webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Didier Burg
transport maritime 02/02/2016

L'activité du port de Rotterdam portée par la branche pétrolière

En 2015, le port de Rotterdam a enregistré une augmentation de 4,9 % des volumes transbordés pour un total de 466,4 Mt de marchandises.  

"De nouveau cette année, la croissance du port dérive du pétrole", résume Allard Castelein, directeur général de la société d’exploitation du port de Rotterdam, en présentant le bilan de l’année écoulée. "Aussi bien en Europe qu’en Russie, les raffineries se sont approvisionnées en grandes quantités de pétrole pour profiter de la chute des prix en vue d’augmenter leur marge", explique-t-il.

De fait, représentant plus d’un tiers du total des transbordements du port néerlandais, le secteur des produits pétroliers, y compris brut (170,4 Mt en 2015, + 13 % par rapport à 2014), a tiré l’ensemble de l’activité sur l’exercice écoulé.


Les conteneurs en recul

Les acheminements ro-ro ont aussi participé à ce mouvement. Outre les problèmes d’immigration clandestine détournant le trafic de Calais vers Rotterdam, la bonne tenue de l’économie britannique a permis une augmentation de 10,1 % des volumes transbordés, à 22 Mt.

À l’inverse, contre-performance notable dans la branche conteneurisée, en recul de 1,1 % à 126,2 Mt. Cette activité a été pénalisée par une baisse des acheminements vers les États-Unis, le Canada et l’Amérique latine. Au contraire, les volumes transportés vers l’Asie se sont étoffés de 2 %. Au global, le port de Rotterdam a enregistré une augmentation de 4,9 % des volumes transbordés sur 2015 pour un total de 466,4 Mt de marchandises.

Dans les vracs liquides, l’élément marquant est la hausse de 91,3 % des transbordements de GPL (2,3 Mt). Pour les autres flux liquides, il apparaît un tassement des volumes de 0,5 % à 30,7 Mt.


Contraction des importations

Pour les vracs secs (- 1 %, à 87,7 Mt), le recul des tonnages transbordés est quasi généralisé dans tous les secteurs, sauf pour le charbon (+ 1 %, à 30,7 Mt). La baisse de 3,9 % des produits agricoles transbordés s’explique par une contraction des importations due notamment aux moissons céréalières exceptionnelles enregistrées en Europe. Pour l’acier et la ferraille, les transbordements sont en retrait de 0,6 %, à 33,8 Mt.

Pour les autres vracs secs, la contraction des importations de produits alimentaires et de minéraux est responsable d’un recul de 3,9 % des volumes, à 12,3 Mt.

Enfin, sur le segment conventionnel, les transports de colis exceptionnels ont baissé de 5,5 %, à 5,7 Mt. Mais au global, cette branche progresse de 6,5 % (27,7 Mt) grâce aux performances des transports ro-ro.

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

transport maritime              -
              L'activité du port de Rotterdam portée par la branche pétrolière
L'activité du port de Rotterdam est restée dynamique en 2015. © DR

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

Spartoo gère 2 millions de commandes annuelles, 3 millions de pièces qui rentrent en stock chaque année et 1 million de pièces en stock.

#
img1

L'aéroport de Bruxelles a dévoilé de nouveaux chariots aéroportuaires lors du Air Cargo Forum 2016 à Paris

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

Agenda

2016
06
09
Du 06/12/2016 au 09/12/2016
CONVERGENCE POUR L'INDUSTRIE DU FUTUR
Villepinte
2016
07
2016
08
Le 08/12/2016
CONFƒRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :