webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Logistiques Magazine Par Bruno Mouly
INTERVIEW 20/11/2015

FM Logistic va tester son concept de logistique urbaine mutualisée à Paris

Après le "pooling" et le centre de routage collaboratif, test à échelle réduite de l'Internet physique, FM Logistic s'apprête à lancer à Paris CityLogin, un concept de logistique urbaine mutualisée. Décryptage avec Dominique Ory, directrice de projet Innovation chez FM Logistic.

Logistiques Magazine : FM Logistic est un des précurseurs de la mutualisation. Quelles sont les tendances actuelles en la matière ?

Dominique Ory : Cela fait une dizaine d’années que nous travaillons et développons des solutions de pooling d’industriels sur nos entrepôts qu’ils partagent avec un maximum de points de livraisons communs. Le pooling est une solution de mutualisation des flux qui s’adresse à de grands industriels et à ceux de taille moyenne dont les volumes sont suffisamment importants pour pouvoir faire des camions complets et répondre à l’accélération des rythmes de livraison imposés par la GMS. Cette solution permet aussi d’améliorer le lead time, autrement dit la durée du transport. Elle apporte également une maîtrise, voire une baisse du coût du transport liée à la massification des chargements. Mais comme nous n’avons pas la possibilité de la déployer pour 100 % de nos clients sur 100 % des plateformes de la distribution, on s’intéresse à des solutions complémentaires comme celle du CRC (Centre de routage collaboratif). Celle-ci est plus appropriée à de plus petits volumes et à de plus petits industriels.

Et si le CRC coûte une rupture de charge supplémentaire avant la livraison aux plates-formes des enseignes, cette solution permet néanmoins de massifier et de multiplier les chargements. Et donc de répondre aux mêmes impératifs exigés par la grande distribution. De même, si les livraisons urbaines mutualisées ne permettent pas d’être à iso-coût avec les livraisons directes traditionnelles, elles conduisent néanmoins à éliminer une bonne part des émissions de CO2 et peuvent s’avérer rentables à terme grâce à des services supplémentaires, comme la mise en rayon des produits ou le stockage avancé, ce qui équivaut à la réduction des stocks en magasins.

L. M. : En quoi consiste exactement l’expérimentation d'un CRC en France et quel en est son bilan ?

D. O. : Menée depuis le 12 janvier 2015 en coopération avec la société de conseil en supply chain 4S Network, Mines Paristech, l’organisme GS1 France, le transporteur Jacky Perrenot et le logisticien Olano, cette opération pilote consistait à tester la mutualisation de flux de marchandises multifournisseur via le CRC de Saint-Martin-de-Crau (13) vers la grande distribution. Elle s’est effectuée sur les flux mutualisés de quatre industriels – Mapa, Bourgeois, Energizer et SC Johnson – depuis notre site multiclient de Crépy-en Valois jusqu’au CRC (1). Puis ces flux ont été reroutés et mutualisés, en PACA, vers une dizaine de plateformes régionales d’Auchan, Carrefour, Système U, Casino et Metro. Deux industriels agroalimentaires, dont Ferrero, se sont greffés sur cette opération en expédiant leurs propres flux séparés depuis leurs entrepôts respectifs de Boigny-sur Bionne (45) et de Lyon (69) vers le CRC à partir duquel le transport de leurs marchandises a été rerouté et mutualisé vers une vingtaine de plateformes régionales des mêmes enseignes.

L’expérimentation nous permet aussi de tester une solution de tracking des flux grâce à l’utilisation d’un portail informatique collaboratif ouvert et accessible à tous les intervenants, développé par GS1. Nous avons joué un rôle prépondérant en apportant notre pool d’industriels de Crépy-en-Valois et en organisant leurs flux amont vers le CRC. Olano s’est occupé de l’éclatement et du reroutage des flux au sein du CRC. Et Jacky Perrenot du transport mutualisé aval vers les plateformes de la GMS. Cette opération pilote a permis de livrer 12 000 palettes aux enseignes. Elle affiche un taux de remplissage des camions de 80 % de Crépy vers le CRC et de 75 % du CRC vers la GMS. Quant à son taux de service, il atteint les 99 % ! Forts de ces résultats positifs, nous comptons déployer l’expérimentation sur deux ou trois CRC supplémentaires dans l’Hexagone en 2016. En attendant, il faut savoir que ce pilote constitue un test d’application à échelle réduite de l’Internet Physique, le réseau des réseaux des prestations logistiques du futur.

L. M. : FM Logistic a lancé, en début d'année, à Rome, CityLogin, un nouveau concept de logistique urbaine mutualisée. Le concept peut-il être dupliqué à Paris et dans d'autres métropoles européennes ? 

D. O. : Dans le cadre d’un appel à projets innovants de logistique urbaine durable lancé par la Mairie de Paris en avril 2015, nous avons été retenus pour dupliquer dans la capitale française l’équivalent de notre expérimentation de livraison urbaine CityLogin à Rome. Le projet, qui démarrera en janvier 2016, consistera à terme à mutualiser le transport en camions complets des produits de plusieurs industriels de cosmétiques établis sur notre site multiclient de Château-Thierry (Aisne) vers les deux hubs interurbains du transporteur écologique Greenway Services, basés à La Plaine Saint-Denis et à Rungis. À partir de ces deux plateformes, Greenway effectuera des tournées de livraison mutualisées en véhicules électriques auprès de plusieurs salons de coiffure du centre-ville parisien.

Le groupe de conseil et d’ingénierie Egis est également partenaire du projet. Il fournira des bornes de stationnement à proximité de certains salons de coiffure qui permettront de mesurer la fréquence et la durée de stationnement des véhicules de livraison et le taux d’occupation des aires de livraison. Cette opération démarrera par la livraison, à partir du hub de la Plaine-Saint-Denis, d’une vingtaine de salons de coiffure en produits du spécialiste capillaire Eugène Perma (marques Pétrole Han, Essentiel, Carmen, Cycle vital, Eugene Color…). Lorsque d’autres clients s’agrégeront à notre solution de logistique urbaine, nous ferons passer les flux mutualisés supplémentaires par le second hub de Rungis. Nous allons d’ailleurs bientôt étendre ce concept de logistique urbaine à Madrid, à Milan et à Moscou.

(1) Les flux de SC Johnson ne partent pas de Crépy-en-Valois mais du site de SC Johnson.

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

INTERVIEW               -
              FM Logistic va tester son concept de logistique urbaine mutualisée à Paris
"Après Paris, CityLogin sera étendu à Madrid, à Milan et à Moscou", Dominique Ory, directrice de projet Innovation chez FM Logistic. © DR

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

Le 5e Congrès des guichets uniques s’est déroulé à Marrakech du 5 au 7 septembre.

#
img1

Carglass procède par échantillonnage à un contrôle qualité des pièces de vitrage reçues de ses fournisseurs verriers.

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

24h Camions Le Mans
Du 08/10/2016 au 09/10/2016
24h Camions Le Mans Le Mans
Rencontres des Jeunes Dirigeants
Du 03/11/2016 au 05/11/2016
Rencontres des Jeunes Dirigeants Lisbonne

Agenda

2016
22
29
Du 22/09/2016 au 29/09/2016
Salon de Hanovre
Foire de Hanovre - Allemagne
2016
05
07
Du 05/10/2016 au 07/10/2016
Conférence mondiale Villes et Ports
Rotterdam - Pays-Bas
2016
06
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :