webleads-tracker

  • Suivez-nous sur Twitter
  • Suivez-nous sur YouTube
  • Abonnez-vous à notre flux RSS
Les emplois
Couverture de Le Journal de la Marine Marchande

Le Journal de la Marine Marchande

Actualités

La part de trafic mondial du bassin méditerranéen est estimée à 19 % et représente 25 % des lignes conteneurisées et 30 % du trafic pétrolier. -
© AFD Méditerranée et développement portuaire Deux rapports présentés à Naples et Civitavecchia ont souligné l’importance du...
La communauté portuaire et Haropa Port du Havre ont signé un accord pour limiter l’impact financier des perturbations sur le tissu économique havrais. -
© Fotolia Haropa signe un accord de place sur les frais de stationnement des conteneurs Un accord relatif aux frais de stationnement prolongé des conteneurs vient d'être...
Emanuele Gri­maldi a annoncé le lancement d’une 5e&nsbp;génération de rouliers et de ropax appelée G5GG (Grimaldi 5e Gé­nération Green), les plus grands au monde à opérer dans le secteur du shortsea. -
© DR Shortsea : Grimaldi fait du marché méditerranéen sa priorité Préparation d’une nouvelle génération de très grands ro-ro/ropax pour le shortsea,...
Un délégué syndical rappelle que les effectifs du Havre ont fondu ces dernières année. En 2013, la fermeture des lignes Afrique avait eu pour conséquence le transfert de 171 salariés vers Marseille. -
© DR 69 postes supprimés en 2017 chez CMA CGM : les syndicats réagissent L’annonce a été officiellement faite à l’occasion d’un comité central...
L’International Chamber of shipping (ICS) s’est félicitée de la prolongation de l’opération Atalante par le conseil de l’Union européenne (UE) prise le 28 novembre. -
© Ministère de la Défense Piraterie : l’opération Atalante prolongée pour 2 ans L’International Chamber of Shipping (ICS) a salué la décision du Conseil européen de...
L’accord de The Alliance pose les mêmes problèmes que pour l’Ocean Alliance, estime le département antitrust du DOJ : échange d'informations sensibles du point de la vue de la concurrence notamment. -
© Hapag Lloyd États-Unis : vives interrogations sur les alliances En réponse à la demande d’avis émis par la Federal Maritime Commission (FMC), le...
Drewry a compté 64 navires qui devraient être livrés au cours de l’année 2017, soit un essor de la flotte de VLGC de 12 %. -
© DR Trop de navires sur le marché du transport d'hydrocarbures Pour le consultant Drewry, les perspectives sur le marché du transport d'hydrocarbures...
Dans une étude, le Global Shippers Forum (GSF) appelle les agences chargées de la concurrence du monde entier à bien examiner les conséquences des fusions-acquisitions. -
© Maersk Transport maritime : une étude encourage à examiner les conséquences des fusions-acquisitions Dans une étude, le Global Shippers Forum (GSF) appelle les agences chargées de la...
S'abonner
Par Clotilde Martin
Stratégie 06/10/2016

Les ports des Hauts-de-France s'allient pour "devenir le hub logistique du nord-ouest de l’Europe"

La région des Hauts-de-France veut s'affirmer comme hub logistique face à des concurrents comme Haropa ou les grands ports du Benelux. Première étape : structurer un véritable réseau portuaire. Une ambition portée par une nouvelle association, "Ports Hauts-de-France".

Lors d’une Journée du ré­seau portuaire maritime et intérieur organisée à Lille le 28 septembre par les Chambres de commerce et d’in­dustrie (CCI) Nord de Fran­ce et Picardie avec le Grand port maritime de Dunkerque (GPMD), de nombreuses personnalités politiques et des acteurs du monde maritime, fluvial ou ferroviaire des Hauts-de-France ont souligné "l’indispensable unité des ports" de la région.

Celle-ci s'est con­crétisée le jour même par la signature d’un protocole créant une association dite Ports Hauts-de-France qui rassemble les CCI Nord de France et Picardie, le Syndicat mixte Docks Seine-Nord Europe/Escaut, la société d’exploitation des ports du Détroit, la société Delta 3, le Grand port maritime de Dunkerque, et divers partenaires institutionnels et du monde maritime, fluvial ou ferroviaire.


"Définir un système logistique performant"

L’objectif de l'association est de "structurer le réseau portuaire de la nouvelle grande région afin de proposer une stratégie de développement". Selon le protocole, "l’association a pour objet la promotion et le développement économique durable des transports maritimes et fluviaux en lien direct avec le projet de canal Seine-Nord Europe en Hauts-de-France".

À cet effet, les objectifs principaux de l’association sont "d’élaborer une stratégie de développement portuaire Hauts-de-France, cons­truire et mettre en œuvre la politique de communication de l’activité portuaire Hauts-de-France et de son développement, définir un système logistique performant".


Une gouvernance pour la façade maritime

Jérôme Bignon, sénateur de la Somme, a indiqué que la création de cette association "signe la concrétisation de l’une des 27 propositions du rapport sur l’attractivité portuaire de la façade Nord de la France" réalisé avec son homologue René Vandieren­donck et remis au secrétaire d’État aux Trans­ports en juillet. Selon Jérô­me Bignon, le groupement va permettre de "travailler ensemble à tous les ni­veaux, sur tous les sujets en mettant en place de manière volontaire une gouvernance pour la faça­de maritime de la région et son développement". Il s’agit "d’une première étape, certes formelle mais nécessaire".

Une fois lancée, l’alliance des ports maritimes et in­térieurs des Hauts-de-France doit aboutir à l’établissement d’une feuille de route au service d’une ambition nouvelle : devenir le hub logistique du nord-ouest de l’Europe pour permettre le renouveau économique de la région.


Un travail commercial auprès des chargeurs

carte-ports-hauts-de-france

La structuration du réseau des ports maritimes et fluviaux des Hauts-de-France (voir carte) au sein d’une association doit permettre de présenter de manière commune des solutions de massification et d’optimisation de la logistique à tous les chargeurs susceptibles de venir s’installer dans la région ou qui y sont déjà présents.

Stéphane Raison, président du directoire du GPMD a expliqué : "Face à des voisins, Benelux et Haropa, très organisés, il nous est apparu important de créer un groupement pour montrer nos capacités d’offres de services et de solutions logistiques. L’objectif est que la logistique serve le territoire". Il a indiqué que l’association va conduire un travail commercial et de lobbying à destination des chargeurs de la région et d’ailleurs, pour les convaincre de privilégier les chaînes logistiques françaises.

Si nécessaire, des tests réels seront menés afin de démontrer "par la charge de la preuve" que le réseau portuaire maritime et fluvial des Hauts-de-France peut faire mieux que celui d’autres zones géographiques. Tous les types de produits et de filières sont concernés par cette démarche, pas seulement les conteneurs.

© Tous droits réservés

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Z-Transport maritime                -
                Les ports des Hauts-de-France s'allient pour "devenir le hub logistique du nord-ouest de l’Europe"
Les ports maritimes et fluviaux des Hauts-de-France s'unissent pour présenter des solutions de massification et d’optimisation de la logistique. © DR

LE CARREFOUR DU JMM

Paris Africa Ports

20 mai 2016 à Paris

Deux tables rondes :
> De la congestion à la surcapacité des terminaux à conteneurs
> Roulier : les besoins des clients en Afrique

Hôtel d'Aubusson
33 rue Dauphine
75006 PARIS

Compte-rendu Palmarès des awards

Agenda

2016
08
Le 08/12/2016
CONFÉRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
2017
24
25
Du 24/01/2017 au 25/01/2017
44e Rencontres de la Mobilité Intelligente
Montrouge
2017
20
22
Du 20/06/2017 au 22/06/2017
PREVENTICA
Paris
Voir toutes les manifestations
Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :