webleads-tracker

  • Suivez-nous sur Twitter
  • Suivez-nous sur YouTube
  • Abonnez-vous à notre flux RSS
Les emplois
Couverture de Le Journal de la Marine Marchande

Le Journal de la Marine Marchande

Actualités

La part de trafic mondial du bassin méditerranéen est estimée à 19 % et représente 25 % des lignes conteneurisées et 30 % du trafic pétrolier. -
© AFD Méditerranée et développement portuaire Deux rapports présentés à Naples et Civitavecchia ont souligné l’importance du...
La communauté portuaire et Haropa Port du Havre ont signé un accord pour limiter l’impact financier des perturbations sur le tissu économique havrais. -
© Fotolia Haropa signe un accord de place sur les frais de stationnement des conteneurs Un accord relatif aux frais de stationnement prolongé des conteneurs vient d'être...
Emanuele Gri­maldi a annoncé le lancement d’une 5e&nsbp;génération de rouliers et de ropax appelée G5GG (Grimaldi 5e Gé­nération Green), les plus grands au monde à opérer dans le secteur du shortsea. -
© DR Shortsea : Grimaldi fait du marché méditerranéen sa priorité Préparation d’une nouvelle génération de très grands ro-ro/ropax pour le shortsea,...
Un délégué syndical rappelle que les effectifs du Havre ont fondu ces dernières année. En 2013, la fermeture des lignes Afrique avait eu pour conséquence le transfert de 171 salariés vers Marseille. -
© DR 69 postes supprimés en 2017 chez CMA CGM : les syndicats réagissent L’annonce a été officiellement faite à l’occasion d’un comité central...
L’International Chamber of shipping (ICS) s’est félicitée de la prolongation de l’opération Atalante par le conseil de l’Union européenne (UE) prise le 28 novembre. -
© Ministère de la Défense Piraterie : l’opération Atalante prolongée pour 2 ans L’International Chamber of Shipping (ICS) a salué la décision du Conseil européen de...
L’accord de The Alliance pose les mêmes problèmes que pour l’Ocean Alliance, estime le département antitrust du DOJ : échange d'informations sensibles du point de la vue de la concurrence notamment. -
© Hapag Lloyd États-Unis : vives interrogations sur les alliances En réponse à la demande d’avis émis par la Federal Maritime Commission (FMC), le...
Drewry a compté 64 navires qui devraient être livrés au cours de l’année 2017, soit un essor de la flotte de VLGC de 12 %. -
© DR Trop de navires sur le marché du transport d'hydrocarbures Pour le consultant Drewry, les perspectives sur le marché du transport d'hydrocarbures...
Dans une étude, le Global Shippers Forum (GSF) appelle les agences chargées de la concurrence du monde entier à bien examiner les conséquences des fusions-acquisitions. -
© Maersk Transport maritime : une étude encourage à examiner les conséquences des fusions-acquisitions Dans une étude, le Global Shippers Forum (GSF) appelle les agences chargées de la...
S'abonner
Par Nathalie Bureau du Colombier
Politique 07/11/2016

L’État alloue 56 M€ supplémentaires pour approfondir les ports

Après La Rochelle et Boulogne l’an dernier, le Cimer a jeté l’ancre dans le port de Marseille le 4 novembre. Première des 36 mesures adoptées par les ministres, la prise en charge totale du financement des opérations de dragage dans les ports.

À l’issue du Comité interministériel de la Mer (CIMER) décentralisé qui se tenait à Marseille ce 4 novembre, le Premier ministre, Manuel Valls, a annoncé une augmentation de la contribution financière de l’État, à hauteur de 56 M€ pour le dragage dans les ports français. "Nous augmenterons notre participation financière de 26 M€ en 2017 et de 30 M€ en 2018", a-t-il détaillé.

Jusqu’à présent, l’État assumait 59 % des coûts annuels de dragage en France, qui atteignent la coquette somme de 96,5 M€ pour l’ensemble des ports. Une annonce censée répondre aux inquiétudes des ports du Havre et de Marseille, contraints de se tourner vers d’autres sources de financements pour faire face à la diminution des subventions publiques (État et collectivités locales).

Le Premier ministre a également annoncé qu’il entendait défendre auprès de Bruxelles le maintien de l’exonération pour les ports de l’impôt sur les sociétés.

Sauvetage en mer, cause nationale 2017

Le gouvernement Valls a décrété le sauvetage en mer grande cause nationale en 2017. "La subvention de l’État à la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM), augmentée en 2015 et 2016, sera maintenue au même niveau en 2017 – j’ai pris connaissance des propositions de la députée Chantal Guittet – à hauteur de 3,7 M€. Son financement sera complété par une part de la taxe éolienne et une part de fiscalité sur les casinos embarqués", a annoncé Valls. Le décret autorisant les jeux de hasard à bord des ferries devant être publié très prochainement.

"Une consultation interministérielle est en cours devant fixer le taux de cette taxe", a complété Alain Vidalies, secrétaire d’État aux transports et à la mer.

© Tous droits réservés

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

L'oeildanslecaisson

19/11/2016

Je suis étonné qu’il ne soit fait mention que des inquiétudes des ports du Havre et de Marseille. En effet, selon des informations relevées dans un document de 2009 du Groupement d’Intérêt Public Seine-Aval, de 1991 à 2008, le volume de sédiments dragué pour l’accès au port de Rouen en aval de Tancarville, c’est-à-dire seulement dans la partie terminale d’un chenal de 120 km, représente plus du double de celui dragué pour l’accès au port du Havre.

En outre, selon des informations recueillies dans un document d’Afcan.org sur le dragage des grands ports français, on peut tirer la conclusion, en croisant les informations avec celles du GIP Seine-Aval, que le port de Rouen a besoin de draguer environ 12% du volume dragué pour l’ensemble des grands ports français contre seulement 6% pour le port du Havre. Le port de Rouen serait donc dans une situation plus risquée au regard du financement et n’aurait pas manifesté son inquiétude !?…

Z-Transport maritime                -
                L’État alloue 56 M€ supplémentaires pour approfondir les ports
Jusqu’à présent, l’Etat assumait 59 % des coûts annuels de dragage en France qui atteignent la coquette somme de 96,5 M€ pour l’ensemble des ports. © NBC

LE CARREFOUR DU JMM

Paris Africa Ports

20 mai 2016 à Paris

Deux tables rondes :
> De la congestion à la surcapacité des terminaux à conteneurs
> Roulier : les besoins des clients en Afrique

Hôtel d'Aubusson
33 rue Dauphine
75006 PARIS

Compte-rendu Palmarès des awards

Agenda

2016
08
Le 08/12/2016
CONFÉRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
2017
24
25
Du 24/01/2017 au 25/01/2017
44e Rencontres de la Mobilité Intelligente
Montrouge
2017
20
22
Du 20/06/2017 au 22/06/2017
PREVENTICA
Paris
Voir toutes les manifestations
Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :