l’est de la Méditerranée, réalisé par l’Agence d’urbanisme de l’agglomération de Marseille (Agam) en octobre 2013, les auteurs expliquent que cette mer concentre à elle seule 30 % du commerce maritime mondial et quelque 20 % à 25 % du trafic pétrolier.

Bien plus, parmi l’ensemble des flux méditerranéens, seuls 25 % concernent les échanges intraméditerranéens quand les 75 % restants sont des flux de transit. En 2005, le trafic méditerranéen a porté sur environ 504 Mt, tous produits confondus.

L’UE pèse entre 60 % et 80 % du commerce extérieur du Maghreb

"Il apparaît que sur les 564 Mt de marchandises générales circulant en Méditerranée en 2005, si 25 % de ce total constitue du trafic intraméditerranéen, 17 % concernent du trafic interne aux pays méditerranéens de l’Union européenne (UE), contre 7 % seulement PSEM-UE Med (soit 39,5 Mt de trafic) et 1 % PSEM-PSEM. On retiendra ainsi que pour les marchandises générales, les échanges PSEM-UE Med représentent 7 % du trafic méditerranéen total de marchandises, les échanges PSEM-PSEM 1 %, ce qui témoigne d’une Méditerranée peu intégrée", explique l’Atlas des villes portuaires du sud et de l’est de la Méditerranée.

Dans le trafic global méditerranéen, les marchandises générales emportent la plus grande part avec 36 % du volume. Or, dans le trafic intraméditerranée, ces flux pèsent peu, continue l’Atlas : "Cette part du hors vrac (40 Mt) est plus faible encore dans les échanges UE Med-PSEM, qui apparaissent encore plus dominés par le poids des hydrocarbures (66 %), et dans une moindre mesure des vracs solides (25 %) circulant dans le sens sud-nord (sauf céréales)".

Si la part des marchandises générales reste faible, l’Europe et le Maghreb sont avant tout des partenaires économiques importants. En effet, l’UE représente entre 60 % et 80 % du commerce extérieur maghrébin alors qu’inversement, le Maghreb entre pour 1 % à 2 % du commerce extérieur de l’UE.


La conteneurisation pratique le hub & spoke

Le trafic intraméditerrranéen des marchandises générales a été dominé pendant des années par le transport roulier. Au cours des dernières années et avec l’émergence de hubs, la conteneurisation a pris le dessus. Aujour­d’hui, le tonnage conteneurisé nord-sud représente 20 Mt quand le roulier pèse 15 Mt, indique l’Atlas des villes portuaires du sud et de l’est de la Méditerranée. Les armateurs conteneurisés sont revenus aux fondements de la mer Méditerranée (la mer au milieu de la terre, comme l’appelaient les Romains).

En créant des hubs à Malte, dans le sud de l’Italie à Gioia Tauro, à Tanger, Barcelone ou Valence, la conteneurisation met en pratique son concept de hub & spoke, tant sur la rive nord que sur la rive sud de cette région.

Les grands noms de la conteneurisation ont pris des positions clés dans ce concert : CMA CGM a investi à Malte puis a revendu ses intérêts à Yildirim Port. Eurogate, APM Terminals, CMA CGM sont présents à Tanger. DP World a pris pied en Algérie (...)

> Lire la suite de l'article dans Le Journal de la Marine Marchande n° 5048 du 23 septembre 2016 : Méditerranée occidentale - Le conteneur a dépassé le roulier (dossier réservé aux abonnés) et les autres articles du dossier.

© Tous droits réservés

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Z-Transport maritime                -
                Méditerranée occidentale : le conteneur a dépassé le roulier
Certains opérateurs déploient des services conteneurisés et rouliers. Une façon de jouer sur les deux tableaux pour continuer à prendre des parts de marché. © N.B.C

LE CARREFOUR DU JMM

Paris Africa Ports

20 mai 2016 à Paris

Deux tables rondes :
> De la congestion à la surcapacité des terminaux à conteneurs
> Roulier : les besoins des clients en Afrique

Hôtel d'Aubusson
33 rue Dauphine
75006 PARIS

Compte-rendu Palmarès des awards

Agenda

2016
08
Le 08/12/2016
CONFÉRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
2017
24
25
Du 24/01/2017 au 25/01/2017
44e Rencontres de la Mobilité Intelligente
Montrouge
2017
20
22
Du 20/06/2017 au 22/06/2017
PREVENTICA
Paris
Voir toutes les manifestations
Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :