webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Bernard Van den Bossche
entretien 02/09/2016

Eddy Bruyninckx, port d’Anvers : "Le port peut s’adapter aux stratégies changeantes des alliances des armateurs"

La perspective de nouveaux records que laissent entrevoir les résultats du 1er semestre 2016 confirme la stratégie d’expansion que poursuit la direction du port d’Anvers. Selon Eddy Bruyninckx, président du port, la croissance du trafic met en évidence la nécessité de poursuivre l’expansion...

(...) Journal de la Marine Marchande : Ne craignez-vous pas que la position d’Anvers en tant que grand port à conteneurs puisse être, à terme, compromise par les changements constants que les alliances apportent à leurs stratégies opérationnelles ?

Eddy Bruyninckx : Le phénomène des allian­ces a pour effet de concentrer beaucoup plus de pouvoir entre quelques personnes. Partant, à court terme, des décisions peuvent être prises par un petit nombre, impliquant des modifications dans les programmes d’escales. C’est un fait. Qu’est-ce que cela peut signifier pour Anvers ?

Parallèlement, la position du port scaldien – et les chiffres le démontrent – est une bonne chose. N’oublions pas que ce sont les alliances qui viennent avec des ULCS et super ULCS. Il y a deux aspects à considérer : le port est accessible aux super ULCS, mais ces grands navires doivent être remplis.

Pour Anvers, il faut tenir compte du facteur nautique, du jeu des marées, ce qui par contre est largement compensé par cet avantage qu’est le paquet de cargaisons qu’engendre le port. Ce paquet est généré par le secteur local, plus particulièrement la chimie/pétrochimie, par les activités logistiques mais aussi par les connexions multimodales sur courtes distances, qui dans bien des cas, sont plus courtes qu’au départ de Rotterdam et s’avèrent plus intéressantes en ma­tière de coûts. Ces atouts resteront valables pendant les prochaines années.

JMM : Le secteur fluvial engagé dans la conteneurisation est confronté à de sérieux problèmes à Anvers. Les terminaux à conteneurs donnent toujours priorité aux navires de mer, et de ce fait il n’y a pas assez de temps ni assez d’équipes pour traiter les barges. D’où de longs délais d’attente. Le port n’a-t-il pas assez d’influence pour régler ce problème ?

E.B. : En tant qu’autorité portuaire, nous ne pouvons intervenir pour des solutions opérationnelles. Par contre, ces derniers mois, nous avons fait effectuer une analyse des es­cales des porte-conteneurs maritimes en relation avec celles des unités fluviales. Il s’agissait d’avoir une idée précise de ces délais d’attente, de l’importance des escales fluviales, de leur durée et des équipes disponibles. S’en est suivi un débat objectif, chiffré, soumis en premier lieu aux opérateurs des grands terminaux, au management, puis au management du second échelon.

La seconde étape consiste à réunir ces responsables avec quelques représentants d’armements maritimes et fluviaux pour discuter des conclusions résultant de l’analyse. Cette réunion devrait intervenir en septembre. La situation actuelle est compréhensible.

Sur une courte période, le trafic fluvial de conteneurs a considérablement augmenté, pour atteindre 35 % du volume. D’autre part, à l’opposé de ce qui se passe dans d’autres secteurs du transport, il y a eu très peu de consolidations au niveau des entreprises du transport fluvial. Enfin, trop de barges se présentent avec trop peu de conteneurs à bord. La fragmentation est trop forte. Ou l’on procède à une consolidation des cargaisons, ou l’on consolide au niveau des entreprises ce qui réduira le nombre des armements. C’est d’ailleurs ce qui se passe sur le Rhin. (...)

> Lire l'intégralité de l'article dans Le Journal de la Marine Marchande n° 5044 du 26 août 2016 : Entretien avec Eddy Bruyninckx, président sortant du port d’Anvers - "Les atouts du port lui permettent de s’adapter aux stratégies changeantes des alliances des armateurs". (réservé aux abonnés)

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

entretien               -
              Eddy Bruyninckx, port d’Anvers : "Le port peut s’adapter aux stratégies changeantes des alliances des armateurs"
Eddy Bruyninckx, président sortant du port d’Anvers. © H.D.

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

Spartoo gère 2 millions de commandes annuelles, 3 millions de pièces qui rentrent en stock chaque année et 1 million de pièces en stock.

#
img1

L'aéroport de Bruxelles a dévoilé de nouveaux chariots aéroportuaires lors du Air Cargo Forum 2016 à Paris

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

Agenda

2016
06
09
Du 06/12/2016 au 09/12/2016
CONVERGENCE POUR L'INDUSTRIE DU FUTUR
Villepinte
2016
07
2016
08
Le 08/12/2016
CONFƒRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :