Airbus produit des avions complexes

Airbus au défi de produire des avions toujours plus complexes

Airbus est confronté à une difficulté majeure : répondre aux attentes diverses de sa clientèle tout en cherchant à augmenter la production de ses avions monocouloirs phares. Cette tâche s’avère complexe pour l’entreprise, qui doit faire face à des demandes très variées de la part de ses clients, notamment en termes de personnalisation et de spécificités techniques. Ce défi est d’autant plus difficile à relever que la production des monocouloirs vedettes d’Airbus peine à s’accélérer, ce qui pourrait entraîner des retards de livraison et des insatisfactions chez les clients. Ainsi, Airbus doit redoubler d’efforts pour trouver des solutions techniques et organisationnelles lui permettant de répondre efficacement aux demandes de sa clientèle tout en augmentant la cadence de production de ses avions monocouloirs.

Dans l’usine d’Airbus à Hambourg, deux Airbus A321neo sont en train d’être finalisés. L’un sera bientôt exploité par une compagnie asiatique, tandis que l’autre sera utilisé par une compagnie low-cost européenne. Ce dernier a une capacité maximale de 240 passagers, avec une décoration simple en plastique, des sièges équipés de simples tablettes articulées et seulement deux toilettes étroites.

Le second avion, en revanche, a une atmosphère plus luxueuse. Dans la section avant, huit sièges en cuir et tissu anthracite sont disposés en deux rangées de quatre. Ces sièges possèdent un grand écran, des chargeurs de téléphone par induction et surtout, une assise qui peut être transformée en lit plat. Les passagers en classe économique ne sont pas en reste, avec des écrans individuels et des chargeurs USB. Ce modèle A321neo LR (long rayon d’action) peut effectuer des vols de 7 400 km, dispose de quatre toilettes et de mini-cuisines, mais ne peut accueillir que 180 passagers.

A lire aussi :  Quel est le coût réel du fret aérien par kilo ?

Airbus a livré plus de 10 000 exemplaires de la gamme A320 depuis 1988, dont 60 % d’A321neo. Cependant, la crise sanitaire a ralenti la production, avec une moyenne de 43 livraisons d’A320neo par mois en 2022, contre 60 en 2019. Les retards de livraison sont en partie dus à l’incapacité de certains sous-traitants à fournir des pièces électroniques et des matières premières spécifiques, ainsi qu’à la complexité de l’aménagement final des appareils les plus raffinés, qui peut prendre jusqu’à trois semaines.

Le Centre de définition clientèle de Hambourg est responsable de l’ensemble de l’aménagement des avions, avec une multitude de couleurs et de matières disponibles pour les sièges et les panneaux intérieurs. Les compagnies aériennes peuvent personnaliser leur cabine pour se démarquer de la concurrence.

Retour en haut