webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Hervé Deiss
RÉSULTATS 25/08/2016

Port de Hambourg : un 1er semestre 2016 en retrait

Avec 70,2 Mt au 1er semestre 2016, le port de Hambourg affiche un trafic en retrait de 0,9 %. Tous les indicateurs de trafics sont en baisse. Pour l’autorité portuaire, le développement du ferroviaire atteste cependant de la volonté du port de se tourner vers des modes de transport écologiques.

Après une année 2015 difficile au cours de laquelle le port de Hambourg a perdu 5,4 % de son trafic, la première moitié de 2016 n’est guère meilleure. Sur les six premiers mois, le trafic du port de Ham­bourg affiche une diminution de 0,9 % de son trafic, à 70,2 Mt.

Conteneurs, vracs secs et liquides et marchandises conventionnelles sont en retrait. Dans les vracs, Hambourg enregistre un recul de 1,4 % à 23,3 Mt.


Conséquences d'une fermeture de raffinerie dans le port

Si les importations progressent, les exportations ont souffert. Cette baisse des expéditions a surtout été marquée par une ré­colte moins abondante de céréales qui a fait chuter le trafic de 34,4 %, à 2,1 Mt. De plus, les exportations de produits pétroliers ont alourdi le déficit en raison de la fermeture d’une raffinerie dans le port.

Du côté des importations, la croissance est principalement liée aux trafics de vracs liquides qui, s’ils ont souffert de la fermeture de la raffinerie, ont aussi bénéficié d’une demande plus forte de la part de la navigation intérieure.

Quant aux importations de vracs secs, une filière qui reste majoritaire dans le port de l’Elbe, elles ont malgré tout connu une baisse de 1,8 % de leur trafic à 11,3 Mt. La baisse des entrées de charbon, de coke et de minerais pour la sidérur­gie et les centrales électriques explique ce mouvement.


Pologne et Scandinavie pèsent sur le conteneur

Dans les marchandises diverses, le trafic conteneurisé accuse à nouveau un repli après les chiffres décevants de 2015. Avec 4,5 MEVP, Hambourg enregistre une perte de 1,2 %. L’explication de cette tendance vient de la baisse des transbordements de Hambourg vers la Pologne ou la Scandinavie. De plus en plus, les armateurs optent pour des services directs sur les ports scandinaves et polonais et font donc l’économie d’un transbordement à Hambourg.

Aussi, sur le premier semestre, les trafics conteneurisés avec la Scan­dinavie sont en retrait de 5,6 % et ceux avec la Pologne perdent 5,7 %.


Des sujets de satisfactions

Mais le port de Hambourg trouve des sujets de satisfaction. Après les sanctions européen­nes contre la Russie, Hambourg a malgré tout vu son trafic avec ce pays augmenter de 2,3 %, à 216 000 EVP. Même constat pour les trafics avec la Chine qui "ne perdent que 1 %", et ce malgré le ralentissement de l’activité économique de l’empire du Milieu.

Enfin, l’Inde et les Émirats arabes unis sont en forte progression, même si ces deux pays ne représentent que des parts plus faibles dans ce courant.

Des trafics maritimes en retrait mais une progression de 3,9 % du trafic ferroviaire à 23,8 Mt, dont 1,2 MEVP qui semblent s’inscrire dans le fond selon Ingo Egloff et Axel Mattern, présidents de la structure marketing du port de Hambourg. Pour Inglo Egloff, "si le développement des modes de transports massifiés est important pour Hambourg, l’approfondissement de l’Elbe demeure essentiel".

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

RÉSULTATS              -
              Port de Hambourg : un 1er semestre 2016 en retrait
Les exportations ont souffert. Cette baisse des expéditions a surtout été marquée par une ré­colte moins abondante de céréales qui a fait chuter le trafic de 34,4 %. © DR

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

L’entreprise procède par échantillonnage à un contrôle qualité des pièces de vitrage reçues de ses fournisseurs verriers.

#
img1

La manutention de pneus n'est pas aisée et peu automatisable, d'où le recours à beauoup de main-d'œuvre en entrepôt.

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

24h Camions Le Mans
Du 08/10/2016 au 09/10/2016
24h Camions Le Mans Le Mans
Rencontres des Jeunes Dirigeants
Du 03/11/2016 au 05/11/2016
Rencontres des Jeunes Dirigeants Lisbonne

Agenda

2016
07
08
Du 07/09/2016 au 08/09/2016
DELIVER
LUXEMBOURG
2016
12
14
Du 12/09/2016 au 14/09/2016
PARIS RETAIL WEEK
Paris
2016
12
14
Du 12/09/2016 au 14/09/2016
E-COMMERCE PARIS
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :