webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Michel Neumeister
outre-atlantique 01/07/2015

Nouvelle tentative américaine pour prévenir les conflits portuaires

Des sénateurs américains ont déposé un projet de loi qui permettrait au président d'intervenir en cas de ralentissement du travail portuaire et pourrait obliger à la reprise du travail. Une proposition qui a toutefois peu de chance d'aboutir.

Le 3 juin 2015, les sénateurs républicains Cory Gardner (Colorado) et Lamar Alexander (Tennessee) ont déposé une proposition de loi permettant au président des États-Unis d’intervenir dès l’apparition d’un ralentissement du travail portuaire. Les gouverneurs des États portuaires pourraient ainsi utiliser les lois fédérales existantes dans le transport aérien et ferroviaire qui obligent à la reprise du travail durant plusieurs mois (cooling periods), le temps nécessaire à la poursuite obligatoire des négociations encadrées, si besoin, par des médiateurs fédéraux.

Cette initiative est la conséquence directe du long conflit qui a opposé les gestionnaires de terminaux portuaires de la côte Ouest à l’unique syndicat de dockers et autres travailleurs portuaires. Bien évidemment, de nombreuses organisations américaines de chargeurs, d’importateurs et de transporteurs routiers soutiennent officiellement cette proposition, qui n’est pas la première du genre. À chaque blocage portuaire d’une certaine durée, un projet similaire fait surface. Sans surprise, le syndicat visé affirme qu’il se battra jusqu’au bout pour conserver ses "bargaining rights", ses droits à re­vendiquer.


Politiquement improbable

Cette proposition a peu de chance de se transformer en loi pour au moins deux raisons : les prochaines élections, présidentielle et parlementaires, auront lieu dans moins d’un an et demi. Et tous les candidats ont besoin de l’appui financier des grands syndicats et de leurs cotisants.

En outre, les ordres du jour des deux chambres étant très chargés, il est peu probable que le Congrès et le Sénat aient le temps d’étudier en commissions spécialisées la proposition, puis de l’adopter dans exactement les mêmes termes.

Cité par le Journal of Commerce, un professeur de droit du travail de l’université de l’Illinois estime que cette proposition est juridiquement très perfectible et que son adoption est politiquement improbable. D’autres soulignent qu’il faudra déjà définir la notion de ralentissement du travail portuaire.

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

outre-atlantique              -
              Nouvelle tentative américaine pour prévenir les conflits portuaires
© DR

les articles les plus lus

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

L’entreprise procède par échantillonnage à un contrôle qualité des pièces de vitrage reçues de ses fournisseurs verriers.

#
img1

La manutention de pneus n'est pas aisée et peu automatisable, d'où le recours à beauoup de main-d'œuvre en entrepôt.

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

24h Camions Le Mans
Du 08/10/2016 au 09/10/2016
24h Camions Le Mans Le Mans
Rencontres des Jeunes Dirigeants
Du 03/11/2016 au 05/11/2016
Rencontres des Jeunes Dirigeants Lisbonne

Agenda

2016
07
08
Du 07/09/2016 au 08/09/2016
DELIVER
LUXEMBOURG
2016
12
14
Du 12/09/2016 au 14/09/2016
PARIS RETAIL WEEK
Paris
2016
12
14
Du 12/09/2016 au 14/09/2016
E-COMMERCE PARIS
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :