webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Hervé Deiss
Transport maritime 14/12/2015

Les ports ultramarins se préparent à la mise en service du nouveau canal de Panama

Le nouveau jeu d’écluses du canal de Panama devrait ouvrir en avril 2016 si le calendrier des travaux est respecté. L’occasion pour les trois départements français d’Amérique (DFA) et leurs établissements portuaires de revoir leur positionnement.

Dans son récent rapport intitulé "Les ports ultramarins au carrefour des échanges mondiaux", Rémy-Louis Budoc, membre de la délégation de l’Outre-mer au Conseil économique, social et environnemental (Cese), invite spécifiquement les ports des Antilles et de Guyane à "dépasser leur statut de porte d’entrée des économies insulaires et s’impliquer d’avantage au cœur même de l’économie interrégionale et internationale". Le rapporteur du Cese entend mettre ces ports des départements français d’Amérique (DFA) dans la réalité de demain, que la mise en service du nouveau canal de Panama va bouleverser.


Un rôle de hub régional

Ce sujet a déjà suscité des débats depuis deux ans. Les ports de Guadeloupe et de Martinique ont engagé des travaux pour se doter de terminaux qui puissent accueillir des navires plus importants et servir de base pour faire du transbordement. À quelques mois de l’ouverture du futur jeu d’écluses du canal de Panama, il est certain que ces deux ports n’interviendront pas comme des hubs internationaux mais plutôt à un échelon régional.

Rémy-Louis Budoc pousse encore plus loin la réflexion. Il préconise la poursuite des études relatives au projet de plate-forme portuaire offshore multi-usage en Guyane. Elle deviendrait un système innovant pour développer depuis le nord du Brésil jusqu’aux ports voisins de la Guyane des échanges locaux, et, pourquoi pas, attirer du transbordement.


S'attaquer aux conditions de manutention

Ainsi, chacun tente de se trouver une place dans la perspective de la mise en service du nouveau canal de Panama. Si, pour certains, le futur canal n’aura que peu d’incidences sur les ports des DFA, pour d’autres, la carte doit être jouée rapidement.

Il faut prévoir de poursuivre les travaux, que les Grands ports maritimes ont lancés, mais il faut aussi s’attaquer aux conditions de manutention. Comment s’imposer dans la région quand des ports affichent des coûts de manutention bien moindres ? "C’est sur la qualité que nous pourrons gagner", estiment les opérateurs portuaires.

 

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Transport maritime              -
              Les ports ultramarins se préparent à la mise en service du nouveau canal de Panama
Le futur canal de Panama rebat les cartes de l'organisation du transport maritime dans la zone Antilles/Caraïbes. © Hervé Deiss

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

L’entreprise procède par échantillonnage à un contrôle qualité des pièces de vitrage reçues de ses fournisseurs verriers.

#
img1

La manutention de pneus n'est pas aisée et peu automatisable, d'où le recours à beauoup de main-d'œuvre en entrepôt.

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

24h Camions Le Mans
Du 08/10/2016 au 09/10/2016
24h Camions Le Mans Le Mans
Rencontres des Jeunes Dirigeants
Du 03/11/2016 au 05/11/2016
Rencontres des Jeunes Dirigeants Lisbonne

Agenda

2016
07
08
Du 07/09/2016 au 08/09/2016
DELIVER
LUXEMBOURG
2016
12
14
Du 12/09/2016 au 14/09/2016
PARIS RETAIL WEEK
Paris
2016
12
14
Du 12/09/2016 au 14/09/2016
E-COMMERCE PARIS
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :