webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Michel Neumeister
Concurrence 07/10/2016

Transport maritime de conteneurs : soupçons d'ententes tarifaires en Afrique du Sud

La Commission sud-africaine chargée de la concurrence a perquisitionné les bureaux sud-africains des compagnies maritimes Hamburg Süd, Mærsk, Safmarine (filiale de Mærsk), MSC, Pacific International Line et CMA CGM. Elles sont soupçonnées d'ententes sur les tarifs.

Sur dénonciation d’un tiers, la Commission de la Concurrence sud-africaine cher­che des preuves d’une éventuelle concertation en ma­tière "d’augmentations tarifaires" concernant le transport conteneurisé entre l’Afrique du Sud et l’Extrê­me-Orient. Des perquisitions ont été menées le 28 septembre. Les documents papier et numériques saisis sont en cours d’analyse.


Enquête en cours

Ils seront croisés avec d’autres informations, précise la Commission. Elle souligne que les principaux clients de ces transporteurs sont des commissionnaires de transport. "Tout cartel des compagnies dans cette région se traduit par une hausse des prix du transport et donc par une grave altération de la croissance régionale", a souligné le commissaire à la Concurrence Tembinkosi Bona­kele.

Les compagnies Mærsk et MSC ont confirmé les perquisitions et disent qu’elles coopèrent avec les autorités, a précisé Reuters (Johannes­bourg). "Le fait que la Sacc (South African Compe­tition Com­mission) procède à de telles inspections n’implique pas qu’une compagnie ait eu un comportement anti­concurrentiel", a tenu à souligner Mærsk.


Une coordination qui n'empêche pas la chute des taux

La Sacc n’a pas précisé la nature des autres informations qu’elle détenait. Il n’est pas impensable qu’elles soient de même nature que celles qui ont amené la Com­mission européenne à "son­ner la fin de la ré­création". En effet, le 7 juillet, la Commission européenne a rendu contraignants, à partir du 7 décembre, les en­gagements pris par 14 compagnies maritimes (dont CMA CGM, Hamburg Süd, Mærsk et MSC) en matière d’augmentations tarifaires. Cela de­vrait "réduire la probabilité d’une coordination des prix". Il n’est donc plus question d’avertir ses clients et partenaires d’une prochaine aug­mentation de 500 $ par EVP, mais de communiquer des taux "all in" et les THC applicables.

Cela dit, compte tenu du résultat effec­tif de ces annonces sur les taux réellement pratiqués sur les marchés, on peut s’interroger sur l’impact de cette concertation. Mais c’était avant le dépôt de bilan d’Hanjin et la réduction massive de la surcapacité. Ironie de l’histoire, la descente de la Sacc a eu lieu la veille de la célébration de la Journée internationale du transport maritime.

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Concurrence              -
              Transport maritime de conteneurs : soupçons d'ententes tarifaires en Afrique du Sud
L'enquête sur d'éventuelles pratiques anti-concurrentielles des compagnies maritimes en Afrique du sud est en cours. © Fotolia

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

Spartoo gère 2 millions de commandes annuelles, 3 millions de pièces qui rentrent en stock chaque année et 1 million de pièces en stock.

#
img1

L'aéroport de Bruxelles a dévoilé de nouveaux chariots aéroportuaires lors du Air Cargo Forum 2016 à Paris

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

Agenda

2016
08
Le 08/12/2016
CONFÉRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
2017
24
25
Du 24/01/2017 au 25/01/2017
44e Rencontres de la Mobilité Intelligente
Montrouge
2017
20
22
Du 20/06/2017 au 22/06/2017
PREVENTICA
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :