• wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Clotilde Martin
04/11/2011

Pour Lafarge, la voie d'eau est trop discrète

Pour Arnaud Colson, directeur affaires publiques et développement durable de Lafarge Granulats et Bétons, les avantages de la voie d’eau doivent être plus visibles. Lafarge les utilise pour livrer près de 4 Mt de matériaux de BTP par an.

Journal de la Marine Marchande : Comment s'organisent les activités de Lafarge autour de la voie d'eau en France ?

Arnaud Colson : "Lafarge exerce ses activités dans une cinquantaine de ports urbains sur la France. Ces derniers résultent de concessions accordées par les ports comme celui de Paris, de Rouen, du Havre, d'Avignon, de Lyon Édouard-Herriot, Sète, etc. Ces concessions, de plus ou moins longue durée, permettent à Lafarge de déployer des outils industriels qui font fonctionner les centrales à béton, indispensables à la construction des villes. Ces centrales étant elles-mêmes alimentées à partir des carrières, situées à proximité du fleuve.


Quels sont les intérêts de la voie d'eau pour Lafarge ?

Pour Lafarge, il est stratégique d'avoir cet outil fluvial au cœur des centres villes car il permet d'assurer une continuité dans les approvisionnements de granulats avec un juste à temps et un stockage flottant. Ce dernier est un avantage environnemental considérable car il ne se voit pas. Par exemple, sur Paris, il y a environ 100 000 t de matériaux en stockage flottant sur des barges. Si ce stock était à terre, ce serait des montagnes de matériaux qu'il faudrait distribuer par camion.

Un autre avantage, c'est l'absence de rupture de charge. Les convois arrivent 24h/24, s'installent le long des centrales à béton et, le matin, les maçons viennent chercher les matériaux sans que personne n'ait vu passer le trafic. C'est presque trop discret. La Seine et le Rhône jouent ainsi des rôles prépondérants pour l'irrigation en matériaux de l'Île-de-France et de Rhône-Alpes. Grâce à eux, Lafarge irrigue les chantiers de ces deux régions avec près de 4 Mt de matériaux de construction par an (granulats, déblais, ciments).


Qu'en est-il de la flotte fluviale de Lafarge ?

Lafarge dispose de la plus grande flotte fluviale privée de France avec une forte capacité de déploiement, historiquement présente sur la Seine et maintenant sur le Rhône. Elle comprend notamment une douzaine de pousseurs, dont trois grands pousseurs de ligne, qui représentent une capacité totale de cale de 60 000 tpl. Elle fonctionne avec un équipage dédié de 65 personnes, formées en interne. [...]

L'événement important en 2011 pour la flotte, c'est le lancement de la construction de sept nouvelles barges. Les appels d'offres sont en cours de discussion au niveau européen et les commandes devraient être passées incessamment. C'est un gros investissement. Ces barges viendront augmenter et renouveler la flotte."

Lire l'intégralité de l'entretien dans le Journal de la Marine Marchande n°4794-4795 du 28 octobre 2011 : La voie d'eau est trop discrète (accès réservé abonnés)

 

© Tous droits réservés

LAISSEZ UN COMMENTAIRE







Rechercher dans les actualités

Ou

Agenda

2014
21
23
Du 21/10/2014 au 23/10/2014
SALON VADCONEXT
Lille
2014
23
25
Du 23/10/2014 au 25/10/2014
RENCONTRES JEUNES DIRIGEANTS
Prague
2014
06
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :