webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Viviane Azarian
Politique maritime 05/02/2016

3 missions parlementaires pour "l’attractivité maritime et portuaire de la France"

Trois missions parlementaires vont se pencher sur "le développement des principales portes d’entrée maritimes internationales du pays et l’amélioration de leurs connexions avec les axes Seine, Rhône-Saône et Nord". Elles rendront leurs préconisations en juin 2016.

Alain Vidalies, secrétaire d’État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, a annoncé le 1er février 2016 le lancement de trois missions parlementaires sur les questions maritimes et portuaires. Ces missions s’inscrivent dans le cadre de la politique gouvernementale en faveur de "l’attractivité maritime et portuaire de la France", pour en faire une "grande porte d’entrée maritime de l’Europe, valorisant ses places portuaires et ses grands axes fluviaux", précise le ministère dans un communiqué.


Un "fort potentiel de croissance des ports français"

Lors du Comité interministériel de la mer (CIMer) en octobre 2015, le Premier ministre, Manuel Valls, a souligné le "fort potentiel de croissance des ports français". Il confie aujourd’hui à des députés et sénateurs de la majorité et de l’opposition trois missions parlementaires "pour le développement des principales portes d’entrée maritimes internationales du pays et l’amélioration de leurs connexions avec les axes Seine, Rhône-Saône et Nord".

Chaque mission "aura pour objectif de fédérer les acteurs économiques et politiques, d’identifier les améliorations nécessaires en termes d’infrastructures et de services, et de préparer les stratégies à long terme des ports et des grands axes qui constituent leur zone d’influence".

Un enjeu de compétitivité

Pour l’axe Seine et les ports du Havre et de Rouen, ce sont la députée Valérie Fourneyron (PS), ancienne maire de Rouen, et le sénateur Charles Revet (LR) qui réfléchiront aux moyens d’en faire "une zone d’excellence économique et logistique de dimension mondiale".

L’enjeu de com­pétitivité face au range nord-européen repose en partie sur l’offre de transport combiné et l’amélioration des liaisons fluviales et ferroviaires, notamment avec le territoire du Grand Paris (voir JMM n° 5016 du 29/01/2016 : Haropa : Le transport combiné: enjeu majeur sur l’axe Seine).

Charles Revet avait déjà déposé le 19 novembre 2015, au nom de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable, un avis sur le transport maritime en première lecture du projet de loi de finan­ces pour 2016 (avis n° 169/2015-2016). Il y dénonçait "l’insuf­fisance" des réformes engagées par le gouvernement ("La stratégie nationale portuaire ne règle pas les problèmes de fond") et se montrait pessimiste quant aux perspectives d’amélioration pour les ports.


Canal Seine-Nord Europe

Les sénateurs Jérôme Bignon (LR) et René Vandierendonck (PS), corapporteurs du projet de loi portant Nouvelle organisation territoriale de la Répu­blique (loi Notre), sont chargés de travailler sur le devenir du port de Dunkerque en lien avec les territoires du nord du pays.

Il s’agit de renforcer la "cohérence des offres de transport massifié de ce territoire" dans la perspective de la réalisation du canal Seine-Nord Europe et du développement des autoroutes ferroviaires.

Enfin, la sénatrice Elisabeth Lamure (LR) et le député des Bouches-du-Rhône François-Michel Lambert (EEV, vice-président de la Commission développement durable et Aménagement du territoire de l’Assemblée nationale), se pencheront sur le port de Marseille-Fos en lien avec l’axe Rhône-Saône, pour "faire de ce grand port la principale porte maritime Sud du marché européen".

Les conclusions et préconisations de ces travaux seront rendues en juin 2016. Un point d’étape sera présenté à l’occasion du Conseil supérieur de l’attractivité en mars.

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Politique maritime              -
              3 missions parlementaires pour "l’attractivité maritime et portuaire de la France"
Le ministère souhaite faire de la France une grande porte d’entrée maritime de l’Europe, valorisant ses places portuaires et ses grands axes fluviaux. ©  DR

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

L’entreprise procède par échantillonnage à un contrôle qualité des pièces de vitrage reçues de ses fournisseurs verriers.

#
img1

La manutention de pneus n'est pas aisée et peu automatisable, d'où le recours à beauoup de main-d'œuvre en entrepôt.

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

24h Camions Le Mans
Du 08/10/2016 au 09/10/2016
24h Camions Le Mans Le Mans
Rencontres des Jeunes Dirigeants
Du 03/11/2016 au 05/11/2016
Rencontres des Jeunes Dirigeants Lisbonne

Agenda

2016
07
08
Du 07/09/2016 au 08/09/2016
DELIVER
LUXEMBOURG
2016
12
14
Du 12/09/2016 au 14/09/2016
PARIS RETAIL WEEK
Paris
2016
12
14
Du 12/09/2016 au 14/09/2016
E-COMMERCE PARIS
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :