webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Michel Neumeister
transport maritime 17/11/2015

APL : le bal des prétendants

CMA CGM et Mærsk Line s’intéressent à APL (American President Line), qui est à vendre par NOL depuis plusieurs mois. Lars Jensen, Pdg de Sea Intelligence Consulting et ancien cadre de Mærsk Line, analyse le champ des possibles.

Depuis le 6 novembre 2015, le village maritime mondial est en émoi. CMA CGM et Mærsk Line s’intéressent à APL que NOL veut céder. Dans la version numérique du Journal of Commerce daté du 9 novembre 2015, l’ancien cadre de Mærsk Line, Lars Jensen, Pdg de Sea Intelligence Consulting, analyse la situation.

La compagnie maritime APL dispose d’une flotte récente bien adaptée à la desserte du transpacifique, marché bien moins chahuté que l’Asie-Europe, grâce à la bonne tenue de l’économie américaine. CMA CGM et Mærsk Line, de leur côté, sont peu présents sur le transpacifique et y exploitent des navires assez anciens, constate Lars Jensen. Le rachat d’APL fait donc sens pour les deux et évite d’avoir à commander des navires.


Interrogation

Problème : l’expérience a prouvé qu’après le rachat de compagnies, Mærsk Line avait du mal à conserver les clients, juge son ancien dirigeant. Il estime par ailleurs que la plus grande interrogation concernant CMA CGM réside dans la façon dont elle peut payer NOL, dont l’actionnaire à 67 % est le fonds souverain singapourien Temasek. À supposer que CMA CGM dispose d’une large palette de "solutions de financement" (offertes par exem­ple par des banques chinoises, NDLR), elle pourrait payer APL cash, mais très probablement à bas prix compte tenu de la situation.

Cela serait difficilement acceptable par Tema­sek. Ce dernier, selon Lars Jensen, pourrait préférer obtenir une fraction du capital de CMA CGM afin de profiter d’un retour à meilleure fortune. Problème, la compagnie "française" n’étant pas cotée, son capital n’est pas liquide. D’autre part, il faut organiser la probable sortie du groupe turc Yildirim.

De ce point de vue, un rachat par Mærsk serait (...)

> Lire la suite dans le Journal de la Marine Marchande n° 5005 du 13 novembre 2015 : "APL: le bal des prétendants" (accès abonnés)

 

> Sur le même sujet : Lire l'article du Journal de la Marine Marchande n° 5005 : "Conteneurs - American President Line est à vendre" (accès abonnés)

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

transport maritime              -
              APL : le bal des prétendants
La compagnie maritime APL dispose d’une flotte récente bien adaptée à la desserte du transpacifique, ce qui n'est le cas ni de CMA CGM ni de Mærsk. © DR

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

Spartoo gère 2 millions de commandes annuelles, 3 millions de pièces qui rentrent en stock chaque année et 1 million de pièces en stock.

#
img1

L'aéroport de Bruxelles a dévoilé de nouveaux chariots aéroportuaires lors du Air Cargo Forum 2016 à Paris

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

Agenda

2016
06
09
Du 06/12/2016 au 09/12/2016
CONVERGENCE POUR L'INDUSTRIE DU FUTUR
Villepinte
2016
07
2016
08
Le 08/12/2016
CONFƒRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :