webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo WKTL Par Anne Kerriou
Fret aérien 08/11/2016

Les relations entre compagnies aériennes et agents de fret partent sur de nouvelles bases

IATA et FIATA, les instances internationales représentant les compagnies aériennes et les agents de fret aérien, ont signé un accord qui modifie en profondeur les relations des deux parties. Les commissionnaires sont désormais davantage reconnus comme des clients à part entière.

L'association internationale du transport aérien (IATA) et l'association internationale des fédérations de commissionnaires de transport (FIATA) ont officiellement signé le 7 octobre 2016 un nouveau programme de coopération. Fruit de quatre ans de négociations, ce document dépoussière les relations entre compagnies aériennes et commissionnaires de transport. Explications avec Anne Sandretto et Florent Noblet, respectivement déléguée générale et délégué au pôle aérien de TLF Overseas, syndicat adhérent de FIATA, ainsi que Bill Gottlieb, ancien président de FIATA et fervent artisan de ce nouveau programme.


WK-Transport-Logistique.fr : Le
"IATA-FIATA Air Cargo Program" (IFACP) signé par IATA et FIATA le 7 octobre se substitue au IATA Cargo Agency Program en vigueur depuis des décennies. En quoi ce nouveau texte change-t-il les relations entre commissionnaires de transport et compagnies aériennes ?

Florent Noblet : Le point fondamental, c'est que le IFACP reconnaît enfin que les commissionnaires de transport agissent avant tout pour le compte de leurs clients, et non pas comme représentants des compagnies aériennes. Les relations commerciales avaient déjà évolué en ce sens, mais les textes conservaient les traces de l'organisation passée. Il a quand même fallu quatre ans de travaux pour parvenir au nouveau programme de coopération. Ça montre à quel point le chantier reste important. Maintenant que la nature de la relation entre compagnies aériennes et agents de fret est clarifiée, il faut mettre tout cela en musique et le traduire dans les conventions et contrats qui lient les deux parties. L'accord de coopération prévoit une gouvernance partagée, avec un comité de direction qui réunit six compagnies aériennes et six membres de l'Air Freight Institute de FIATA. Le Air Cargo Program a son autonomie, son propre budget et son propre agenda.


WKTL : Quelles sont les enjeux de cette réforme ?

Bill Gottlieb : Les commissionnaires de transport et les compagnies aériennes doivent trouver ensemble les moyens d'améliorer l'efficacité globale de la supply chain, en se montrant à la fois plus réactifs et plus proactifs. On est parti pour deux ans de négociations, qui vont porter sur le fonctionnement des relations commerciales entre agents de fret et compagnies, mais aussi sur les questions de sûreté et de sécurité, le développement du e-commerce, l'amélioration de la productivité, etc... Chacun doit faire l'effort de mieux comprendre les impératifs de l'autre, pour aboutir à une simplification des procédures et des interfaces.

Anne Sandretto : Il s'agit d'instaurer de nouvelles règles du jeu, en terme de fonctionnement commercial mais aussi de responsabilité. Sur chaque aspect, on doit redéfinir qui fait quoi et comment. Par exemple sur la démarche e-freight, qui rentre quelle information. Les commissionnaires attendent également de ces négociations un rééquilibrage des relations au sein du CASS, le système de facturation entre agents et compagnies. Nous souhaiterions un outil plus véloce et plus robuste, mais aussi une plus grande transprence dans les informations transmises par les compagnies aériennes.

> Pour en savoir plus, télécharger la présentation du IATA-FIATA Air Cargo Program (Pdf en anglais)

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Fret aérien              -
              Les relations entre compagnies aériennes et agents de fret partent sur de nouvelles bases
Anne Sandretto, déléguée générale de TLF Overseas, et Florent Noblet, délégué au pôle Aérien. © Anne Kerriou

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

2 GoPro accrochées à un chariot élévateur ont capturé 6 heures de la folie de Noël condensées en 73 secondes !

#
img1

Spartoo gère 2 millions de commandes annuelles, 3 millions de pièces qui rentrent en stock chaque année et 1 million de pièces en stock.

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

Agenda

2016
08
Le 08/12/2016
CONFÉRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
2017
24
25
Du 24/01/2017 au 25/01/2017
44e Rencontres de la Mobilité Intelligente
Montrouge
2017
20
22
Du 20/06/2017 au 22/06/2017
PREVENTICA
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :