webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Nathalie Bureau du Colombier
Corse 14/10/2015

SNCM : le dossier est renvoyé au 28 octobre 2015

Le 14 octobre, le tribunal de commerce de Marseille n’a pas examiné les offres de reprise de la SNCM. Il a renvoyé les parties à une audience le 28 octobre. Les opérateurs ont jusqu’au 21 octobre à midi pour parfaire leurs propositions.

Dès les premières minutes de l’audience qui se déroulait le 14 octobre 2015 au tribunal de commerce de Marseille pour examiner les offres de reprise de la SNCM, le procureur général a demandé un nouveau report. Le tribunal a suivi les recommandations du Parquet en prononçant un report au 28 octobre. Les quatre offres actuellement en lice pour la reprise de la SNCM ont jus­qu’au 21 octobre à midi pour présenter de nouvelles dispositions.


Quatre dossiers en lice

Il reste aujourd’hui les dossiers présentés par la société Rocca, celui de Corsica Maritima, celui de Baja Ferries (Daniel Berrebi) et enfin, le dossier de Med Partners (mené par Chris­tian Garin). STEF est sorti de la course le 9 octobre. Parmi les conditions sine qua non pour la reprise de la SNCM, le groupe de Francis Lemor avait demandé un avis conforme de l’Autorité de la concurrence et de la Com­mission européenne. Il n'entendait pas courir le risque de se voir réclamer quelque 440 M€ de remboursement d’aides d’État.

Les autres candidats avancent donc maintenant leurs pions. Corsica Maritima a proposé de créer une cellule pour reclasser 100 à 200 personnes de la SNCM dans les entreprises du consortium. Au final, Corsica Maritima reprendrait 800 personnes plus 200 personnes reclassées, soit 1 000 salariés sur les 1 500 de la SNCM.

Baja Ferries n’a pas modifié son offre depuis la dernière présentation, à un point près : il a annoncé la mise sous pavillon français des navires qui desserviront le Maghreb.

Med Par­tners, mené par Christian Garin, est accompagné de l’armement italien GNV (Grandi Navi Veloci), filiale du groupe Grimaldi. Selon un membre de la direction de GNV, l’armement n’entrerait pas au tour de table financier mais siègerait au con­seil d’administration comme partenaire commercial. "Le dossier est com­pliqué. Il faut un Français au fait des questions réglementaires et sociales locales pour diriger cet armement".


Le Front de gauche en invité de dernière minute

Le 16 octobre, enfin, le Front de gauche Paca devrait faire voter une motion lors de la dernière assemblée plénière de la région Paca pour une reprise de la SNCM par les deux collectivités territoriales, Paca et Corse, avec un partenaire industriel. Une offre qui ressemble au dossier proposé par Alain Mosconi.

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Corse              -
              SNCM : le dossier est renvoyé au 28 octobre 2015
Les candidats à la reprise de la SNCM ont jusqu'au 21 octobre midi pour peaufiner leurs offres. © NBC

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

Le tribunal de de commerce de Bobigny a décidé la mise en redressement judiciaire de MoryGlobal.

#
img1

Michel Puyrazat, président du directoire du grand port maritime de La Rochelle.

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

24h Camions Le Mans
Du 08/10/2016 au 09/10/2016
24h Camions Le Mans Le Mans
Rencontres des Jeunes Dirigeants
Du 03/11/2016 au 05/11/2016
Rencontres des Jeunes Dirigeants Lisbonne

Agenda

2016
07
08
Du 07/09/2016 au 08/09/2016
DELIVER
LUXEMBOURG
2016
12
14
Du 12/09/2016 au 14/09/2016
PARIS RETAIL WEEK
Paris
2016
12
14
Du 12/09/2016 au 14/09/2016
E-COMMERCE PARIS
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :