webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Viviane Azarian
Iran 31/05/2016

L’Inde investit dans le développement du port iranien de Chabahar

Le Premier ministre indien Narendra Modi et le président afghan Achraf Ghani ont conclu plusieurs accords commerciaux avec les autorités iraniennes, à l’occasion de leur visite officielle à Téhéran les 22 et 23 mai 2016.

A l’occasion de leur visite officielle à Téhéran les 22 et 23 mai 2016, le Premier ministre indien Narendra Modi et le président afghan Achraf Ghani ont conclu plusieurs accords commerciaux avec les autorités iraniennes.

Parmi ces accords, qui concrétisen la levée partielle des sanctions internationales à l’encontre de l’Iran en janvier 2015, un mémorandum d’entente avec Exim Bank of India.


Une ligne de crédit de 500 M$

La banque indienne d’exportation-importation doit accorder à l’Iran une ligne de crédit de 500 M$ pour le développement du port iranien de Chabahar, à la frontière avec le Pakistan, dans le golfe d’Oman.

Un contrat entre l’Iran et l’Inde a été signé pour le développement et l’exploitation de la phase 1 du port de Chabahar, qui comprend le développement de 2 terminaux et de 5 postes à quai polyvalents.


Un hub sur l’océan Indien

Le port est destiné à devenir un pôle de transit entre ces trois pays, et plus généralement "un hub sur l’océan Indien".

Pour le président iranien Hassan Rohani, l’accord constitue un levier de développement autant politique qu'économique "nous pouvons coopérer dans de nombreuses industries comme l’aluminium, l’acier et la pétrochimie." Selon lui, "l’accord n’est pas seulement économique, il est politique et régional". I

De son côté, l’ayatollah Ali Khameneï a estimé qu' "outre le pétrole et le gaz, Chabahar, un des principaux points de liaison est-ouest et nord-sud, peut être une plate-forme pour des coopérations profondes, durables et bénéfiques."


Le dessous des cartes

Le port de Chabahar a une portée stratégique pour l’Inde. Il lui permettra d’accéder aux marchés centrasiatique et afghan en contournant le Pakistan qui bloque le transit des produits indiens.

L’Inde, dont l’Iran était le deuxième fournisseur de pétrole jusqu’en 2012, pourrait envisager de doubler ses importations de pétrole iranien. Il s’agit également d’un engagement stratégique pour concurrencer la Chine qui investit dans le port pakistanais de Gwadar, à une centaine de kilomètres de Chabahar, et dont les autorités chinoises ont annoncé qu’il serait opérationnel d’ici à la fin 2017.

Le port de Chabahar, qui permet d’éviter l’important trafic du détroit d’Ormuz, est également susceptible d’attirer les entreprises du Pakistan, du Golfe, de Chine et d’autres pays d’Asie ou d’Europe.

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Iran              -
              L’Inde investit dans le développement du port iranien de Chabahar
La phase 1 du projet comprend le développement de 2 terminaux et de 5 postes à quai polyvalents. © Ministère des Routes et du Développement Urbain d'Iran

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

Spartoo gère 2 millions de commandes annuelles, 3 millions de pièces qui rentrent en stock chaque année et 1 million de pièces en stock.

#
img1

L'aéroport de Bruxelles a dévoilé de nouveaux chariots aéroportuaires lors du Air Cargo Forum 2016 à Paris

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

Agenda

2016
06
09
Du 06/12/2016 au 09/12/2016
CONVERGENCE POUR L'INDUSTRIE DU FUTUR
Villepinte
2016
07
2016
08
Le 08/12/2016
CONFƒRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :