webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Marianne Peyri
transport maritime 05/04/2016

Port de Bordeaux : le terminal à conteneurs du Verdon se fait attendre

Les discussions se poursuivent, non sans mal, sur la place bordelaise, pour finaliser le lancement du terminal conteneurs du Verdon, envisagé désormais pour la fin du mois d’avril 2016.

La remise en activité du terminal du Verdon, annoncée pour décembre 2015, se fait toujours attendre.

Premier touché : Europorte et la nouvelle Société de manutention portuaire d’Aquitaine (SMPA), créée pour la relance du Ver­don. "Six mois de retard, sur un projet, c’est important. Quand une entreprise tourne à vide, cela ne va pas dans le bon sens", confie Pascal Reyne, Pdg de SMPA, qui a investi 10 M€ pour l’achat de portiques et de cavaliers.

Autre acteur impacté : l’armateur MSC, qui avait lancé à l’automne une nouvelle ligne feeder pour, justement, anticiper le démarrage du Verdon.


Des négociations laborieuses

Livraison de l’outillage en novembre, tests et certifications des engins seulement en début d’année, organisation des formations des dockers et grutiers... toutes ces étapes ont, certes, nécessité du temps.

Mais ce sont également des négociations assez laborieuses sur le transfert du personnel manutentionnaire qui ont mis à mal des prévisions optimistes de mise en activité du Terminal. Si le transfert des grutiers, par une mise à disposition du personnel de Bordeaux Atlantique Terminal, ne pose pas problème, celui des dockers demeure encore non acté. Un accord bilatéral (rémunération, déménagement de salariés à plus long terme…) est validé mais reste suspendu à un accord de principe sur la création d’un groupement des employeurs manutentionnaires du port.


Vers un groupement d'employeurs "organisationnel"

En effet, à ses débuts, le terminal du Verdon ne devrait générer l’emploi d’une cinquantaine de manutentionnaires que sur deux à trois jours par semaine. "D’où l’idée de ce groupement d’employeurs pour mutualiser les ressources, ma proposition d’embaucher directement une vingtaine de dockers ayant été rejetée", indique Pascal Reyne de la SMPA, plutôt favorable dans les faits à ce groupement.

Cependant les autres sociétés manutentionnaires du port (...)

> Lire la suite dans le Journal de la Marine Marchande n°5025 du 1er avril 2016 : "Le Verdon : tractations pour un groupement d'employeurs" (accès abonnés)

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

transport maritime              -
              Port de Bordeaux : le terminal à conteneurs du Verdon se fait attendre
Ce sont aussi des négociations assez laborieuses sur le transfert du personnel manutentionnaire qui ont mis à mal des prévisions optimistes de mise en activité du terminal du Verdon. © PAT

les articles les plus lus

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

Spartoo gère 2 millions de commandes annuelles, 3 millions de pièces qui rentrent en stock chaque année et 1 million de pièces en stock.

#
img1

L'aéroport de Bruxelles a dévoilé de nouveaux chariots aéroportuaires lors du Air Cargo Forum 2016 à Paris

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

Agenda

2016
08
Le 08/12/2016
CONFÉRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
2017
20
22
Du 20/06/2017 au 22/06/2017
PREVENTICA
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :