webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Ariel F. Dumont
SÉCURITÉ MARITIME 01/06/2016

Naufrage du Costa Concordia : une peine de 16 ans de prison confirmée pour l’ex-commandant

La cour d’appel de Florence a confirmé le verdict prononcé en première instance contre l’ex-commandant du Costa Concordia, Francesco Schettino, qui avait écopé de 16 ans de prison et un mois d’arrêts domiciliaires.

Mardi 31 mai 2016, la cour d'appel de Florence a confirmé la condannation à 16 ans de prison et un mois d’arrêts domiciliaires à l'encontre Francesco Schettino, l'ex-commandant du paquebot Costa Concordia dont le naufrage près des côtes italiennes en janvier 2012 avait couté la vie à 32 passagers.


Un troisème verdict en attente

Cette nouvelle condamnation a été  assortie d'une interdiction d'exercice de toutes les professions maritimes pendant cinq ans. L’ancien commandant du Costa Concordia rebaptisé le "capitaine Couard" pour avoir abandonné le paquebot et ses passagers à leur sort la nuit du drame, ne sera pas encore incarcéré.

Selon la loi italienne, une décision de condamnation devient définitive lorsque toutes les voies de recours ont été épuisées. C'est-à-dire après la Cassation.

"A moins d’un coup de théâtre quasiment improbable, Francesco Schettino commencera à purger sa peine fin 2017 après le troisième verdict qui devrait déboucher sur une condamnation", estime un avocat de la cour de Cassation sous anonymat.


Une absence remarquée

Cette dernière étape juridique devrait commencer début 2017. Pendant tout ce procès en appel, Francesco Schettino a brillé par son absence. Une semaine avant l’ouverture de ce deuxième volet judiciaire, l’ancien marin a envoyé une lettre aux juges du tribunal de Florence pour expliquer sa décision.

"La première partie de ce procès a été très médiatisée. Trop de bruit, trop de journalistes, c’était trop people, tout cela m’a porté et me porte préjudice, je n’assisterai pas à mon deuxième procès", a écrit le commandant déchu de son titre pendant quatre mois par les magistrats de première instance.


300 000 € pour l'Ile du Giglio

Lorsque les juges ont prononcé leur verdict hier soir, Francesco Schettino n’était donc pas là. Comme les familles des victimes et les survivants d’ailleurs qui ont préféré attendre la décision des magistrats florentins loin des réflecteurs.

Une décision qui a déçu les rescapés du naufrage du Costa Concordia qui ne comprennent pas que le commandant ne soit pas encore derrière les barreaux.

Au chapitre des dommages et intérêts aux parties civiles, la cour d'appel a augmenté le montant destiné à chaque personne de 15 000 €. La commune de  l'Ile du Giglio où s'était échoué le navire recevra pour sa part la somme de 300 000 € que devra verser le croisiériste Costa.

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

SÉCURITÉ MARITIME              -
              Naufrage du Costa Concordia : une peine de 16 ans de prison confirmée pour l’ex-commandant
Pendant tout ce procès en appel, Francesco Schettino a brillé par son absence. © Micoperi

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

2 GoPro accrochées à un chariot élévateur ont capturé 6 heures de la folie de Noël condensées en 73 secondes !

#
img1

Spartoo gère 2 millions de commandes annuelles, 3 millions de pièces qui rentrent en stock chaque année et 1 million de pièces en stock.

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

Agenda

2016
08
Le 08/12/2016
CONFÉRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
2017
24
25
Du 24/01/2017 au 25/01/2017
44e Rencontres de la Mobilité Intelligente
Montrouge
2017
20
22
Du 20/06/2017 au 22/06/2017
PREVENTICA
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :