webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Logistiques Magazine Par Thierry Butzbach
AUTOMATISATION 30/06/2016

VM : un magasin automatisé pour le carrelage

La PME vendéenne, spécialisée dans la distribution de matériaux de construction et de rénovation, a investi 5 millions d’euros dans un entrepôt de stockage entièrement automatisé pour son négoce de carrelage.

"Dans le négoce, la qualité de la logistique compte autant que la proximité avec le client. Surtout dans la construction, où les décisions sont prises de plus en plus tardivement. Il faut donc avoir du stock et pouvoir livrer rapidement. C’est donc pour être encore plus réactif que nous avons décidé, voici deux ans, de nous équiper d’un nouveau magasin de stockage automatisé pour optimiser nos livraisons", explique Frédéric Marmouzet, le directeur général de VM Carrelage & Ambiances de VM, le département négoce spécialisé dans le carrelage et les meubles de salles de bain du groupe vendéen Herige.

Un joli pari en phase avec le redressement du marché du carrelage, qui enregistre une embellie en ce début d’année (- 0,2 % au premier trimestre) après plusieurs années de dégradation (- 5,3 % l’an passé).

Centralisation de la logistique

VM a d’abord fait le choix de regrouper l’ensemble de ses moyens logistiques sur son siège à L’Hébergement (à 40 km au sud de Nantes), en rapatriant son entrepôt carrelage-sanitaire jusqu’ici basé à Treillières (à 15 km au nord de Nantes).

Objectif : gagner en efficacité en optimisant la gestion des stocks, en assurant une disponibilité des produits et en massifiant les flux. "Qualité de service, réactivité et accélération des flux sont au cœur de notre démarche logistique", souligne Éric Stagnetto, le directeur commercial de VM.

Rapidité, productivité et maximisation de l’espace de stockage constituent les fondements de la modernisation de l’outil logistique de VM intervenue après une année d’étude (2014), suivie d’une année de mise en place (2015) avec le fournisseur-intégrateur Mecalux. VM a d’abord agrandi son entrepôt existant en construisant une vaste extension.

Dans ce nouveau bâtiment d’une hauteur de 20 m (sur 100 m de long et 35 m de large), le distributeur a installé un magasin de stockage entièrement automatisé composé de trois paires de racks disposant de 11 niveaux de stockage alimentées par trois transstockeurs. L’espace encore disponible dans le bâtiment permettra d’en accueillir deux autres si besoin. Au total, la capacité de stockage atteint 6 000 palettes, soit environ 200 000 m2 de surface de carrelage.

magasin automatin de carrelage Vm expert


Les flux sont massifiés grâce à une consolidation des préparations

"Nous avons opté pour un équipement qui occupe très peu d’espace au sol (les allées ne font que 1,40 m de large) avec des élévateurs pouvant déplacer des palettes de taille standard (80 x 120 x 110 cm) et d’un poids maximum de 1 500 kg, détaille Céline Marchand, directrice de la supply chain. Cela représente 95 % de nos carrelages. Tous les produits en dehors de ce gabarit continuent d’être opérés manuellement depuis l’entrepôt traditionnel."

À l’arrivée, les produits sont réceptionnés et intégrés dans le système de gestion informatique de l'entrepôt (WMS). Un contrôle du poids et du calibrage de la palette est effectué avant d’envoyer les produits dans le magasin automatisé par un convoyeur. Ce même WMS pilote les transstockeurs et détermine l’affectation des emplacements de l’ensemble des produits stockés.

À la sortie, le nouvel équipement permet de massifier les flux en consolidant les préparations. Il y a peu de livraison de palette complète dans la mesure où les commandes des clients finaux sont préparées en amont dans l’entrepôt logistique.

Six personnes pour la gestion du stockage

En complément des transstockeurs mécanisés, le magasin automatisé abrite également trois postes de préparation de commandes, équipés de préhenseur, qui fonctionnent en 2 x 8 h pendant la haute saison (d’avril à septembre). Chaque prélèvement assuré par le transstockeur arrive au poste de préparation et la commande finale est automatiquement vérifiée (contrôle du poids) jusqu’à la filmeuse puis étiquetée au nom du client final avant d’être rangée par point de vente.

Un système de picking inversé est également prévu. Les produits hors gabarit continuent d’être traités séparément et font l’objet d’une préparation de commande manuelle, avant d’être regroupés avec les autres par point de vente.

Ainsi configurée, la gestion du stockage carrelage-sanitaire de VM emploie six personnes, contre treize auparavant. L’investissement de ce nouvel outil logistique s’élève à 5 millions d’euros, dont 4 millions d’euros pour l’installation du magasin automatisé. La bascule s’est opérée en février dernier d’un seul coup, après le transfert de l’ancien stock. En juin, en pleine saison de son activité, VM utilisait déjà à plein son nouveau magasin, avec 5 600 emplacements occupés sur les 6 000 disponibles.

1 720 références de carrelages

Installé au sud de Nantes, VM distribue ses produits au travers de 86 magasins détenus en propre, dont 13 spécialisés dans le carrelage et l’aménagement des salles de bain.

Contrairement à ses concurrents nationaux comme Point.P ou Brico Dépôt, l’enseigne régionale VM est seulement implantée sur l’arc Atlantique. En 2015, le chiffre d’affaires de l’activité négoce du groupe s’élevait à 393,4 M€, dont environ 47 M€ (12 %) réalisés dans le carrelage-sanitaire.

VM vend chaque année plus d’un million de mètres carrés de carrelage. Le distributeur possède 1 720 références de carrelages, issues d’une centaine de fabricants qui proviennent essentiellement d’Italie, d’Espagne et du Portugal, ainsi que 350 références d’équipement sanitaire. Il livre environ 150 palettes par jour à ses points de vente correspondant à environ 350 commandes de clients finaux) depuis son entrepôt avec sa propre flotte (13 camions) au rythme de deux à trois rotations par semaine.

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

AUTOMATISATION              -
              VM : un magasin automatisé pour le carrelage
Un contrôle du poids et du calibrage de la palette est effectué avant d’envoyer les produits dans le magasin automatisé par un convoyeur. © VM

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

Spartoo gère 2 millions de commandes annuelles, 3 millions de pièces qui rentrent en stock chaque année et 1 million de pièces en stock.

#
img1

L'aéroport de Bruxelles a dévoilé de nouveaux chariots aéroportuaires lors du Air Cargo Forum 2016 à Paris

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

Agenda

2016
06
09
Du 06/12/2016 au 09/12/2016
CONVERGENCE POUR L'INDUSTRIE DU FUTUR
Villepinte
2016
07
2016
08
Le 08/12/2016
CONFƒRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :