webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Bernard Van den Bossche
Transport maritime 12/10/2015

Afrique : l’accès au port de Matadi à nouveau réduit à 22 pieds

Le gouvernement de la RDC (République Démocratique du Congo) a publié début 2015 un décret rellatif à l’introduction d’une "Congo River Dredging Surcharge" de 2,47 €/t. Peine perdue. Les armements refusent de payer pour des travaux qui, partout dans le monde, relèvent de la responsabilité et compétence des gouvernements.

L’objectif de cette surcharge additionnelle à la redevance de navigation sur le bief maritime du fleuve allant de la mer aux ports de Boma et Matadi, était de faire supporter les frais de dragage d’approfondissement et d’entretien en compte aux utilisateurs, les armements. Un accord de partenariat public/privé avait été signé à l’époque impliquant notamment la firme Dredging International.


Les armements refusent de payer

Des dragages sont effectivement intervenus, ramenant le tirant d’eau admis à 25 pieds. Mais il n'y a plus d'argent dans les caisses pour continuer. Du coup, plus question de renouer avec les 26 pieds comme il l’était envisagé, la navigation est à nouveau limitée à un tirant d’eau de 22 pieds depuis quelques semaines. 

Les armements refusent de payer, estimant d’une part que Matadi est déjà un des ports les plus chers d’Afrique de l’Ouest et, d’autre part, qu’il ne leur appartient pas de participer à ces travaux. Ils s’insurgent contre cette surcharge d’autant plus qu’il leur faudrait la répercuter sur leurs clients.

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Transport maritime              -
              Afrique : l’accès au port de Matadi à nouveau réduit à 22 pieds
Le port de Matadi. © DR

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

L’entreprise procède par échantillonnage à un contrôle qualité des pièces de vitrage reçues de ses fournisseurs verriers.

#
img1

La manutention de pneus n'est pas aisée et peu automatisable, d'où le recours à beauoup de main-d'œuvre en entrepôt.

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

24h Camions Le Mans
Du 08/10/2016 au 09/10/2016
24h Camions Le Mans Le Mans
Rencontres des Jeunes Dirigeants
Du 03/11/2016 au 05/11/2016
Rencontres des Jeunes Dirigeants Lisbonne

Agenda

2016
07
08
Du 07/09/2016 au 08/09/2016
DELIVER
LUXEMBOURG
2016
12
14
Du 12/09/2016 au 14/09/2016
PARIS RETAIL WEEK
Paris
2016
12
14
Du 12/09/2016 au 14/09/2016
E-COMMERCE PARIS
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :