webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo WKTL Par Olivier Constant
Transport ferroviaire 17/07/2015

Fret ferroviaire : les OFP soufflent leur 5ème bougie

Juillet 2015 marque le cinquième anniversaire du début d'exploitation des opérateurs ferroviaires de proximité en France. Leur développement se poursuit même s'il n'est pas aussi rapide qu'escompté initialement.

Voilà cinq ans que les opérateurs ferroviaires de proximité (OFP) acheminent des trains de fret en France.

Le premier d'entre eux, TPCF Fret (Régiorail Languedoc-Roussillon aujourd'hui), avait, ainsi, assuré sa première circulation commerciale le 27 juillet 2010 sur la section à voie unique Rivesaltes-Cases-de-Pène. Sept autres ont suivi depuis : CFR Morvan, RDT 13, OFP Atlantique, Normandie Rail Services, Bourgogne Fret Service, Régiorail Lorraine et Ferrivia.

Trois autres devraient démarrer leur exploitation d'ici à la fin de l'année 2015 : Régiorail Provence, Régiorail Rhône-Alpes et Fer Alliance.


Loin des ambitions initiales

Si aucune mortalité d'entreprise n'a été enregistrée au cours des cinq premières années d'exploitation, le bilan peut apparaître mitigé au plan des ambitions initiales. Nous sommes loin, en effet, des vingt OFP qui auraient dû être créés d'ici à la fin de l'année... 2010.

Le champ d'action des OFP existants n'est, par ailleurs, pas du tout celui qui avait été envisagé à l'origine. Des sociétés comme TPCF Fret ont été contraintes d'aller bien au-delà de la seule desserte de leur ligne capillaire faute de pouvoir remettre leurs trains à des entreprises ferroviaires aux points de concentration. Menacé un temps de fermeture, le faisceau de Rivesaltes a, depuis, retrouvé une activité considérable du seul fait du développement endogène des activités de Régiorail Languedoc-Roussillon.


4% des tonnages

Malgré la croissance étale du trafic fret ces dernières années, les OFP tirent incontestablement leur épingle du jeu. Les 36 locomotives électriques et Diesel servies par un effectif de 167 personnes ont, en effet, acheminé 3,8 millions de tonnes en 2014. La progression a donc été proche de 50% d'une année sur l'autre. "On peut estimer que les OFP traitent 4% des tonnages du fret français. Sans leur présence, la moitié de ce trafic serait parti à la route", souligne André Thinières, délégué de l'association Objectif OFP.

Ces bons résultats, quoi que largement inférieurs à ceux enregistrés en Allemagne, devraient être confortés par l'obtention de nouveaux trafics. Un des derniers en date attribué à OFP Atlantique dépassera les 400 000 tonnes par an. Il concernera l'acheminement de céréales à destination des sites Cargill de Montoir et de Saint-Nazaire.


Fragilités

En dépit de ces développements à venir, les OFP restent fragiles. Leur modèle économique tient, pour la plupart d'entre eux, à la poursuite dans le temps des trafics qu'ils assurent actuellement. Ils cherchent en conséquence des voies de diversification pour réduire cette dépendance.

Cela peut être l'entretien des voies comme en Allemagne où une seule société de taille réduite (9 personnes) prend en charge 200 km. Cela peut être aussi un travail en réseau avec d'autres OFP permettant, ainsi, d'assurer une chaîne logistique complète. Le schéma mis en place par les différentes entités de Régiorail peut, sur ce point, valoir d'exemple. Parmi les autres activités possibles déjà mises en oeuvre par des opérateurs comme RDT 13 figurent la maintenance d'engins moteurs, l'entretien de voies portuaires ou départementales et la prise en charge de manoeuvres pour le compte d'opérateurs privés.


En attente d'aides spécifiques

Il reste, toutefois, que les OFP n'ont toujours pas bénéficié de la moindre aide spécifique pour favoriser leur développement. Des avancées découlant des recommandations du groupe de travail 2 de la Conférence Fret sont donc attendues... impatiemment.

Comme le résume André Thinières, "cela pourrait consister en une adaptation des dispositifs d'aide aux PME au cas particulier des OFP ou à la mise en place d'une aide au transfert modal, pour ne citer que ces deux exemples. Dans le cadre de la maîtrise de l'évolution du réseau capillaire dans les territoires, autre sujet clé pour l'avenir des OFP, il conviendrait, par ailleurs, de clarifier la définition et les conditions d’attribution des contrats de prestataires gestionnaires d’infrastructure".

L'urgence reste donc de mise, même si la notion de temps qui passe sans avancées notables ne semble pas devoir être partagée par l'ensemble des interlocuteurs concernés.

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Transport ferroviaire              -
              Fret ferroviaire : les OFP soufflent leur 5ème bougie
TPCF Fret (Régiorail Languedoc-Roussillon aujourd'hui), a assuré la première circulation commerciale d'un OFP le 27 juillet 2010. © Olivier Constant

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

2 GoPro accrochées à un chariot élévateur ont capturé 6 heures de la folie de Noël condensées en 73 secondes !

#
img1

Spartoo gère 2 millions de commandes annuelles, 3 millions de pièces qui rentrent en stock chaque année et 1 million de pièces en stock.

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

Agenda

2016
08
Le 08/12/2016
CONFÉRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
2017
24
25
Du 24/01/2017 au 25/01/2017
44e Rencontres de la Mobilité Intelligente
Montrouge
2017
20
22
Du 20/06/2017 au 22/06/2017
PREVENTICA
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :