webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo WKTL Par Olivier Constant
ferroviaire 22/06/2015

Fret ferroviaire : Europorte France consolide sa croissance

Europorte France table sur un taux de croissance de 15 à 20 % pour 2015 et a déjà fait le plein de contrats pour 2016. La filiale de fret ferroviaire du groupe Eurotunnel revendique la troisième place des opérateurs de fret français.

Après avoir connu un exercice 2014 difficile quoi que satisfaisant, Europorte France a accéléré le tempo au cours du premier semestre 2015. L'entreprise ferroviaire a en effet remporté plus de contrats que prévu initialement : à la fois la consolidation de contrats tels que celui la liant à Boréalis ainsi que des nouveautés. L'opérateur n'est toutefois pas en mesure de révéler le nom de ces nouveaux clients car tenu, pour l'heure, par des clauses de confidentialité.

La croissance d'Europorte France va donc s’accélérer puisqu’elle devrait être comprise cette année entre 15 et 20 %. Elle s'effectuera, comme par le passé, dans un contexte de recherche de la meilleure qualité de service possible. La société met en avant, sur ce plan, "les 99 % de taux de fiabilité obtenus sur les contrats historiques de OI (bouteilles vides) et Lhoist (chaux). Nous n'avons par ailleurs aucun contrat sous les 95 %, seuil de déclenchement des pénalités", se félicite Pascal Sainson, Pdg de la holding Europorte.


Investissements dans de nouvelles locomotives

Revendiquant la troisième place des opérateurs de fret français avec une part de 4 % exprimée en tonnes/kilomètres transportées, le transporteur va donc devoir conforter son parc de locomotives. Quatre locomotives Diesel de forte puissance supplémentaires seront ainsi livrées dans le courant du second semestre 2015. L'investissement réalisé pour acquérir ces engins auprès du constructeur Vossloh sera de 14 millions d'euros environ. Quatre autres exemplaires du même type (Euro4000) seront commandés pour accompagner la croissance, les livraisons intervenant en 2016.

Europorte France est par ailleurs la première entreprise ferroviaire à recevoir des locomotives Diesel de la série DE 18 du même constructeur. Cinq ont déjà été réceptionnées, deux autres devant suivre prochainement.

Enfin, au même titre que ses homologues français, Europorte France commence à se pencher également sur le dossier de la locomotive hybride, même si elle ne figure pas encore dans son plan de flotte à trois ans. Cette locomotive capable de remorquer aussi bien des trains de fret lourds sous caténaires et sur ligne non électrifiée s'annonce, toutefois, beaucoup plus onéreuse qu'une locomotive Diesel classique.


Démarrage des opérations au terminal du Verdon

Enfin, l'année 2015 sera marquée par le début des opérations au terminal portuaire du Verdon. Les détails doivent être annoncés dans le courant de juillet 2015. Après la mise en place des grues de déchargement, le nouveau trafic devrait pouvoir débuter à l'automne.

La fréquence initiale des trains reliant Le Verdon à Bruges devrait être de deux trains par jour. Elle pourrait ensuite monter à trois trains quotidiens dès la fin du premier trimestre 2016. Les sessions de formation des agents au sol ont débuté le 15 juin 2015.


Plaidoyer pour les lignes capillaires

L'expertise acquise par Europorte dans le domaine de l'exploitation et de la maintenance des voies, dont celles desservant les ports, lui donne une légitimité autour du dossier toujours sensible de l'avenir des lignes capillaires. Comme l'explique Pascal Sainson, également président de la commission fret de l'AFRA (Association Française du Rail), "il faut mettre 150 millions d'euros sur la table pour moderniser 1 000 km de lignes capillaires à risque. Une fois rénovées, ces lignes pourraient être maintenues à raison de 6 000 € à 8 000 € du kilomètre par an. Puisque ces lignes sont d'une importance cruciale pour exporter notamment les céréales, nous militons, par ailleurs, pour qu'elles puissent être parcourues à la vitesse minimum de 40 à 60 km/h et non à une vingtaine de km/h comme proposé par SNCF Réseau".

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

ferroviaire              -
              Fret ferroviaire : Europorte France consolide sa croissance
Europorte compte mettre en ligne 25 locomotives électriques (ici la ligne Aix-les-Bains/Culoz). © Olivier Constant

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

L’entreprise procède par échantillonnage à un contrôle qualité des pièces de vitrage reçues de ses fournisseurs verriers.

#
img1

La manutention de pneus n'est pas aisée et peu automatisable, d'où le recours à beauoup de main-d'œuvre en entrepôt.

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

24h Camions Le Mans
Du 08/10/2016 au 09/10/2016
24h Camions Le Mans Le Mans
Rencontres des Jeunes Dirigeants
Du 03/11/2016 au 05/11/2016
Rencontres des Jeunes Dirigeants Lisbonne

Agenda

2016
22
29
Du 22/09/2016 au 29/09/2016
Salon de Hanovre
Foire de Hanovre - Allemagne
2016
05
07
Du 05/10/2016 au 07/10/2016
Conférence mondiale Villes et Ports
Rotterdam - Pays-Bas
2016
06
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :