webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Clotilde Martin
Europe 03/10/2016

La Cour des comptes européenne étrille le transport maritime

Dans le transport maritime, "de nombreux investissements sont inefficaces et précaires, et le risque de gaspillage est élevé", constate la Cour des comptes européenne dans un rapport publié le 23 septembre. L'institution préconise un changement de cap.

La Cour des comptes européenne a rendu public le 23 septembre un rapport spécial intitulé "Le transport maritime dans l’UE : un changement de cap s’impose, des in­ves­tissements en grande partie inefficaces et précaires".


Pas de vue d'ensemble stratégique

Les auditeurs ont évalué les stratégies de la Commission européenne et des États membres en matière de transport maritime de marchandises, ainsi que la rentabilité des investissements financés par l’Union dans les services portuaires, qui se sont élevés à 17 Md€ de prêts et de subventions entre 2000 et 2013. Ils ont effectué des visites dans 19 ports maritimes de cinq États membres : l’Allemagne, l’Italie, la Polo­gne, l’Espagne et la Suède.

Diagnostic : "les stratégies à long terme mises en place n’offrent pas une base solide pour planifier les capacités portuaires. Ni l’Union ni les États membres n’ont de vue d’ensemble stratégique des ports en manque de financement ou des besoins que ces fonds devaient combler, et le financement d’infrastructures similaires dans des ports voisins s’est traduit par des investissements inefficaces et précaires".


Un tiers des dépenses sont inefficaces

Le communiqué presse in­dique "qu’un tiers des dépen­ses de l’Union consacrées à des installations telles que des quais, des bassins et des brise-lames dans les ports maritimes de l’UE entre 2000 et 2013 ont été inefficaces et précaires". Dans le cas des projets examinés, un euro sur trois – soit 194 M€ – a été dépensé pour dupliquer des installations qui existent déjà dans les environs. Une somme de 97 M€ a été investie dans des infrastructures qui n’ont pas été utilisées ou ont été fortement sous-exploitées pendant plus de trois ans à compter de leur achèvement.

Pour Oskar Herics, membre de la Cour des comptes europé­enne et auteur du rapport, "un changement de cap s’impose pour le transport maritime dans l’UE. Les évaluations des besoins sont défaillantes et le risque de gaspillage des montants investis est élevé".

 


 

SUR LE MÊME SUJET :
Retrouvez la vidéo de Oskar Herics (en anglais), qui synthétise les grandes lignes du rapport et les principales préconisations :

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Europe              -
              La Cour des comptes européenne étrille le transport maritime
Oskar Herics, membre de la Cour des comptes europé­enne et auteur du rapport sur les dérives du transport maritime dans l'UE. © DR

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

2 GoPro accrochées à un chariot élévateur ont capturé 6 heures de la folie de Noël condensées en 73 secondes !

#
img1

Spartoo gère 2 millions de commandes annuelles, 3 millions de pièces qui rentrent en stock chaque année et 1 million de pièces en stock.

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

Agenda

2016
08
Le 08/12/2016
CONFÉRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
2017
24
25
Du 24/01/2017 au 25/01/2017
44e Rencontres de la Mobilité Intelligente
Montrouge
2017
20
22
Du 20/06/2017 au 22/06/2017
PREVENTICA
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :