webleads-tracker

Boutique transport Logistique
Shortsea 02/09/2010

Autoroutes de la mer France-Turquie : une nouvelle compagnie débarque à Marseille

La compagnie U.N-Ro Ro a ouvert fin juillet 2010 une ligne maritime entre la Turquie et Marseille pour concurrencer la toute nouvelle autoroute de la mer d’UND à Toulon. Résultat : des remorques à profusion sur les quais varois et phocéens.

Les guerres commerciales ont parfois du bon. Deux nouveaux services d'autoroute de la mer ont été lancés en l'espace de quatre mois depuis les ports turcs vers Toulon et Marseille alors que depuis une dizaine d'années, les opérateurs tentaient de convaincre les Turcs de la pertinence de l'escale phocéenne.

Le 28 juillet 2010, UND Birlik, un roulier de 193 mètres de long pour 26 m de large, est venu s'amarrer au poste 26 du grand port maritime de Marseille (GPMM). D'une capacité de 3 200 mètres linéaires, ce navire dessert les deux ports d'Istanbul, Pendik et Ambarli, avec un transit-time de trois jours. Tout comme le service qui dessert Toulon-Brégaillon depuis Tekirdag, les chauffeurs chargent eux-mêmes les remorques sur le roulier puis prennent l'avion jusqu'à Marseille-Provence pour reprendre ensuite leurs ensembles routiers sur le bateau.


Les trafics devraient monter en puissance

"U.N-Ro Ro exploite ce concept depuis dix ans à Trieste. L'appareil de la compagnie Adria Airlines décolle d'Istanbul puis fait escale à Ljubljana en Slovénie avant d'atterrir à Marseille-Provence le mercredi à 8h30. Les chauffeurs routiers rejoignent le port de Marseille avec une navette. Sur place, nous avons créé une base vie avec nos bureaux, une salle de repos et des douches à disposition des chauffeurs", explique Xavier Lassalle, président de l'agence maritime SMI (groupe Balguerie) et de Transcausse.

Bénéficiant du statut d'opérateur économique agrée (OEA), le transitaire a des dérogations dans le traitement des opérations de douane sous carnet TIR. "La douane nous autorise à stationner les ensembles sur une aire de chargement et se réserve le droit de faire des contrôles à tout moment", précise Xavier Lassalle. Actuellement, les quelque 150 remorques traitées chaque semaine à l'import et à l'export mobilisent 11 dockers issus du Gemest. "C'est un début et nous comptons sur la montée en puissance des trafics", assure Daniel Manca, secrétaire général des dockers des bassins est.

U.N-Ro Ro, dont l'objectif est d'atteindre 300 mouvements par navire, annonce l'arrivée d'une deuxième unité le 12 septembre 2010 avec la mise en ligne du Cemil Bayülgen. Ce roulier neuf devrait effectuer une escale tous les dimanches à Marseille. D'une longueur de 193 mètres, il dispose d'une capacité de 3 726 mètres linéaires.


Une offre attractive

La communauté portuaire de Marseille s'est serré les coudes pour proposer une offre attractive. "C'est un exemple unique de travail combiné du port, de la manutention, de l'agent, du transitaire et de la douane. Nous faisons du just-in-time et chaque minute compte. La rentabilité de la ligne dépend du nombre de remorques", détaille Xavier Lassalle.
Outre des droits de port allégés, le GPMM va agrandir le poste roulier afin de fixer les trafics durablement. Les remorques qui débarquent au GPMM sont destinées à l'Allemagne, à l'Autriche et à la Grande-Bretagne. D'autres descendent vers le Portugal et l'Espagne, tractées essentiellement par des chauffeurs turcs et bulgares.

Finalement, seuls les transporteurs français refusent d'être à la fête comme le souligne Marc Grolleau, président de l'Aftri. Ce dernier revendique la traction des remorques dans l'Hexagone : "Les Turcs continuent de développer leurs trafics comme si de rien n'était et font la sourde oreille à nos propositions". Un programme de rencontres entre l'Aftri et l'UND est prévu en octobre 2010 sous l'égide du ministère français des Transports.

 

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

Shortsea              -
              Autoroutes de la mer France-Turquie : une nouvelle compagnie débarque à Marseille
Un roulier de la compagnie maritime turque UND, qui a ouvert une liaison régulière entre Istanbul et Toulon au printemps 2010. © DR
Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :