webleads-tracker

  • Suivez-nous sur Twitter
  • Suivez-nous sur YouTube
  • Abonnez-vous à notre flux RSS
Les emplois
Couverture de Le Journal de la Marine Marchande

Le Journal de la Marine Marchande

Actualités

La part de trafic mondial du bassin méditerranéen est estimée à 19 % et représente 25 % des lignes conteneurisées et 30 % du trafic pétrolier. -
© AFD Méditerranée et développement portuaire Deux rapports présentés à Naples et Civitavecchia ont souligné l’importance du...
La communauté portuaire et Haropa Port du Havre ont signé un accord pour limiter l’impact financier des perturbations sur le tissu économique havrais. -
© Fotolia Haropa signe un accord de place sur les frais de stationnement des conteneurs Un accord relatif aux frais de stationnement prolongé des conteneurs vient d'être...
Emanuele Gri­maldi a annoncé le lancement d’une 5e&nsbp;génération de rouliers et de ropax appelée G5GG (Grimaldi 5e Gé­nération Green), les plus grands au monde à opérer dans le secteur du shortsea. -
© DR Shortsea : Grimaldi fait du marché méditerranéen sa priorité Préparation d’une nouvelle génération de très grands ro-ro/ropax pour le shortsea,...
Un délégué syndical rappelle que les effectifs du Havre ont fondu ces dernières année. En 2013, la fermeture des lignes Afrique avait eu pour conséquence le transfert de 171 salariés vers Marseille. -
© DR 69 postes supprimés en 2017 chez CMA CGM : les syndicats réagissent L’annonce a été officiellement faite à l’occasion d’un comité central...
L’International Chamber of shipping (ICS) s’est félicitée de la prolongation de l’opération Atalante par le conseil de l’Union européenne (UE) prise le 28 novembre. -
© Ministère de la Défense Piraterie : l’opération Atalante prolongée pour 2 ans L’International Chamber of Shipping (ICS) a salué la décision du Conseil européen de...
L’accord de The Alliance pose les mêmes problèmes que pour l’Ocean Alliance, estime le département antitrust du DOJ : échange d'informations sensibles du point de la vue de la concurrence notamment. -
© Hapag Lloyd États-Unis : vives interrogations sur les alliances En réponse à la demande d’avis émis par la Federal Maritime Commission (FMC), le...
Drewry a compté 64 navires qui devraient être livrés au cours de l’année 2017, soit un essor de la flotte de VLGC de 12 %. -
© DR Trop de navires sur le marché du transport d'hydrocarbures Pour le consultant Drewry, les perspectives sur le marché du transport d'hydrocarbures...
Dans une étude, le Global Shippers Forum (GSF) appelle les agences chargées de la concurrence du monde entier à bien examiner les conséquences des fusions-acquisitions. -
© Maersk Transport maritime : une étude encourage à examiner les conséquences des fusions-acquisitions Dans une étude, le Global Shippers Forum (GSF) appelle les agences chargées de la...
S'abonner
Par William Benneth
TRANSPORT MARITIME 22/11/2016

Vrac sec : les armateurs ont fait leur marché

Au cours des derniers mois, l’indice du Baltic Freight Index est revenu à son niveau d’il y a 1 an. Selon VesselsValue, cette remontée se confirme même si les prix restent à des niveaux historiquement bas. Dans ce contexte, des armateurs ont profité de ce marché pour acheter du tonnage supplémentaire.

Au cours des derniers mois, l’indice du Baltic Freight Index est revenu à son niveau d’il y a 1 an. Selon VesselsValue, la remontée de l’indice du Baltic Freight Index se confirme même si les prix restent à des niveaux historiquement bas. Dans ce contexte, des armateurs ont profité de ce marché pour acheter du tonnage supplémentaire.


Cinq armateurs se distinguent

Cinq armateurs se sont révélés être des acquéreurs importants au cours des douze derniers mois. Anangel Maritime Services a acquis 7 Capesize au prix de 247 M$. La valeur des navires, selon VesselsValue, était de 230 M$.

Le principal actionnaire de l’armement grec, John Angelicoussis, est réputé pour profiter des prix bas du marché pour s’engager dans des opérations d’acquisitions. Il l’a déjà fait en 2007 et 2008. Cet investissement de 247 M$ lui a permis de porter sa flotte à 863 200 tpl.

Second opérateur à avoir joué sur ce marché, Zodiac Maritime a investi 246 M$. Le groupe de Eyal Ofer est d’abord intervenu sur le marché en 2015 en reprenant une flotte conséquente à Scorpio. En décembre 2015 et mars 2016, il a continué ses opérations en reprenant encore deux navires.

Le groupe israélien s’est ensuite engagé dans une phase de déchirage de sa flotte en envoyant 1,5 Mtpl dans des chantiers de démolition. Au final, le groupe a vu sa flotte globale perdre 57 800 tpl.


Déchirer puis acheter

Troisième acteur présent sur le marché des achats/ventes de navire, le groupe Winning qui a démarré l’année en déchirant ses navires les plus vieux quand les taux et les valeurs de ces navires ont plongé. Puis, tout au long de l’année, Winning s’est concentré sur l’achat de navires, dont 2 Capesize. Au final, la flotte de Winning a augmenté de 49 % pour un investissement de 197 M$ quand VesselsValue estime la valeur de ces navires à 192 M$.

Oldendorff Carriers a été très actif sur le marché des achats et ventes de navire au cours de ces 12 derniers mois. Au global, il a vu sa flotte progresser de 23 % en ajoutant 1 Mtpl. Il s’est focalisé sur la reprise de biens depuis des sociétés en difficulté ou auprès de chantiers chinois à des prix bas.

Au début de l’année, une vague de démolition des plus vieux navires et des Supramax de 2005 mis à l’ancre a réduit la flotte au plus bas niveau de l’année. Ensuite, Henning Oldendorff a dépensé 181 M$ pour des acquisitions qui ont vu leur prix augmenter pour atteindre aujourd’hui 216 M$, soit une progression de 19 %.

Dernier du quinté de tête des opérateurs, Celsius Shipping s’est concentré sur des chimiquiers construits dans les chantiers chinois. Au cours de l’année, la flotte de Celsius Shipping a augmenter de 688 000 tpl pour un coût de 167 M$. Ils disposent désormais d’une flotte de 4 Ultramax et Supramax dont 3 sont encore à livrer. La flotte de Celsius Shipping est estimée aux environs de 196 M$, soit une hausse de 17 % par rapport au prix du marché.

© Tous droits réservés

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Z-Transport maritime                -
                Vrac sec : les armateurs ont fait leur marché
Oldendorff Carriers a vu sa flotte progresser de 23 % en ajoutant 1 Mtpl. © Oldendorff

Du même auteur

LE CARREFOUR DU JMM

Paris Africa Ports

20 mai 2016 à Paris

Deux tables rondes :
> De la congestion à la surcapacité des terminaux à conteneurs
> Roulier : les besoins des clients en Afrique

Hôtel d'Aubusson
33 rue Dauphine
75006 PARIS

Compte-rendu Palmarès des awards

Agenda

2016
08
Le 08/12/2016
CONFÉRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
2017
24
25
Du 24/01/2017 au 25/01/2017
44e Rencontres de la Mobilité Intelligente
Montrouge
2017
20
22
Du 20/06/2017 au 22/06/2017
PREVENTICA
Paris
Voir toutes les manifestations
Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :