webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Marjorie Cessac
Entretien 18/07/2016

"Pour la première fois, le port de Kandla a atteint un cap historique"

Ravi Parmar, président du port de Kandla, explique la position de son port sur le sous-continent indien. Port aux multiples facettes présent sur les vracs liquides, vracs secs et conteneurs, cet établissement a été le premier à franchir la barre des 100 Mt en Inde.

Journal de la Marine Marchande : quelles sont, aujourd’hui, vos principales ambitions pour le port de Kandla ?

Ravi Parmar  : En Inde, Kandla est le port préféré pour l’import/export de marchandises d’un très vaste territoire. Le port peut compter sur un vaste hinterland de plus d’1 M km2, qui couvre des zones industrielles de l’Inde dans des États qui n’ont pas d’accès au littoral comme le Madhya Pradesh, Rajasthan, Uttar Pradesh occidental, le Penjab, l’Haryana, Delhi et le Gujarat. Nous aimerions faire de ce port un "hub liquide". En effet, d’énormes installations de stockage de réserves liquides sont disponibles à proximité du front de mer.


JMM :  Quel bilan tirez-vous de l’année écoulée ?

R.P. : Au cours de l’année 2015-2016, pour la première fois, Kandla a atteint un cap historique avec 100 Mt de marchandises traitées.

Presque tous les principaux produits de base ont montré une amélioration significative au cours de la dernière année : le charbon (15 Mt), les grumes de bois (3,27 Mt), l’acier (2 Mt), l’huile végétale (5 Mt) et le brut (41 Mt). Kandla a manipulé 7,5 Mt de chargement supplémentaire par rapport à 2014-2015, ce qui représente environ un tiers de la cargaison supplémentaire totale gérée par tous les grands ports indiens.


JMM : quels investissements ont récemment été réalisés dans le port ?

R.P. : Récemment, nous avons investi dans un terminal de vrac sec de 15,5 Mt de capacité, à Tuna Port, dans le but de transporter du charbon et des engrais. Ce projet a été mis en œuvre en mode BOT (Build, Operate and Transfer) avec un investissement de 159,8 M$. À cela s’ajoute un autre projet pour un terminal de 600 000 EVP à un coût de 22,2 M€. Lorsqu’il sera pleinement en service, le projet générera un trafic de 7,5 Mt pour le port de Kandla.

> Lire la suite de l'article dans Le Journal de la Marine Marchande n° 5039 du 8 juillet 2016 (accès abonnés) : Entretien avec Ravi Parmar, président du Port de Kandla - « Kandla Port est la porte d’entrée vers d’immenses régions industrielles indiennes »

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Entretien              -
              "Pour la première fois, le port de Kandla a atteint un cap historique"
Presque tous les principaux produits de base ont montré une amélioration significative au cours de la dernière année. © DR

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

Spartoo gère 2 millions de commandes annuelles, 3 millions de pièces qui rentrent en stock chaque année et 1 million de pièces en stock.

#
img1

L'aéroport de Bruxelles a dévoilé de nouveaux chariots aéroportuaires lors du Air Cargo Forum 2016 à Paris

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

Agenda

2016
06
09
Du 06/12/2016 au 09/12/2016
CONVERGENCE POUR L'INDUSTRIE DU FUTUR
Villepinte
2016
07
2016
08
Le 08/12/2016
CONFƒRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :