webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Clotilde Martin
Stratégie 06/10/2016

Les ports des Hauts-de-France s'allient pour "devenir le hub logistique du nord-ouest de l’Europe"

La région des Hauts-de-France veut s'affirmer comme hub logistique face à des concurrents comme Haropa ou les grands ports du Benelux. Première étape : structurer un véritable réseau portuaire. Une ambition portée par une nouvelle association, "Ports Hauts-de-France".

Lors d’une Journée du ré­seau portuaire maritime et intérieur organisée à Lille le 28 septembre par les Chambres de commerce et d’in­dustrie (CCI) Nord de Fran­ce et Picardie avec le Grand port maritime de Dunkerque (GPMD), de nombreuses personnalités politiques et des acteurs du monde maritime, fluvial ou ferroviaire des Hauts-de-France ont souligné "l’indispensable unité des ports" de la région.

Celle-ci s'est con­crétisée le jour même par la signature d’un protocole créant une association dite Ports Hauts-de-France qui rassemble les CCI Nord de France et Picardie, le Syndicat mixte Docks Seine-Nord Europe/Escaut, la société d’exploitation des ports du Détroit, la société Delta 3, le Grand port maritime de Dunkerque, et divers partenaires institutionnels et du monde maritime, fluvial ou ferroviaire.


"Définir un système logistique performant"

L’objectif de l'association est de "structurer le réseau portuaire de la nouvelle grande région afin de proposer une stratégie de développement". Selon le protocole, "l’association a pour objet la promotion et le développement économique durable des transports maritimes et fluviaux en lien direct avec le projet de canal Seine-Nord Europe en Hauts-de-France".

À cet effet, les objectifs principaux de l’association sont "d’élaborer une stratégie de développement portuaire Hauts-de-France, cons­truire et mettre en œuvre la politique de communication de l’activité portuaire Hauts-de-France et de son développement, définir un système logistique performant".


Une gouvernance pour la façade maritime

Jérôme Bignon, sénateur de la Somme, a indiqué que la création de cette association "signe la concrétisation de l’une des 27 propositions du rapport sur l’attractivité portuaire de la façade Nord de la France" réalisé avec son homologue René Vandieren­donck et remis au secrétaire d’État aux Trans­ports en juillet. Selon Jérô­me Bignon, le groupement va permettre de "travailler ensemble à tous les ni­veaux, sur tous les sujets en mettant en place de manière volontaire une gouvernance pour la faça­de maritime de la région et son développement". Il s’agit "d’une première étape, certes formelle mais nécessaire".

Une fois lancée, l’alliance des ports maritimes et in­térieurs des Hauts-de-France doit aboutir à l’établissement d’une feuille de route au service d’une ambition nouvelle : devenir le hub logistique du nord-ouest de l’Europe pour permettre le renouveau économique de la région.


Un travail commercial auprès des chargeurs

carte-ports-hauts-de-france

La structuration du réseau des ports maritimes et fluviaux des Hauts-de-France (voir carte) au sein d’une association doit permettre de présenter de manière commune des solutions de massification et d’optimisation de la logistique à tous les chargeurs susceptibles de venir s’installer dans la région ou qui y sont déjà présents.

Stéphane Raison, président du directoire du GPMD a expliqué : "Face à des voisins, Benelux et Haropa, très organisés, il nous est apparu important de créer un groupement pour montrer nos capacités d’offres de services et de solutions logistiques. L’objectif est que la logistique serve le territoire". Il a indiqué que l’association va conduire un travail commercial et de lobbying à destination des chargeurs de la région et d’ailleurs, pour les convaincre de privilégier les chaînes logistiques françaises.

Si nécessaire, des tests réels seront menés afin de démontrer "par la charge de la preuve" que le réseau portuaire maritime et fluvial des Hauts-de-France peut faire mieux que celui d’autres zones géographiques. Tous les types de produits et de filières sont concernés par cette démarche, pas seulement les conteneurs.

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Stratégie              -
              Les ports des Hauts-de-France s'allient pour "devenir le hub logistique du nord-ouest de l’Europe"
Les ports maritimes et fluviaux des Hauts-de-France s'unissent pour présenter des solutions de massification et d’optimisation de la logistique. © DR

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

Spartoo gère 2 millions de commandes annuelles, 3 millions de pièces qui rentrent en stock chaque année et 1 million de pièces en stock.

#
img1

L'aéroport de Bruxelles a dévoilé de nouveaux chariots aéroportuaires lors du Air Cargo Forum 2016 à Paris

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

Agenda

2016
08
Le 08/12/2016
CONFÉRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
2017
24
25
Du 24/01/2017 au 25/01/2017
44e Rencontres de la Mobilité Intelligente
Montrouge
2017
20
22
Du 20/06/2017 au 22/06/2017
PREVENTICA
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :