webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Clotilde Martin
Transport fluvial 26/04/2016

Comité des armateurs : des attentes de la filière fluviale

Lors de son assemblée générale annuelle, le Comité des armateurs fluviaux (CAF) a exposé les préoccupations de la filière au directeur du cabinet du secrétaire d’État chargé des Transports qui, en réponse, a fait quelques annonces.

Le Comité des armateurs fluviaux (CAF) a organisé son assemblée générale annuelle le 12 avril 2016, en présence de Claude Morel, di­recteur de cabinet, représentant Alain Vidalies, secrétaire d’État en charge des Trans­ports.

"Vous avez devant vous des entrepreneurs au moral en berne", a déclaré Didier Léandri, président du CAF. "La compétitivité des entreprises s’est dégradée en 2015, comme en atteste la baisse des trafics sur le réseau français, avec un peu moins de 7,5 Mdtkm, soit - 3,7 % par rapport à 2014."


Initiatives positives et points à améliorer

Dans ce contexte, Didier Léandri a listé les initiatives positives et les points à améliorer pour rendre plus attractif le transport fluvial. Au titre des avancées en 2015, le CAF a relevé trois textes "qui ne sont pas spécifiques au transport fluvial mais l’intéressent" : la loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, la loi sur la nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe), et la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Le Comité sera vigilant sur leur mise en œuvre, en particulier s’agissant du canal Seine-Escaut.

De la conférence nationale sur le fret fluvial, le CAF attend désormais des décisions opérationnelles sur le financement des infrastructures et des entreprises, la concurrence routière, l’accessibilité fluviale aux ports maritimes, l’intégration aux chaînes logistiques, l’amélioration des relations avec les chargeurs.

L’aide à la pince, une nécessité

"Le transport fluvial constitue un élément clé des pré et post-acheminements maritimes dans les ports", a rappelé le Comité. Tel n’est pas le cas en France, "si l’on compare avec la situation des ports maritimes du nord de l’Europe".

Pour le CAF, des projets d’infrastructures portuaires indispensables au fluvial sont confrontés à des reports successifs au Havre et à Marseille. Il a fait part de son opposition à la fin du dispositif d’aides aux services réguliers de transport combiné en 2017 : l’aide à la pince reste une nécessité.

Pour une THC unique

"Nous ne luttons pas à armes égales avec la Belgique et les Pays-Bas sur le sujet plus particulier des THC", a continué Didier Léandri en s’interrogeant : "Qu’attendons-nous pour étendre le dispositif – expérimenté avec succès à Dunkerque avec une progression des trafics et l’adhésion des acteurs – à d’autres grands ports maritimes, même si les situations sont différentes de l’un à l’autre ?". Faute d’accord des dif­férentes parties prenantes, le CAF demande au gouvernement de procéder par voie législative pour instaurer une THC unique.

Un autre sujet d’attention pour le Comité est la pérennité du réseau fluvial. Pour cela, Voies navigables de France doit disposer de moyens financiers "suffisants". L’élaboration d’une feuille de route pour définir les enjeux majeurs de l’infrastructure doit être établie. Pour la faire partager par tous, le CAF suggère la création d’un observatoire de l’infrastructure fluviale.

> Lire l'intégralité de l'article dans le Le Journal de la Marine Marchande n° 5028 : Comité des armateurs fluviaux - Les attentes de la filière fluviale (réservé aux abonnés)

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Transport fluvial              -
              Comité des armateurs : des attentes de la filière fluviale
Pour le CAF, des projets d’infrastructures portuaires indispensables au fluvial sont confrontés à des reports successifs au Havre et à Marseille. © HD

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

L’entreprise procède par échantillonnage à un contrôle qualité des pièces de vitrage reçues de ses fournisseurs verriers.

#
img1

La manutention de pneus n'est pas aisée et peu automatisable, d'où le recours à beauoup de main-d'œuvre en entrepôt.

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

24h Camions Le Mans
Du 08/10/2016 au 09/10/2016
24h Camions Le Mans Le Mans
Rencontres des Jeunes Dirigeants
Du 03/11/2016 au 05/11/2016
Rencontres des Jeunes Dirigeants Lisbonne

Agenda

2016
07
08
Du 07/09/2016 au 08/09/2016
DELIVER
LUXEMBOURG
2016
12
14
Du 12/09/2016 au 14/09/2016
PARIS RETAIL WEEK
Paris
2016
12
14
Du 12/09/2016 au 14/09/2016
E-COMMERCE PARIS
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :