webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Hervé Deiss
COMPAGNIES 24/10/2016

Cosco Shipping Ports fait son marché

L’équation selon laquelle pendant toute période de crise se déroule en parallèle une consolidation semble se répéter actuellement dans le monde des opérateurs de terminaux. Dernier exemple en date, Cosco Shipping Ports qui souhaite acquérir des parts du capital du terminal reefer du port italien de Vado Ligure et certains terminaux d'Hanjin.

Cosco Shipping Ports, la filiale du groupe Cosco chargée de la gestion des terminaux portuaires, s’est portée acquéreur de 40 % des parts du capital du terminal reefer du port italien de Vado Ligure. Le terminal reefer reste majoritairement détenu par APM Terminals, à hauteur de 60 %.


Dans la corbeille : le projet de terminal à conteneurs

Le groupe danois a acquis ce terminal le 7 août 2015 en le reprenant au groupe italien GF Group. Disposant d’un quai de 700 m, dont 455 m sont dédiés au trafic conteneurisé, avec une profondeur de 14,5 m, le terminal reefer de Vado Ligure offre une capacité annuelle de 300 000 EVP et 600 000 palettes.

Dans la corbeille de mariage entre les deux opérateurs intervient aussi le projet de terminal à conteneurs du port de Vado qui devrait entrer en service en 2018. "Nous voulons étendre notre présence dans les terminaux portuaires européens", a déclaré le directeur général adjoint de Cosco Shipping Ports, Zhang Dayu.


Racheter les terminaux d’Hanjin

Plus tôt, le 29 septembre, le groupe chinois a fait part de son intention de reprendre les terminaux du groupe Hanjin, après la mise en redressement judiciaire du groupe coréen. Racheter tout ou partie des opérations portuaires de Hanjin pourrait permettre à Cosco d’étendre ses opérations, en mettant notamment la main sur le terminal de conteneurs du Sud-Coréen à Algésiras, en Espagne, et ceux de Californie.

"Racheter des terminaux d’Hanjin lui serait utile pour développer ses ressources portuaires et pour reconfigurer ses routes maritimes", observe un professionnel du secteur cité par un journal chinois, tout en estimant que l’opération s’annonce "compliquée" en raison des autres rivaux intéressés ainsi que de possibles barrières réglementaires.

Déjà présent au Pirée, à Damiette, à Anvers, Zeebruge, Seattle et Istamboul, Cosco Shipping Ports consolide son réseau international.

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

COMPAGNIES              -
              Cosco Shipping Ports fait son marché
"Nous voulons étendre notre présence dans les terminaux portuaires européens", a déclaré le directeur général adjoint de Cosco Shipping Ports, Zhang Dayu. © DR

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

2 GoPro accrochées à un chariot élévateur ont capturé 6 heures de la folie de Noël condensées en 73 secondes !

#
img1

Spartoo gère 2 millions de commandes annuelles, 3 millions de pièces qui rentrent en stock chaque année et 1 million de pièces en stock.

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

Agenda

2016
08
Le 08/12/2016
CONFÉRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
2017
24
25
Du 24/01/2017 au 25/01/2017
44e Rencontres de la Mobilité Intelligente
Montrouge
2017
20
22
Du 20/06/2017 au 22/06/2017
PREVENTICA
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :