webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo WKTL Par Olivier Constant
transport automatisé de marchandises 09/02/2016

Suisse : un projet de réseau souterrain pour les marchandises

Un projet de réseau souterrain pour le transport automatisé de marchandises pourrait voir le jour en Suisse d'ici 2030, même s'il semble pour l'instant un peu fou ! Il s'agirait de répondre à la croissance attendue du trafic.

À l'heure où de nombreuses lignes ferroviaires ne sont pas utilisées à leur plein potentiel pour le transport de fret en Europe, le projet "Cargo sous terrain" (CST) peut sembler surprenant à première vue. Mais la Suisse a toujours fait montre dans le passé d'un volontarisme propre à faire aboutir les projets les plus ambitieux. Et celui de créer ex nihilo un réseau de lignes souterraines dédiées au transport de marchandises pour délester et compléter les voies de transport en surface en fait partie incontestablement.

Cette initiative, sur laquelle un consortium d'entreprises privées travaille depuis deux ans avec le soutien de la Confédération helvétique, entend répondre à une augmentation des acheminements de marchandises dans ce pays pouvant aller jusqu'à 45 % sur la période 2010-2030. Les voies de transport actuelles ne pourront pas absorber, à elles seules, cette croissance.


Un tunnel à 50 m sous terre

Les promoteurs de CST envisagent de creuser un tunnel de 6 m de diamètre à 50 m sous la surface du sol pour implanter leur système de transport automatisé. Le tube serait équipé de trois voies, soit une dans chaque sens de circulation et une autre au milieu pour le service.

Placées dans des conteneurs ou sur des palettes, les marchandises seraient transportées sur des véhicules automoteurs à roues fonctionnant par induction électromagnétique. Fonctionnant 24 h/24 et sept jours sur sept, les convois se déplaceraient à la vitesse constante de 30 km/h.

Le tube serait également équipé d'un convoyeur à trois voies situé au plafond du tunnel. Ce système annexe permettrait de convoyer des petits paquets à une vitesse de 60 km/h.

intérieur tunnel suisse

Les véhicules Cargo sous terrain arrivent par ascenseur dans le tunnel et s’insèrent dans le trafic.

Les dix hubs principaux répartis tout au long de l'itinéraire ainsi que d'autres raccordements directs (chez les gros clients, par exemple) serviraient d'interfaces à d'autres véhicules de transport, offrant ainsi une totale intégration informatique aux processus des firmes logistiques. Ces hubs seraient équipés de monte-charges verticaux.


Réduction de 20 % du trafic de camions

Le premier tronçon du réseau souterrain devrait relier la région d'Härkingen/Niederbipp à Zürich. Sa longueur sera de 66,7 km. Selon les promoteurs du projet, l'ouverture de cette liaison permettrait de réduire de 20 % le trafic des camions circulant entre ces deux points à partir de 2030.

carte projet fer fret souterrain suisse

À plus long terme, cette fois, le futur réseau pourrait relier l'Arc lémanique au lac de Constance avec des liaisons vers Bâle, Lucerne et Thoune.


Un projet présenté comme rentable

Les coûts de construction de la première ligne sont estimés à 3,55 milliards de francs suisses (3,2 milliards d'euros). Plus en détail, la construction du tunnel représentera 71 % de la facture, l'acquisition des véhicules automatisés, la mise en place des dix plateformes de chargement et de déchargement et la planification intervenant pour respectivement 410 M CHF (371,5 M€), 344 M CHF (311,7 M€) et 282 M CHF (255,5 M€).

Présentée fin janvier 2016, l'étude de faisabilité a montré que CST était techniquement réalisable et rentable. Si le feu vert en est donné, ce projet sera entièrement financé par le secteur privé.

Au plan des nombreux investisseurs pressentis figurent, d'ores et déjà, les Chemins de fer suisses (SBB CFF FFS Cargo), La Poste, la Confédération suisse, Rhenus Logistics et Swisscom. Les partenaires sont encore plus nombreux puisqu'on en compte actuellement 23. Parmi ceux-ci, mentionnons la présence du bureau de conseil ecos, du fournisseur de solutions logistiques Swisslog et du cimentier Holcim.

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

transport automatisé de marchandises               -
              Suisse : un projet de réseau souterrain pour les marchandises
Hub CST dans un centre logistique et industriel. © DR

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

Spartoo gère 2 millions de commandes annuelles, 3 millions de pièces qui rentrent en stock chaque année et 1 million de pièces en stock.

#
img1

L'aéroport de Bruxelles a dévoilé de nouveaux chariots aéroportuaires lors du Air Cargo Forum 2016 à Paris

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

Agenda

2016
08
Le 08/12/2016
CONFÉRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
2017
24
25
Du 24/01/2017 au 25/01/2017
44e Rencontres de la Mobilité Intelligente
Montrouge
2017
20
22
Du 20/06/2017 au 22/06/2017
PREVENTICA
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :