• wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Clotilde Martin
13/12/2011

Ports intérieurs français : "La crise a remis en question la place omnipotente du conteneur"

Si la part du transport fluvial de conteneurs a augmenté en France, les ports intérieurs ne veulent pas négliger les savoir-faire des autres filières. Entretien avec Dominique Drapier, secrétaire général de l'Association française des ports intérieurs.

Journal de la marine marchande : Quelle est l'importance de la conteneurisation pour les ports intérieurs français ?

Dominique Drapier : "Les conteneurs et le transport fluvial de conteneurs demeurent importants pour les ports intérieurs français, notamment à Strasbourg, à Paris, à Lyon Édouard-Herriot, à Mulhouse, Lille, Aproport, Valence ou Dourges. C'est toujours un sujet stratégique pour le secteur.

Toutefois, après plusieurs années de croissance ininterrompue, le trafic conteneurisé a enregistré un recul sévère suite à la crise économique de la mi-2008. Il y a eu une reprise dès 2010, et de bons chiffres pour le conteneur sont annoncés pour 2011. Mais le renversement de tendance brutal en 2008 et 2009 a laissé des traces vivaces dans les ports intérieurs français. La crise a remis en question la place omnipotente du conteneur. Une certaine circonspection a commencé à voir le jour par rapport aux conteneurs et à leur mise en avant. Les ports intérieurs ont pris conscience qu'il ne fallait pas oublier leurs autres savoir-faire avec les filières plus traditionnelles. C'est un avis largement partagé par les membres de l'association. Il faut bien voir que l'étalon qui permet de juger de l'importance des ports, c'est le tonnage, et les conteneurs représentent malgré tout une part encore assez faible dans les ports intérieurs français.


Quelle peut être l'influence du Grenelle de l'Environnement ?

Tous les ports intérieurs sont soumis au Grenelle de l'environnement qui reste une ligne de conduite majeure avec ses dispositions en faveur de la promotion des modes alternatifs et notamment la voie d'eau. Pour satisfaire les objectifs du Grenelle de l'environnement, ce sont tous les tonnages de toutes les filières empruntant la voie d'eau qu'il faut continuer à faire progresser, même les plus traditionnelles. À côté des conteneurs, le BTP, les céréales, les colis divers doivent avoir leur place et continuer à se développer. Par exemple, les ports intérieurs ont redécouvert les colis exceptionnels pour lesquels ils disposent d'un réel savoir-faire, de place disponible, de matériel spécialisé.


Quelles sont les autres pistes pour développer les trafics des ports intérieurs ?

La première piste, c'est la valorisation des déchets. Dans cette filière, le potentiel de tonnage est élevé pour la voie d'eau et pour le mode ferroviaire. La deuxième piste, c'est la distribution urbaine"...

Lire la suite dans le dossier "Conteneurisation fluviale" du Journal de la Marine Marchande n° 4800 du 9 décembre 2011 : Tous les savoir-faire des ports intérieurs français sont importants (accès réservé abonnés)

© Tous droits réservés

LAISSEZ UN COMMENTAIRE






Rechercher dans les actualités

Ou

Vidéos et audios

#
img1

Laurent Rouault, directeur supply chain de Bonduelle Frais.

#
img1

Noël Samson, directeur général des Transports Malherbe.

Voir toutes les actus vidéos et audios

Quiz

20 abonnements à gagner !

La suspension sine die de l'écotaxe a été annoncée le  :




Agenda

2015
08
2015
27
28
Du 27/01/2015 au 28/01/2015
RENCONTRES DE LA MOBILITÉ INTELLIGENTE
Montrouge
2015
31
02
Du 31/03/2015 au 02/04/2015
SITL PARIS
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :