webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Marianne Peyri
RÉSULTATS 2015 23/03/2016

2015, année de continuité pour le port de Bordeaux

Avec 8,4 Mt de trafic global en 2015, le Grand port maritime de Bordeaux maintient son rythme d’activité par rapport à 2014 (– 0,4 %).

2015 bis repetita pour le Grand port maritime de Bordeaux (GPMB) ? A peu de chose près oui puisque le port a enregistré un trafic global de 8,4Mt, en chute de 0,4 % comparé à 2014.

Représentant la moitié du trafic total, les hydrocarbures ont atteint un volume stable de 4,3 Mt (+ 0,6 %), et ce "malgré une tendance à la baisse générale de la consommation d’hydrocarbures", se réjouit Christophe Masson, président du directoire du GPMB.


Les trafics de charbon ont résisté

Deuxième poste, les céréales et graines oléagineuses marquent une envolée de près de 12 % pour atteindre 1,7 Mt. Plus spécifiquement, les céréales – aussi bien le maïs que le blé – ont connu une belle dynamique (+ 26 %) dans la lignée d’une bonne récolte.

Les trafics de tourteaux et huiles indiquent une embellie similaire (+ 26 %) en dépassant les 300 000 t en 2015. Cette embellie découle de l’augmentation de la production de l’industriel Lesieur (groupe Avril), fabricant d’huiles alimentaires, qui a investi 31 M€ pour le déménagement de son usine de Bacalan à Bassens et la construction d’une nouvelle unité de conditionnement.

Malgré des craintes sur un fléchissement des trafics liés au charbon, ceux-ci ont perduré en 2015 et enregistrent même une hausse de 38 %, signe bel et bien d’une demande de consommation.


Hausse de 12 % sur les conteneurs

Les ambitions du port de Bordeaux sont de miser sur une augmentation des flux de conteneurs, dont le trafic, en hausse de 12 % à 62 828 EVP, corrobore ces objectifs. "Cette croissance est liée à une forte demande de l’hinterland et à une progression sur les imports de 20 %", commente Christophe Masson.

Plus spécifiquement, la livraison en 2015 de panneaux photovoltaïques, le lancement de la nouvelle ligne vers l’Afrique de l’Ouest de MSC et le doublement des échanges avec la Chine ont participé de cette embellie.

En revanche, le trafic de granulats, qui n’atteint en 2015 que 480 000 t, a fléchi de 25 %, reflétant une moindre demande liée à la crise dans le bâtiment. Parmi les trafics conséquents, les engrais (517 000 t) ont perdu 16 % de leur volume, une inflexion touchant surtout les engrais manufacturés. Les trafics d’ammoniac liquéfié de Yara se sont maintenus.

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

RÉSULTATS 2015              -
              2015, année de continuité pour le port de Bordeaux
Représentant la moitié du trafic total, les hydrocarbures ont atteint un volume stable de 4,3 Mt © MP

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction


nos événements

24h Camions Le Mans
Du 08/10/2016 au 09/10/2016
24h Camions Le Mans Le Mans
Rencontres des Jeunes Dirigeants
Du 03/11/2016 au 05/11/2016
Rencontres des Jeunes Dirigeants Lisbonne

Agenda

2016
07
08
Du 07/09/2016 au 08/09/2016
DELIVER
LUXEMBOURG
2016
12
14
Du 12/09/2016 au 14/09/2016
PARIS RETAIL WEEK
Paris
2016
12
14
Du 12/09/2016 au 14/09/2016
E-COMMERCE PARIS
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :