webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Journal de la Marine Marchande Par Clotilde Martin
TRANSPORT MARITIME 08/11/2016

L'OMI signe un accord pour améliorer l’efficacité énergétique des navires

Les États membres de l’Organisation maritime internationale (OMI) ont adopté de nouvelles exigences concernant la réduction des émissions de CO2 des navires. Une feuille de route a été définie.

A quelques jours du début de la COP 22 qui se tient du 7 au 18 novembre à Marrakech au Maroc, l’Organisation maritime internationale (OMI) a adopté le 28 octobre de nouvelles exigences concernant la maîtrise des émissions de gaz à effet de serre (GES) provenant du transport maritime.

Cet accord prévoit que les navires d’une jauge brute égale ou supérieure à 5 000 tjb devront recueillir des données relatives à la consommation de chaque type de combustible utilisé à bord, ainsi que d’autres données spécifiées. Ces navires représentent environ 85 % des émissions de CO2 provenant du transport maritime international.


Des données anonymes

Dans le cadre du système de collecte, les données agrégées seront communiquées à l’État du pavillon d’un navire après la fin de chaque année civile. L’État du pavillon, après avoir déterminé que les données ont été établies conformément aux exigences, émettra une déclaration de conformité du navire. Les États du pavillon devront transmettre les données sur la consommation de carburant des navires à l’IMO.

L’organisation devra produire un rapport annuel au MEPC, résumant les données recueillies. Les données seront anonymisées afin que les navires ne soient pas identifiés.

Autre mesure approuvée : une feuille de route pour l’élaboration d’une stratégie globale de l’OMI sur la réduction des émissions de GES provenant des navires dont la version initiale doit être adoptée en 2018.


Un accueil positif de la profession

Si elles ont réagit globalement positivement, les organisations représentatives du secteur ont néanmoins unanimement émis une réserve sur la disponibilité du "fuel-oil utilisé à bord des navires" dès le 1er janvier 2020.  

Le Bimco observe "les préoccupations soulevées par un certain nombre d'Etats membres de l'OMI sur la disponibilité de combustible adapté dans certaines régions du monde et la capacité de leurs raffineries à répondre de manière adéquate à la demande".

Concernant le CO2, au-delà de l’accord sur un système obligatoire de collecte de données mondiales pour le transport maritime, l’International Chamber of Shipping (ICS) estime que "la feuille de route est une décision importante des États membres de l'OMI qui donnera une impulsion supplémentaire aux réductions substantielles de CO2 déjà réalisées par des mesures techniques et opérationnelles ainsi que par des réglementations mondiales contraignantes adoptées par l'OMI en 2011". 

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

TRANSPORT MARITIME              -
              L'OMI signe un accord pour améliorer l’efficacité énergétique des navires
Cet accord prévoit que les navires d’une jauge brute égale ou supérieure à 5 000 tjb devront recueillir des données relatives à la consommation de chaque type de combustible utilisé à bord. © Fotolia

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

2 GoPro accrochées à un chariot élévateur ont capturé 6 heures de la folie de Noël condensées en 73 secondes !

#
img1

Spartoo gère 2 millions de commandes annuelles, 3 millions de pièces qui rentrent en stock chaque année et 1 million de pièces en stock.

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

Agenda

2016
08
Le 08/12/2016
CONFÉRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
2017
24
25
Du 24/01/2017 au 25/01/2017
44e Rencontres de la Mobilité Intelligente
Montrouge
2017
20
22
Du 20/06/2017 au 22/06/2017
PREVENTICA
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :