webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Hervé Deiss
Maritime 02/09/2015

Manutention portuaire : APM Terminals a consolidé son réseau pendant l’été

APM Terminals a procédé à plusieurs acquisitions et cessions de terminaux durant l'été. Il semblerait que le manutentionnaire souhaite consolider sa position dans les terminaux dont il a la gestion opérationnelle.

Après l’Argentine, le Pérou et le Brésil, APM Terminals (APMT) continue d’étendre son réseau en Améri­que latine. Le manutentionnaire a signé le 13 août 2015 un accord avec Compas (Compañia de Puertos Asocia­dos) pour détenir 51% de la société en charge du terminal multipurpose de Carta­gène, en Colombie. Ce terminal a traité 250 000 EVP et 1,5 Mt de marchandises diverses en 2014.

Compas demeure le titulaire de la concession du terminal mais la société est désormais détenue à majorité par le groupe européen. Un investissement qui s’avère stratégique dans le cadre du futur canal de Panama. Cartagène profite en effet d’une position en sortie du canal sur la côte atlan­tique et de nombreux entrepôts logistiques. Le port colombien est pressenti comme un des futurs hubs qui pourraient émerger après l’ouverture du canal de Panama.


Prendre des positions stratégiques

Le manutentionnaire regarde aussi avec intérêt les opérations africaines. Dans un entretien avec le Copenhague Post, David Skov, directeur général d’APMT au Nigeria, a annoncé un investissement de 1,8 Md€ dans le port de Badagry. Situé à 40 km de Lagos, ce port construit ex nihilo devrait renforcer la position du Nigeria dans la région ouest-africaine.

Outre cet investissement en Amérique du Sud, l’opérateur néerlandais a redistribué ses positions en Italie. Le 7 août, APM Terminals a annoncé la cession de ses parts dans le terminal à conteneurs de Gioia Tauro, Medcenter Terminal. La société en charge de la gestion de ce terminal était détenue à parts égales entre APMT, Cont­ship Italia et TIL (Terminal In­vestment Link, société détenue par MSC). APMT a décidé de céder ses actions dans ce terminal aux deux autres opérateurs. Selon le communiqué de presse, APMT considère son activité dans ce terminal comme "non stratégique". L’opérationnel de ce terminal est géré par Contship Italia.

APM Terminals a par ailleurs annoncé l’acquisition du terminal reefer italien de Porto Vado. Précédemment détenu par GF Group, ce terminal doit permettre au manutentionnaire d’étendre ses offres logistiques sur les produits reefer.

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Maritime              -
              Manutention portuaire : APM Terminals a consolidé son réseau pendant l’été
Le siège d'APM Terminals à La Haye, aux Pays-Bas. © APMT

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction


nos événements

Agenda

2016
06
09
Du 06/12/2016 au 09/12/2016
CONVERGENCE POUR L'INDUSTRIE DU FUTUR
Villepinte
2016
07
2016
08
Le 08/12/2016
CONFƒRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :