webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Logistiques Magazine Par Marie-Noëlle Frison
INTERVIEW 29/06/2015

Denjean Logistique : "Nous attendons la signature de dossiers importants dans l’aéronautique"

Après avoir doublé son chiffre d'affaires entre 2011 et 2014, Denjean Logistique entend poursuivre sur cette trajectoire. Il cible pour cela de nouveaux secteurs d'activités, comme l'aéronautique. Les détails avec Claude Soumet, directeur général. 

Logistiques Magazine : Quelle est la place de la filiale Denjean Logistique au sein du groupe de transport Denjean qui fêtera ses 50 ans l’année prochaine ?  

Claude Soumet : Denjean Logistique emploie aujourd’hui 180 personnes réparties autour de quatre grands pôles géographiques : Toulouse, principalement spécialisé dans le e-commerce, Châteauroux avec un site dédié à GRT Gaz, Montbartier (Tarn-et-Garonne) avec Intermarché et enfin, Mazères (Ariège), site historique de l’entreprise, où sont fédérés les différents savoir-faire de l’entreprise (grande distribution, e-commerce, industrie). Sur les quatre dernières années, le chiffre d’affaires de Denjean Logistique a doublé, passant de 7 millions d’euros en 2011 à 14 millions d’euros à la fin de l’année 2014. La part de la logistique représente aujourd’hui un peu plus du tiers du chiffre d’affaires global du groupe Denjean, contre 25% au début des années 2010. A l’horizon 2018, la filiale devrait ainsi représenter 40% de l’activité du groupe. Notre objectif, d’ici à trois ans, est de maintenir le rythme de croissance pour dépasser les 20 millions d’euros de chiffre d’affaires.

 
L. M. : Quelle est la stratégie de développement de Denjean Logistique pour les trois prochaines années ? 

C. S. : La croissance passera par la diversification, maître-mot de l’entreprise depuis sa création en 1966. Il y a quelques années, 80% de notre chiffre d’affaires reposait sur Intermarché, notre client historique. Même si ce dernier reste notre donneur d’ordre principal et majoritaire (plus de 50% du CA), nous avons décroché d’autres contrats dans la grande distribution alimentaire et spécialisée, secteur qui génère aujourd’hui deux tiers de notre chiffre d’affaires. Nous avons également développé, depuis 2010, une offre e-commerce, qui représente 15% de notre activité. Enfin, nous sommes actifs dans l’industrie, sur notre pôle de Châteauroux, pour notre client GRT Gaz et d’autres acteurs locaux. Depuis quelques années, nous avons intégré l’aéronautique dans notre stratégie de développement. Nous avons récemment investi 7 millions d’euros dans la construction d’un entrepôt de 10 000 m2, situé à 500 mètres du périphérique sud de Toulouse et à une quinzaine de minutes de camion de la place du Capitole et du pôle aéronautique. Doté d’accès de plain-pied, de portes de 6 mètres de large (contre 4,50 m en temps ordinaire), d’une hauteur sous plafond de 14 mètres et d’une épaisseur de béton au sol pouvant accueillir 10 tonnes/m2 (contre 5 t/m2 traditionnellement), le site a été conçu pour répondre aux spécificités du secteur. Nous attendons la signature de dossiers importants dans l’aéronautique pour septembre 2015. Si cela se concrétise, notre chiffre d’affaires dans ce secteur passerait alors à 10%.

 
L. M. : Vous êtes ancrés dans le Sud-Ouest. Continuerez-vous à vous positionner comme un acteur régional ou avez-vous des perspectives de croissance à l’international ?

C. S. : Il ne faut pas se disperser ! Nous n’avons pas pour ambition d’aller nous implanter en Tchéquie, en Espagne ou au Brésil ! Nous capitalisons sur notre identité de PME régionale, souple et réactive. Notre positionnement de référent logistique dans le Sud-Ouest fait de nous une vraie alternative aux grands groupes (Geodis, Kuehne+Nagel, ID Logistics, Dentressangle, pour ne pas les citer) avec lesquels nous sommes souvent en concurrence dans les appels d’offres. Cela ne veut pas dire que nous restons bloqués derrière nos frontières pyrénéennes. Le Grand Sud-Ouest, de Châteauroux à Perpignan, nous intéresse fortement. Pour conquérir de nouveaux clients, dans les secteurs d’activités que nous connaissons, nous n’excluons pas d’acquérir des sociétés plus locales et plus petites. Par ailleurs, nous sommes sollicités par des sociétés étrangères qui cherchent une implantation en France pour se rapprocher de leurs clients. La réussite d’un dossier repose sur deux axes majeurs : la bonne connaissance du tissu économique et social d’une région ou l’accompagnement d’un client. Nous ne ferons pas le double saut dans l’inconnu… On a une image de marque de sérieux, de qualité et d’engagement à tenir !

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

INTERVIEW              -
              Denjean Logistique : "Nous attendons la signature de dossiers importants dans l’aéronautique"
''La part de la logistique représente aujourd’hui un peu plus du tiers du chiffre d’affaires global du groupe Denjean, contre 25% au début des années 2010''. © DR

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

Le 5e Congrès des guichets uniques s’est déroulé à Marrakech du 5 au 7 septembre.

#
img1

L’entreprise procède par échantillonnage à un contrôle qualité des pièces de vitrage reçues de ses fournisseurs verriers.

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

24h Camions Le Mans
Du 08/10/2016 au 09/10/2016
24h Camions Le Mans Le Mans
Rencontres des Jeunes Dirigeants
Du 03/11/2016 au 05/11/2016
Rencontres des Jeunes Dirigeants Lisbonne

Agenda

2016
22
29
Du 22/09/2016 au 29/09/2016
Salon de Hanovre
Foire de Hanovre - Allemagne
2016
05
07
Du 05/10/2016 au 07/10/2016
Conférence mondiale Villes et Ports
Rotterdam - Pays-Bas
2016
06
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :