webleads-tracker

Boutique transport Logistique
Commissionnaire 13/12/2016

Limites au devoir de conseil du commissionnaire de transport

Le commissionnaire n’est pas tenu d’un devoir de conseil à l’égard du transporteur

Si le commissionnaire est tenu d’un devoir de conseil à l’égard de son commettant, il n’en est pas de même à l’égard du transporteur qu’il se substitue.

Ce principe est clairement rappelé par la cour de Douai dans les termes suivants : « le commissionnaire de transport n'a aucun devoir de conseil ou de sécurité envers le transporteur, qui est un professionnel comme lui, l'obligation d'information à son égard se limitant à transmettre les instructions directement reçues du donneur d'ordre ».

© Tous droits réservés

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter ici. »


Wolters Kluwer France
Autres portails métiers Wolters-Kluwer France :