webleads-tracker

  • wk-transport-logistique sur Twitter
  • wk-transport-logistique sur Youtube
  • wk-transport-logistique rss
Les emplois
logo Logistiques Magazine Par Éloïse Leydier
DISTRIBUTION 18/11/2016

Shop-Hair robotise sa préparation de commandes

S’adressant aux grossistes, Shop-Hair, doit néanmoins faire de plus en plus de préparation au détail. Pour limiter le taux d’erreur, le distributeur de produits destinés aux professionnels de la coiffure a décidé de robotiser son picking en 2017.

"Nos clients grossistes travaillant de plus en plus en flux tendus, la préparation à la palette est progressivement remplacée par une préparation au détail, explique Christine Bavay, dirigeante de Shop-Hair (13 M€ de chiffre d’affaires). Pour maintenir un bon niveau de qualité, nous avons donc décidé d’automatiser une partie du traitement de nos lignes de commandes".

Créé en 1995 en continuité de la société Andrex fondée en 1947 et en perpétuelle croissance depuis, ce distributeur de produits destinés aux professionnels de la coiffure, soit 550 grossistes en France et à l’étranger, a déménagé son entrepôt en 2015 à Bondoufle, passant ainsi d’une surface de stockage de 7 000 m2, répartis en deux bâtiments, à une plate-forme de 22 000 m2.


8 000 références au catalogue

Sur les 1 600 lignes de commande traitées chaque jour, environ 75 % le sont aujourd’hui en picking au détail, parmi 8 000 références au catalogue. Cette proportion en hausse s’explique par l’évolution du marché, avec des commandes plus petites et des livraisons aux grossistes multipliées par 5, mais aussi parce que l’enseigne va développer des services logistiques à la carte pour les grossites.

Trois flux doivent donc aujourd’hui coexister au sein de l’entrepôt : ceux du hors-norme (fauteuils de coiffure, lits d’esthéticienne…), ceux des commandes en nombre et enfin ceux correspondant aux petites commandes multi-références.


6 robots installés en janvier 2017

Après avoir étudié plusieurs solutions, dont un autostore jugé trop cher et des mini-loads trop encombrants, Shop-Hair a finalement opté pour 6 robots Scallog, qui seront installés en janvier 2017, avec 259 étagères associées.

Alors que les opérateurs s’occupant des petites commandes devaient auparavant se déplacer dans les allées, pour ponctionner les différents produits commandés par les clients-grossistes, ce seront désormais les étagères de picking qui se déplaceront jusqu’à eux, d’où ils pourront retirer les marchandises nécessaires à leur préparation. "Cette nouvelle organisation nous permet de limiter les erreurs de préparation mais aussi d’avoir une gestion des stocks plus efficace et d’aller plus vite."

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

DISTRIBUTION              -
              Shop-Hair robotise sa préparation de commandes
L'entrepôt de Shop-Hair de 22 000 m2, situé à Bondoufle, accueillera en 2017 six robots Scallog pour la préparation de commandes au détail © Fotolia

Rechercher dans les actualités

Ou
carrefour transaction

Vidéos et audios

#
img1

2 GoPro accrochées à un chariot élévateur ont capturé 6 heures de la folie de Noël condensées en 73 secondes !

#
img1

Spartoo gère 2 millions de commandes annuelles, 3 millions de pièces qui rentrent en stock chaque année et 1 million de pièces en stock.

Voir toutes les actus vidéos et audios


nos événements

Agenda

2016
08
Le 08/12/2016
CONFÉRENCE SUPPLY CHAIN AGILE
Toulouse
2017
24
25
Du 24/01/2017 au 25/01/2017
44e Rencontres de la Mobilité Intelligente
Montrouge
2017
20
22
Du 20/06/2017 au 22/06/2017
PREVENTICA
Paris
Voir toutes les manifestations

Découvrez nos offres d'abonnement

Espace Annonceurs

Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :