webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo WKTL Par Anne Kerriou
Logistique 20/04/2016

Deutsche Post : coûts et investissements ont affecté les résultats 2015

Le groupe Deutsche Post DHL a enregistré un chiffre d’affaires en hausse de 4,6% en 2015, mais le résultat d’exploitation a chuté de 18,7%. Une baisse essentiellement liée aux coûts de restructuration et à des investissements, notamment dans la commission de transport et la logistique.

Indéniable poids lourd du transport et de la logistique, le groupe Deutsche Post DHL s’approche du seuil des 60 milliards de chiffre d’affaires. En 2015, les revenus atteignent 59,230 Md€, en hausse de 4,6% par rapport à 2014. Pourtant, le résultat net dégringole de 21% à 1 719 M€, et plusieurs branches sont à la peine.

Croissance à deux chiffres pour le colis et l'e-commerce

La division PeP (Post-eCommerce-Parcel) enregistre une progression de 2,8% du chiffre d’affaires, à 16,131 milliards d’euros (+1,7% hors effet de change). Elle représente ainsi 27,2% des revenus du groupe.

Comme en 2014, la croissance de cette branche est portée par la progression de l’activité e-commerce et colis, qui bondit de 11,9% pour atteindre 6 347 millions d’euros. En revanche, le courrier régresse de 2,3%. Il passe sous la barre des 10 milliards, à 9 784 millions d’euros, tandis que les volumes diminuent de 5,8%.

Malgré la légère progression de son chiffre d’affaires, la division PeP accuse une baisse importante du résultat d’exploitation (EBIT) : -15% à 1 103 M€. Le groupe attribue cette chute à "des coûts plus élevés en matériel et en personnel, à l’extension du réseau de distribution de colis", mais aussi au mouvement de grève qui a touché l’activité courrier en juin 2015.


L’express champion de la rentabilité

Concernant la division express, la croissance du chiffre d’affaires doit beaucoup à un effet de change positif. Les revenus s’élèvent à 13 661 millions d’euros, ce qui représente une progression brute de 9,4%, mais de 2,3% seulement hors effet de change. "En raison de la baisse des surcharges carburant, le chiffre d’affaires a augmenté bien moins vite que les volumes", explique le groupe Deutsche Post DHL dans son rapport annuel.

Le résultat d’exploitation de la division Express s’établit à 1 391 M€ (+10,4%).


Climat morose pour la commission de transport

La situation se révèle plus préoccupante dans la division "Global Forwarding / Freight", qui reste "globalement sous pression", souligne le groupe allemand. Le chiffre d’affaires est sensiblement stable en données publiées, à 14 890 M€ (-3,9% hors effet de change). Et dans le même temps, le résultat d’exploitation a plongé dans le rouge, passant de +293 M€ en 2014 à -181 M€ en 2015, ce qui en fait la seule branche déficitaire du groupe.

Selon Deutsche Post DHL, cette chute s’explique toutefois principalement par des facteurs non-récurrents. Le groupe cite notamment une dépense exceptionnelle de 336 M€ liée au renouvellement du système d’information.

Au sein de cette division, la branche Global Forwarding représente l’essentiel de l’activité, avec un chiffre d’affaires de 10 827 millions d’euros (-0,5% en données publiées et -5,4% hors effet de change). Mais la marge brute, qui reflète mieux la situation de ce type d’activité progresse de 1,5% à 2 434 M€.

Dans la commission de transport aérien, cette marge brute augmente de 1,2% à 930 M€, pour des volumes en baisse de 8,3% à 3 712 000 tonnes. Deutsche Post précise avoir fait le choix de se retirer de certaines transactions pour enrayer le déclin de la marge.

Dans le maritime, les volumes sont stables à 2,93 millions d’EVP, mais la marge brute perd 2% à 641 M€.

Les résultats de la branche Global Forwarding ont enfin pâti du repli de l’activité Projets industriels, la faiblesse du prix du pétrole ayant affaibli la demande.

L’activité de transport routier européen, qui correspond à la branche "Freight" de la division "Global Forwarding / Freight", affiche quant à elle des résultats en légère progression : +1% à 4 238 M€ pour le chiffre d’affaires et +1,1% à 1 100 M€ pour la marge brute. Une progression toutefois inférieure à celle des volumes (+7,7%).


Plan de restructuration dans la supply chain

Quatrième division du groupe, l’activité Supply Chain n’affiche pas non plus de résultats mirobolants. Les revenus totalisent 15 791 millions, soit une baisse de 1,3% hors effet de change (+7,2% en données publiées).

Deutsche Post DHL explique toutefois que ce déclin est principalement lié à un changement de méthode de comptabilisation des revenus dans le cadre du contrat avec le National Health Service au Royaume-Uni.

Le résultat d’exploitation de la division Supply Chain passe de 465 M€ en 2014 à 449 M€ en 2015. Une érosion que le groupe allemand impute principalement aux coûts de restructuration (150 M€) induits par le déploiement du plan stratégique "Focus. Connect. Grow."

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Logistique              -
              Deutsche Post : coûts et investissements ont affecté les résultats 2015
Franck Appel, CEO de Deutsche Post DHL, lors de la présentation des comptes 2015. © DR

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

Pascal Jouaneau, directeur supply chain de Wonderbox

#
img1

François Mahé des Portes, président du directoire de MGI.

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

Agenda

2016
08
Le 08/12/2016
CONFÉRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
2017
24
25
Du 24/01/2017 au 25/01/2017
44e Rencontres de la Mobilité Intelligente
Montrouge
2017
20
22
Du 20/06/2017 au 22/06/2017
PREVENTICA
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :