webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Michel Neumeister
COMPAGNIES 23/05/2016

La guerre des prix joue en faveur des tarifs "FAK"

Selon le consultant norvégien Xeneta, spécialisé dans le suivi de la tarification du transport maritime conteneurisé, le taux de fret n’a plus aucun rapport avec le type de marchandise, donc la valeur de celle-ci.

Les transporteurs veulent remplir leurs navires à tout prix. Tant que le conteneur n’est pas en surpoids ou qu’il ne contient pas de marchandises dangereuses, tout fait ventre. La surcapacité et la faible croissance des échanges internationaux expliquent ce comportement, note Xeneta sans rappeler que la tarification freight all kinds (FAK) est une vieille pratique inventée par Cast au début des années 1980.

À la date du 19 avril 2016, le transport d’un 40’ standard en sortie de Shanghaï et à destination de Rotterdam valait en moyenne 595 $ (en baisse de 78 % par rapport à la moyenne du 1er juillet 2014) avec un taux plancher de 321 $ (-82 %). Autre réalité du marché, les taux spot sont plus avantageux pour le chargeur que les taux contractualisés. "Cela n’était pas vrai, il y a 18 mois", ajoute le p.-d.g de Xenata, Patrik Berglund.


Un véritable "état de choc"

Entre-temps, les importations chinoises ont baissé de 19 % et les exportations de 13 %, et 208 nouveaux navires sont arrivés sur le marché, affichant une capacité supplémentaire de 1,67 MEVP. L’offre dépasse la demande de 8,1 %.

Ce marché du transport conteneurisé vit un véritable "état de choc", estime Patrik Berglund. Un phénomène accentué par une vague de concentration. "Lorsqu’elle sera opérationnelle, l’Ocean Alliance formée par CMA CGM, Cosco, Evergreen et OOCL sera de taille à se mesurer à celle unissant Mærsk et MSC", ajoute-t-il.

Ce qui ris­que d’accroître la guerre des prix. Dans un tel environnement, les rumeurs vont bon train, notamment celles portant sur des taux inférieurs ou égaux à 100 $ depuis Qingdao vers Rotterdam. La nature (et donc la valeur) de la marchandise n’a plus aucune importance", conclut le p.-d.g. du consultant.

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

COMPAGNIES              -
              La guerre des prix joue en faveur des tarifs "FAK"
À la date du 19 avril 2016, le transport d’un 40’ standard en sortie de Shanghaï et à destination de Rotterdam valait en moyenne 595 $ © DR

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

2 GoPro accrochées à un chariot élévateur ont capturé 6 heures de la folie de Noël condensées en 73 secondes !

#
img1

Spartoo gère 2 millions de commandes annuelles, 3 millions de pièces qui rentrent en stock chaque année et 1 million de pièces en stock.

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

Agenda

2016
08
Le 08/12/2016
CONFÉRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
2017
24
25
Du 24/01/2017 au 25/01/2017
44e Rencontres de la Mobilité Intelligente
Montrouge
2017
20
22
Du 20/06/2017 au 22/06/2017
PREVENTICA
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :