webleads-tracker

  • Suivez-nous sur Twitter
  • Suivez-nous sur YouTube
  • Abonnez-vous à notre flux RSS
Les emplois
Couverture de Le Journal de la Marine Marchande

Le Journal de la Marine Marchande

Actualités

La part de trafic mondial du bassin méditerranéen est estimée à 19 % et représente 25 % des lignes conteneurisées et 30 % du trafic pétrolier. -
© AFD Méditerranée et développement portuaire Deux rapports présentés à Naples et Civitavecchia ont souligné l’importance du...
La communauté portuaire et Haropa Port du Havre ont signé un accord pour limiter l’impact financier des perturbations sur le tissu économique havrais. -
© Fotolia Haropa signe un accord de place sur les frais de stationnement des conteneurs Un accord relatif aux frais de stationnement prolongé des conteneurs vient d'être...
Emanuele Gri­maldi a annoncé le lancement d’une 5e&nsbp;génération de rouliers et de ropax appelée G5GG (Grimaldi 5e Gé­nération Green), les plus grands au monde à opérer dans le secteur du shortsea. -
© DR Shortsea : Grimaldi fait du marché méditerranéen sa priorité Préparation d’une nouvelle génération de très grands ro-ro/ropax pour le shortsea,...
Un délégué syndical rappelle que les effectifs du Havre ont fondu ces dernières année. En 2013, la fermeture des lignes Afrique avait eu pour conséquence le transfert de 171 salariés vers Marseille. -
© DR 69 postes supprimés en 2017 chez CMA CGM : les syndicats réagissent L’annonce a été officiellement faite à l’occasion d’un comité central...
L’International Chamber of shipping (ICS) s’est félicitée de la prolongation de l’opération Atalante par le conseil de l’Union européenne (UE) prise le 28 novembre. -
© Ministère de la Défense Piraterie : l’opération Atalante prolongée pour 2 ans L’International Chamber of Shipping (ICS) a salué la décision du Conseil européen de...
L’accord de The Alliance pose les mêmes problèmes que pour l’Ocean Alliance, estime le département antitrust du DOJ : échange d'informations sensibles du point de la vue de la concurrence notamment. -
© Hapag Lloyd États-Unis : vives interrogations sur les alliances En réponse à la demande d’avis émis par la Federal Maritime Commission (FMC), le...
Drewry a compté 64 navires qui devraient être livrés au cours de l’année 2017, soit un essor de la flotte de VLGC de 12 %. -
© DR Trop de navires sur le marché du transport d'hydrocarbures Pour le consultant Drewry, les perspectives sur le marché du transport d'hydrocarbures...
Dans une étude, le Global Shippers Forum (GSF) appelle les agences chargées de la concurrence du monde entier à bien examiner les conséquences des fusions-acquisitions. -
© Maersk Transport maritime : une étude encourage à examiner les conséquences des fusions-acquisitions Dans une étude, le Global Shippers Forum (GSF) appelle les agences chargées de la...
S'abonner
Par Ariel F. Dumont
POLitique 16/12/2016

Méditerranée et développement portuaire

Deux rapports présentés à Naples et Civitavecchia ont souligné l’importance du trafic portuaire en Méditerranée et le rôle essentiel des sites italiens dans l’économie.

Les échanges manufacturiers entre l’Italie et les pays de la zone Mena, c’est-à-dire Moyen-Orient/Afrique du Nord, représentent aujourd’hui un volume de 49 Md€, soit une progression de 96,9 % depuis 2001.

La part de la production du Mezzogiorno représente 20 % du volume total des échanges et est estimée à quelque 14 Md€ avec la zone Mena. C’est ce tableau encourageant qui a été brossé à Naples le 25 novembre durant la présentation du 6e rapport de la société d’études économiques SRM.

Cette rencontre, qui s’est déroulée autour du thème "Les relations économiques entre l’Italie et la zone méditerranéenne", devait démontrer l’importance des échanges et, surtout, les possibilités de développement de l’import-export entre l’Italie et la zone Mena. Selon ce rapport, l’année 2018 devrait marquer un tournant important, avec un volume d’échanges de 54 Md€.


25 % des lignes conteneurisées et 30 % du trafic pétrolier

Autre point important souligné dans ce rapport : 76 % des échanges avec la zone Mena se font par voie maritime. La part de trafic mondial du bassin méditerranéen est estimée à 19 % et représente 25 % des lignes conteneurisées et 30 % du trafic pétrolier.

Enfin, le transit de navires reliant l’Asie à l’Eu­rope via le canal de Suez et la Méditerranée est passé de 27 % à 42 % sur les vingt dernières années.

En revanche, le rapport souligne une baisse du trafic sur les routes transpacifique et transatlantique. Toujours au chapitre des données, la part de marché de conteneurs des ports méditerranéens est passée de 27 % à 34 % depuis 2008, tandis que celle des ports de l’Europe du Nord a chuté de 46 % à 42 %.

Un autre facteur joue un rôle essentiel pour la croissance des ports méditerranéens : les investissements portuaires et logistiques chinois en Méditerranée pour renforcer ses échanges commerciaux avec les pays du bassin.

Ports, activités logistiques et shipping

En parallèle avec la présentation du rapport SRM à Naples, une autre rencontre s’est tenue à Civitavecchia sur le thème "Ports, activités logistiques et shipping", toujours en Médi­terranée. Selon le rapport présenté cette fois-ci par l’ordre des Ingénieurs européens en collaboration avec l’autorité portuaire des trois ports du Latium (Civi­tavecchia, Fiumicino, Gaeta), presque 2 Mdt de marchandises transitent dans les ports méditerranéens.

Une zone également à la pointe en ce qui concerne le transit des croisiéristes estimé à quelque 26 millions de passagers par an, dont 11 millions en Italie. L’im­pact économique généré par ce transit est proche de 4,57 Md€ et ses retombées sur l’emploi représentent 102 867 postes en Italie.

"Les ports représentent l’un des pans essentiels des activités économiques grâce à ces chiffres, d’où la nécessité de multiplier les investissements, de rationaliser et simplifier le système portuaire", a déclaré le patron de l’autorité portuaire de Civita­vec­chia, Paqualino Monti. Il a ajouté que l’Italie, afin d’améliorer ses infrastructures et ses réseaux, a obtenu une enveloppe européenne de 1,4 Md€ puisée dans le Fonds européen pour le développement régional. Une partie de cette enveloppe, qui financera les travaux effectués entre 2014 et 2020, sera utilisée pour le développement et l’amélioration des transports écologiques à basse émission d’anhydride de carbone.

© Tous droits réservés

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Z-Transport maritime                -
                Méditerranée et développement portuaire
La part de trafic mondial du bassin méditerranéen est estimée à 19 % et représente 25 % des lignes conteneurisées et 30 % du trafic pétrolier. © AFD

LE CARREFOUR DU JMM

Paris Africa Ports

20 mai 2016 à Paris

Deux tables rondes :
> De la congestion à la surcapacité des terminaux à conteneurs
> Roulier : les besoins des clients en Afrique

Hôtel d'Aubusson
33 rue Dauphine
75006 PARIS

Compte-rendu Palmarès des awards

Agenda

2016
08
Le 08/12/2016
CONFÉRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
2017
24
25
Du 24/01/2017 au 25/01/2017
44e Rencontres de la Mobilité Intelligente
Montrouge
2017
20
22
Du 20/06/2017 au 22/06/2017
PREVENTICA
Paris
Voir toutes les manifestations
Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :