webleads-tracker

  • Suivez-nous sur Twitter
  • Suivez-nous sur YouTube
  • Abonnez-vous à notre flux RSS
Les emplois
Couverture de L'Officiel des Transporteurs

L'Officiel des Transporteurs

ACTUALITÉS

Le Préfet du Rhône a décidé de s’appuyer sur la classification pour déterminer qui peut rouler ou pas en cas de pic de pollution. Objectifs : faciliter les contrôles et faire de la pédagogie. -
© DR Lyon : la circulation alternée s'organise autour des vignettes Crit’Air Michel Delpuech, préfet du Rhône, vient d’arrêter un nouveau dispositif de...
Jean-Paul Deneuville, ex-délégué général de la FNTR, assure encore la direction générale de l’AFT. -
© DR Jean-Paul Deneuville, ex-délégué général de la FNTR : " La rencontre de l’engagement individuel et du sens collectif" Dans le microcosme du TRM, la simple évocation de son nom suffit à déchaîner les...
Chantal Kirmann, codirigeante de Setak (09). -
© DR Transports Setak : "Nous assistons à un retour vers l’achat de proximité" La société Setak, dont l'effectif compte 41 salariés, connaît une activité très...
''Grâce à cette enquête économique, nous connaissons désormais le nombre d’entreprises par régions et la variabilité du marché du déménagement'', se félicite Yannick Collen, le président de la CSD. -
© Sébastien Delarque Déménagement, garde-meubles, self-stockage : le secteur passé au laser économique Présentée lors du 90e congrès de la Chambre syndicale du déménagement à Mandelieu,...
Le Nissan e-NV200 utilisé par certains expressistes, tels Fedex, pour accéder aux centres-villes réglementés. -
© DR VUL électriques : un bonus de 10 000 € dès 2017 Le gouvernement a annoncé l’ouverture de la prime à la conversion aux véhicules...
Au printemps 2015 une quarantaine de camions immatriculés en Europe de l’Est avait fait l’objet d’actes de vandalisme nocturne. Les chauffeurs se réveillaient avec le pare-brise entièrement peint… -
© DR Procès pour dégradations : clémence pour les transporteurs bretons revendicatifs Le tribunal correctionnel de Vannes a été clément avec les transporteurs bretons pris...
Le marché hexagonal est dopé par le fort renouvellement des tracteurs, où la concurrence s’avère forte. -
© Fotolia Camions de + 15 t : le cap des 40 000 immatriculations en vue À moins d'un mois de la fin de l'année, le marché 2016 des véhicules industriels de...
Feront-ils partie du paysage ? Le ministère allemand des Transports veut régulariser la circulation des Les "mégatrucks" sur la ligne de départ en Allemagne La phase d’expérimentation des "mégatrucks" s’achève en Allemagne sur un bilan...
S'abonner
Par Slimane Boukezzoula
22/07/2013

Malherbe contractualise la sous-traitance

Le groupe Malherbe peaufine la mise en place d'un contrat Partenariat Premium avec ses sous-traitants réguliers. Une opération "gagnant-gagnant" qui vise les activités de general cargo et de température dirigée.

Pas question pour Malherbe de jouer les Robin des Bois du TRM comme il le laisse volontiers entendre.

Il n’empêche, le groupe normand a décidé de mettre en place un dispositif de partenariat avec certains de ses sous-traitants avec l’ambition de changer les mœurs en vigueur dans ce domaine.


Malherbe veut laver plus blanc

Le Contrat Partenariat Premium proposé par le groupe normand se veut équilibré au plan commercial. Plus question donc pour le sous-traitant de rogner sur ses marges (voire travailler à perte) dans le but de conserver des trafics. Malherbe veut laver plus blanc et le fait savoir.

"Aujour­d’hui, lorsqu’un sous-traitant se fait affréter, c’est avant tout pour combler un man­que. On sait très bien que, par principe, l’affrété a peu de pouvoir de négociation sur le prix convenu, déclare Noël Samson, Dg de Malherbe, en charge des opérations. Nous voulons casser cette situation et faire en sorte que le sous-traitant ait la capacité de négocier, dans une certaine mesure, du prix convenu pour la relation".


Pour 300 à 500 sous-traitants réguliers

L’objectif consiste également à accompagner le partenaire dans la simplification des démarches administratives et de la facturation, l’échange d’informations… Toutes sortes d’actions qui peuvent, dans le même temps, favoriser la réduction des coûts.

En contrepartie, Malherbe attend de son partenaire de la fidélité ainsi qu’un engagement en matière de régularité (au minimum, entre 2 et 4 prestations par semaine) et de volumes.

Lire la suite dans L'Officiel des Transporteurs n°2700-2701 du 19 juillet 2013 : Malherbe, la sous-traitance contractualisée (accès réservé abonnés)

© Tous droits réservés

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Z-TRANSPORT ROUTIER                -
                Malherbe contractualise la sous-traitance
Noël Samson (dg de Malherbe) dit vouloir faire en sorte que le sous-traitant ait la capacité de négocier du prix. © DR

SUIVRE L'OFFICIEL DES TRANSPORTEURS

Newsletter

Veuillez résoudre l'opération :
 = 
S'inscrire
carrefour transaction


nos événements

Agenda

2016
08
Le 08/12/2016
CONFÉRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
2017
24
25
Du 24/01/2017 au 25/01/2017
44e Rencontres de la Mobilité Intelligente
Montrouge
2017
20
22
Du 20/06/2017 au 22/06/2017
PREVENTICA
Paris
Voir toutes les manifestations
Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :