webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Michel Neumeister
transport maritime 09/11/2015

Mærsk Line va retirer de sa flotte un de ses Triple-E

Mærsk Line a annoncé son intention de mettre à l’ancre un de ses Triple-E de 18 000 EVP durant l’hiver 2015/2016. Une "bonne nouvelle pour le secteur", selon le consultant britannique Drewry. Les autres transporteurs conteneurisés devraient en toute logique suivre le mouvement.

Le retrait d'un Triple-E de Mærsk Line suit la diffusion d’une alerte sur la très probable baisse de son bénéfice 2015 de 600 M$. Ce dernier devrait se situer vers 1,6 Md$, contre 2,2 Md$ enco­re espérés à la fin du 2e trimestre. Durant le 3e trimestre, les conditions de marché se sont dégradées au-delà des prévisions du transporteur. Les volumes sont moindres et le taux de fret moyen est toujours à la bais­se : 2 163 $/EQP durant le 3etri­mestre, contre 2 676 $ douze mois auparavant.

L’infortune de Mærsk devrait sonner le "réveil" du secteur, estime Drewry. On peut toujours trouver des économies d’échelle mais il n’y a pas "d’arme secrè­te" protégeant contre une sévère dégradation des marchés.


Réduction de services et de 4 000 postes

Sans les mesures prises pour limiter la casse, Mærsk "saignerait" comme les autres transporteurs, estime le consultant britannique. Il rappelle qu’il y a seulement quatre ans, la compagnie danoi­se avait enregistré durant deux trimestres consécutifs 600 M$ de pertes à chaque fois. Cela a entraîné une sévère restructuration.

La compagnie doit présenter ses comptes trimestriels le 6 novembre 2015. Le 4 novembre, elle a annon­cé une nouvelle réduction de ses services maritimes : 35 départs seront annulés durant le 4e trimestre. L’objectif est de réduire les charges générales (Sales, General & Administration) de 250 M$ en deux ans avec, dès 2016, une baisse de 150 M$. Mærsk n’envisage plus d’exercer ses options portant sur six na­vires de 19 630 EVP, deux de 3 600 EVP et huit de 14 000 EVP. "Au moins" 4 000 postes de travail à terre seront supprimés d’ici à la fin 2017 sur un total actuel de 23 000 sédentaires.

Dans le rouge

"La baisse accélérée des char­ges d’exploitation ne compense plus la chute des recettes. De nombreux transporteurs entrent dans le rouge, certains plus vite que d’autres", constate Drewry. Pour le 3e trimestre, NOL a déjà annoncé une perte de 96 M$. Les pertes cumulées de Cosco et CSCL s’élèvent à 426 M$.
Seule lueur d’espoir, le taux spot Asie/Europe, constaté par le Shanghai Containerized Freight Index, est remonté le 30 octobre à plus de 750 $/EVP.

Autre "bonne" nouvelle : premier courtier maritime du mon­de, Clarksons a annoncé le 3 novembre une baisse probable de son résultat annuel avant impôt. Il devrait se situer aux alentours de 50 M£ (57 M€). La dépression des vracs secs, le modeste prix du baril de pétrole brut et la baisse des commandes de constructions neuves expliquent cette chute de résultat, justifie Clarksons.

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

transport maritime              -
              Mærsk Line va retirer de sa flotte un de ses Triple-E
"Au moins" 4 000 postes de travail à terre seront supprimés d’ici à la fin 2017 sur un total actuel de 23 000 sédentaires. © Maersk

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

Spartoo gère 2 millions de commandes annuelles, 3 millions de pièces qui rentrent en stock chaque année et 1 million de pièces en stock.

#
img1

L'aéroport de Bruxelles a dévoilé de nouveaux chariots aéroportuaires lors du Air Cargo Forum 2016 à Paris

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

Agenda

2016
06
09
Du 06/12/2016 au 09/12/2016
CONVERGENCE POUR L'INDUSTRIE DU FUTUR
Villepinte
2016
07
2016
08
Le 08/12/2016
CONFƒRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :