webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Hervé Deiss
Compagnies maritimes 10/03/2016

CMA CGM "modernise" l’armement des navires sous RIF

EXCLUSIF. Le groupe CMA CGM a présenté le 3 mars 2016 en comité d’entreprise un projet visant à "moderniser" l’armement des navires du groupe sous pavillon RIF. Pour les syndicats, et notamment la CGT, ce projet mènera à la perte des personnels navigants d’exécution français.

Le 3 mars 2016, la Tour CMA CGM de Marseille a certainement vibré. La présentation au comité d’entreprise du projet de "modernisation de l’armement des navires sous pavillon RIF" a fait grincer les dents des partenaires sociaux.

Ce projet présenté par CMA Ships, filiale du groupe CMA CGM en charge de la gestion des navires de l’armement, "a pour but de renforcer et d’améliorer la compétitivité des navires CMA CGM armés sous pavillon RIF".


Une filière de promotion sociale

CMA Ships se défend de vouloir réduire le nombre de personnels français sur les navires sous RIF, expliquant qu’elle souhaite même augmenter le nombre d’officiers français.

"Le projet a pour objectif de faire évoluer les personnels navigant d’exécution qui le souhaitent vers des fonctions d’officiers au sein du groupe, créant ainsi une filière de promotion sociale", nous a confié un responsable de la direction du groupe.


Garantir l'emploi si les syndicats suivent

Dans la présentation que la direction à faite aux élus du comité d’entreprise, elle assure vouloir pérenniser l’emploi des marins français.

Selon une source syndicale, la direction se dirait "prête à garantir un nombre de postes situés dans une fourchette entre 409 et 496 marins, à condition de pouvoir gérer librement la répartition entre personnel d’exécution et officiers".

Afin de rassurer les partenaires sociaux, la direction rappelle que 21 navires doivent entrer dans la flotte entre 2016 et 2017, dont une partie pourrait être inscrits sous pavillon RIF, "à condition que les partenaires sociaux suivent le projet de la direction", continue le responsable syndical.

 

Des naviguants ukrainiens ou sri lankais

Pour la CGT ce plan est une première étape qui pourrait mener, à terme et au niveau national, à l’effacement généralisé des personnels navigants d’exécution français.

"C’est une première marche. Viendra ensuite la même démarche pour les officiers. Lors du comité d’entreprise, CMA Ships n’a pas hésité à parler d’embaucher du personnel navigant d’exécution de nationalité ukrainienne ou sri lankaise en plus des Roumains et des Philippins actuellement en place. Et tout cela dans un seul et unique but de rationaliser les coûts sans se soucier de la sécurité", nous a raconté un responsable syndical.


Plusieurs leviers de mise en oeuvre

Pour mettre en œuvre ce plan, plusieurs leviers sont proposés par la direction. Il s’agirait en premier lieu de mettre sur pied un plan de formation pour faire évoluer des maîtres mécaniciens et des électriciens vers des postes de lieutenant.

Le second levier serait d’accorder des départs volontaires à la retraite aux personnes de plus de 50 ans avec des mesures incitatives et de ne pas remplacer les départs à la retraite par des personnels français. Enfin, l’ouverture de congés de reclassement, des aides à la création d’entreprise ou encore des départs négociés.

Des propositions qui seront compensées par un recrutement de nombreux officiers français soit en sortie d’école soit recrutés après avoir perdu leur emploi chez d’autres armateurs.


Négocier plutôt que rompre le dialogue

Les syndicats sont conscients que les officiers peuvent trouver les propositions de la direction alléchantes mais craignent une division entre les personnels navigants.

Pour certaines organisations syndicales, la tentation de la politique de la chaise vide s’est rapidement estompée. Elles ont préféré participer au projet et négocier plutôt que de se fermer à tout dialogue, mais en demandant que certains principes demeurent.

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Compagnies maritimes              -
              CMA CGM "modernise" l’armement des navires sous RIF
CMA CGM a présenté en comité d’entreprise un projet visant à "moderniser" l’armement des navires du groupe. © HD

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

L’entreprise procède par échantillonnage à un contrôle qualité des pièces de vitrage reçues de ses fournisseurs verriers.

#
img1

La manutention de pneus n'est pas aisée et peu automatisable, d'où le recours à beauoup de main-d'œuvre en entrepôt.

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

24h Camions Le Mans
Du 08/10/2016 au 09/10/2016
24h Camions Le Mans Le Mans
Rencontres des Jeunes Dirigeants
Du 03/11/2016 au 05/11/2016
Rencontres des Jeunes Dirigeants Lisbonne

Agenda

2016
07
08
Du 07/09/2016 au 08/09/2016
DELIVER
LUXEMBOURG
2016
12
14
Du 12/09/2016 au 14/09/2016
PARIS RETAIL WEEK
Paris
2016
12
14
Du 12/09/2016 au 14/09/2016
E-COMMERCE PARIS
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :